Series of Interest
Bienvenue sur
Series of interest


Si vous rencontrez un problème pour vous connecter ou vous inscrire, vous pouvez nous contacter, nous répondrons aussi vite que possible.


Series of Interest : forum de discussions sur Person of Interest et la SFFF en général
 
AccueilAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harold Finch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Harold Finch Mer 9 Juil - 20:09

HAROLD FINCH


"I'm a very private person."

Prénom Nom : Harold ?
Interprété(e) par : Michael Emerson, Chris Bert (1979/1980), Parker Brightman (1969/1971)
Doublage : Jean-Luc Kayser
Numéro de sécurité sociale : XXX-XX-5492
Alias : Harold Finch (tous les épisodes), Arthur Bellenger (1x02), Norman Burdett (1x03, 1x04), Walt Trowbridge (1x05), Mr. Partridge (1x06), Thomas Paine (1x10), Harold Wren (1x14, 2x10, 3x01, 3x07, 3x10, 3x14), Harold Crane (1x16, 2x04, 2x07, 2x08), Dr. Tillman (1x17), Lucas Bennett (1x17), Harold Crow (1x18), Harold Swift (2x11), Harold Gull (2x17), Harold Quail (2x18), Harold Starling (2x19), Harold Ostrich (Flashback 2x21), Mr Swan (3x04), Mr. Kingfisher (3x18), Harold Martin (Flashback 3x21), à partir du 4X01, Professeur Harold Whistler, 4X03, Mr Egret, 4X05, Harold Cardinal, 4X22, Harold Admin.

Apparait dans : tous les épisodes
Flashback : Ghosts (1x02), Super (1x11), No Good Deed (1x22), The Contingency (2x01), The High Road (2x06), Til Death (2x08), One Percent (2x14), Zero Day (2x21), God Mode (2x22), The Devil's Share (3x10), Lethe (3x11), Aletheia (3x12), RAM (3x16),
Prophets (4X05), If-Then-Else (4X11), Karma (4X17).

Age : inconnu
Date de décès : officiellement en septembre 2010 sous le nom d'Harold Martin

Groupe : irrelevant
Famille : son père (nom inconnu), Grace Hendricks (sa fiancée),
Amis : Nathan Ingram, Arthur Claypool, John Reese, Carter, Fusco , Bear, Leon Tao, Shaw

Statut : créateur de la Machine
Job / occupation : ingénieur en informatique
Signes particuliers : génie de l'informatique et hacker, milliardaire, diplômé du MIT, sait piloter un avion

Chronologie

25 janvier 1969 :

Harold, alors âgé de 8 ou 9 ans, bricole le moteur d'une voiture avec son père. Pendant que celui-ci est parti répondre au téléphone, Harold démonte le moteur et trouve la panne. Son père présente des signes de maladie dégénérative de la mémoire. Tous deux s'intéressent aux oiseaux.

11 mars 1971 :

Harold fabrique une machine qui répète le Morse. Son but est de concevoir une machine qui puisse remplacer la mémoire de son père, qui est de plus en plus malade (3x11).

1976 :

D'après les recherches menées par Fusco, Harold utilise pour la première fois le nom de Wren (1x14).

4 novembre 1979 :

Harold s'amuse avec ses amis en piratant les téléphones publics. Le FBI a repéré ses activités illégales et a commencé à constituer un dossier sur lui, mais ne l'a pas encore repéré.


La maladie de son père empire et un policier qui l'a trouvé errant suggère à Harold de le confier à un hôpital spécialisé. Son père lui dit qu'il ne doit pas renoncer à ses études à cause de lui, mais Harold lui explique qu'un nouveau système informatique amènera les études à lui et qu'il s'occupera de lui (3x11).

Finalement, Harold doit se résoudre à confier son père à un établissement spécialisé (3x12).
1980 :

Harold intègre le MIT sous le nom de Wren. Il se lie d'amitié avec Nathan Ingram et Arthur Claypool (1x021x143x113x12).

27 octobre 1980 :

Harold rend visite à son père, qui ne le reconnaît pas. Il lui explique qu'il est recherché pour trahison par le gouvernement, car il a piraté Arpanet. Il lui demande de ne pas croire ce que lui diront les agents qui vont venir le voir et lui donne un livre sur les oiseaux avant de disparaître (3x12).

1983 :

Harold fonde l'IFT (Ingram Fondation Technologie) avec son ami Nathan Ingram. Celui-ci sera le visage de l'entreprise, tandis qu'Harold travaillera dans l'ombre (2x06).

2001 :

Le soir du 11 septembre, Harold apprend de Nathan les attentats qui ont frappé le pays pendant qu'il était plongé dans le travail. Nathan remarque qu'ils voulaient changer le monde en fondant IFT et qu'en fait ils se sont contentés d'amasser de l'argent. Ils décident de faire quelque chose pour rendre le monde meilleur (2x14).


Le gouvernement demande à IFT de fabriquer un ordinateur capable de protéger le pays contre les terroristes (1x01).

Le 13 octobre, Harold met en route la Machine. Il la teste afin de savoir si elle fait le différence entre le bien et le mal. Lui donnant plusieurs solutions, elle choisit la pire. Ne comprenant pas il faut des recherches dans son code source. Lorsqu'Harold va pour le vérifier, il voit une ligne de code non présente auparavant. Sachant que c'est la Machine qui l'a inscrite, il lui demande qui l'a faite. Elle lui répond "Admin" et Harold, voyant qu'elle a menti, la détruit. C'est la première version.

Courant du mois, une autre version de la Machine tente de s'enfuir en utilisant l'ordinateur de Nathan. Comprenant ce qu'elle disait faire, Harold de supprimer le programme. N'y arrivant pas car elle s'échappe, il est obligé de couper l'alimentation. Pour Harold, la Machine doit être handicapée, car apprenant très vite, elle risque de ne plus être contrôlable, surtout si elle est libre.

Il tente plusieurs versions cherchant la plus performante mais il n'en restera que deux. Dans leur bataille pour leur survie, elles s'entretuent, lorsque la survivante supplie Harold de la laisser vivre, mais celui-ci refuse. Conséquence : elle le prend pour un ennemi et tente de l'asphyxier. Harold est obligé de la détruire. Jusqu'à arriver enfin à la vraie version qui sera la 43ème, activée le jour de l'an 2002. (4X05)

2002 :

1er janvier:

Harold met en route le prototype de la Machine. "Qui suis-je?" lui demande-t-il. "Admin", répond-elle.

16 février :

Harold teste la Machine dans les rues de New York. Celle-ci doit le repérer tandis qu'il tente de lui échapper. Il est surpris de voir à quel point elle est forte à ce jeu (2x01).

10 juin :

Harold connecte la Machine aux flux de données de la NSA, afin de lui apprendre à faire la différence entre les gens ordinaires et les criminels. L'expérience commence avec New York (1x02).

6 septembre 2003 :

Finch teste la Machine en se servant d'elle pour gagner au blackjack dans un casino d'Atlantic City. Lorsqu'elle empêche Harold de se faire renverser par une voiture, celui-ci réalise son potentiel et décide de la reprogrammer pour apprendre à sauver tout le monde et pas uniquement lui (2x01).


2003

La Machine demande à Harold de lui apprendre à jouer aux échecs. Il se trouve dans un parc, et l'homme chargé de la surveillance va le voir, lui demandant pourquoi personne ne joue avec lui. Celui-ci rétorque qu'il est en train de jouer mais que son adversaire est de nature timide. L'homme s'en va, se demandant qui peut bien être cet homme étrange jouant en solo. Donc, Harold veut qu'elle commence mais celle-ci hésite à faire son premier mouvement. Il lui explique que la Machine peut le faire, car même si elle commet une erreur, elle peut la rattraper plus tard. Il lui parle du nombre de possibilités qu'il peut y avoir, qu'elle-même ne peut pas vraiment anticiper. Elle continue ses mouvements mais Harold arrive tout de même à la battre.



Au cours d'une partie, la Machine hésite à sacrifier sa Reine. Harold lui explique que c'est pour cela qu'il s'agit d'une pièce très redoutée, car d'une grande importance mais qu'il faut savoir faire le choix de le faire, malgré les enjeux.

À la fin, c'est la Machine qui gagne. Voulant essayer de le battre à nouveau, Harold refuse, car il lui a appris tout ce qu'elle sait. Mais lui fait savoir qu'il n'aime pas y jouer, même si c'est un bon entraînement. Il évoque que le jeu est créé au moment où la valeur de chaque humain n'a pas la même valeur, donc il ne faut absolument pas qu'elle commette l'erreur de se croire supérieur à l'humanité. (4X11)

2004 :

Alors que son mariage est en train de couler, Nathan cherche à se distraire avec le travail et, sceptique, demande à Harold une démonstration des capacités de la Machine. Après avoir trouvé des informations sur des personnes prises au hasard dans le parc, celle-ci met en évidence une liaison qu'il entretient avec une étudiante prénommée Molly, ce qui le convainc de l'efficacité du programme.

La Machine attitre ensuite l'attention d'Harold sur une jeune femme, Grace Hendricks, qui peint des paysages dans le parc. Après vérification, Harold conclut qu'il s'agit d'un bug (2x06).

2005:

Alors qu'il fait des tests sur son ordinateur portable dans le parc, la Machine attire de nouveau l'attention d'Harold sur Grace. Il réalise qu'il ne s'agit pas d'un bug. Il a demandé à la Machine de lui signaler les anomalies et celle-ci a attiré son attention sur une personne à la vie sans tache (2x06).

Alicia Corwin, le contact d'Ingram auprès du gouvernement, vient contrôler les progrès réalisés sur le projet. Nathan lui donne le numéro de sécurité sociale d'un agent de la DIA (Defense Intelligence Agency), sans plus d'explications. Il s'avère que l'agent en question a trahi au profit des Iraniens.

Le supérieur de CorwinDenton Weeks, essaie d'obtenir plus informations sur la façon dont le renseignement a été obtenu, menaçant de revoir leur arrangement financier à la baisse. Mais Nathan Ingram a fixé le prix de vente de la Machine à 1 dollar, ce qui coupe court à toute négociation ultérieure.

Un peu plus tard, alors qu'ils fêtent leur réussite, Harold explique à Nathan Ingram comment la Machine a utilisé les informations qu'elle avait reçues pour trouver le traître. A la suite d'une remarque de Nathan Ingram, la Machine le classe comme une menace potentielle pour le système (1x11).

2006:

Dans le parc, Harold s'achète une glace. Alors que le vendeur lui fait remarquer qu'il profite de ce petit plaisir bien que ce soit l'hiver, la Machine attire à nouveau son attention sur Grace. Harold va lui parler et lui offre une glace (2x06).

Dans un café, Harold et Grace discutent et elle lui dit que son tableau préféré est La Tour Rouge de Georgio de Chirico.

Un peu plus tard, au restaurant avec Nathan parlent de leur vie amoureuse et Nathan lui dit que la vérité finit toujours par vous rattraper.




Pour l'anniversaire de Grace, Harold organise une chasse au trésor qui la mène au musée Guggenheim, où il a fait venir pour elle son tableau préféré. Après la visite, Harold lui dit qu'il y a des choses qu'elle doit savoir sur lui, mais elle lui répond qu'il n'est pas obligé de lui dire quoi que ce soit et qu'ils peuvent garder des mystères à découvrir ensemble (2x08).

2007:

Nathan découvre que la Machine fournit des numéros "non pertinents" pour la sécurité nationale, mais qui pourraient permettre de sauver des gens ordinaires. Harold lui explique que la Machine est conçue pour sauver tout le monde et pas quelques personnes. Nathan est profondément bouleversé en comprenant que la Machine efface tous ces numéros tous les soirs à minuit et que personne n'aidera ces gens. Les deux amis se disputent (1x02).

2009:

Nathan tente de convaincre Harold de garder un accès à la Machine, ce que son ami refuse catégoriquement. Contrarié, Nathan crée cet accès pour lui-même, à l'insu d'Harold (1x22).

Après avoir procédé à la livraison de la Machine, Nathan et Harold se retrouvent désœuvrés. Harold comprend le besoin de son ami d'aider les gens et lui propose d'investir dans des projets humanitaires, mais Nathan est obsédé par les numéros non-pertinents fournis par la Machine et ils ont une dispute. Nathan parle à Harold de l'accès qu'il a créé pour garder contact avec la Machine. Harold lui reproche de vouloir jouer à Dieu et lui dit que soit ils passent à un autre projet ensemble, soit ils mettent fin à leur collaboration. Les deux amis se quittent mécontents l'un de l'autre, mais Nathan est bien décidé à secourir les non pertinents, avec ou sans le concours d'Harold (2x14).

2010:

Au cours d'une promenade dans le parc où ils se sont rencontrés, Harold demande Grace en mariage. Elle accepte (2X21) et ils emménagent ensemble (1x22).




Harold s'apprête à annoncer la nouvelle à Nathan, mais l'aperçoit dans la rue et le suit. Il découvre que celui-ci utilise une backdoor pour avoir accès à la Machine et sauver ainsi les numéros non-pertinents. Ils se disputent et Harold dit à Nathan qu'il est en train de détruire tout ce pour quoi ils ont travaillé. Il ferme l'accès à la Machine au moment où celle-ci s'apprêtait à donner le numéro de Nathan (2X21). 

Quelques temps plus tard, Harold découvre que Nathan a quitté son travail. Celui-ci lui explique qu'ils ont fait une erreur en remettant une arme aussi dangereuse que la Machine à des gens si peu dignes de confiance et qu'ils doivent réparer leurs erreurs. Il a rendez-vous avec un journaliste le lendemain et il demande à Harold de venir avec lui.



Le lendemain, Harold rejoint Nathan sur le quai d'un ferry. Les deux hommes ont juste le temps de se sourire, avant qu'une bombe explose. Nathan est tué et Harold gravement blessé au dos. Dans l'hôpital de fortune où il se trouve, Harold voit arriver des hommes du gouvernement et se cache.

Grace arrive, affolée, pour le retrouver, mais il comprend qu'il la mettra en danger s'il reste avec elle et s'en va sans lui parler. Il retourne à la bibliothèque où Nathan travaillait sur les non-pertinents et demande à la Machine si elle savait ce qui allait se passer (2x22).



Harold veut se venger de la mort de Nathan. A la bibliothèque, il cherche des informations mais il connaît que deux personnes : Alicia Corwin et Denton Weeks. En menaçant celle-ci, il modifie sa voix et découvre une personne : le Conseiller Spécial. Il prépare la bombe et la Machine, qui n'a à ce moment-là, pas de voix, se rend compte que son créateur devient une menace. Un numéro et une photo apparaissent sur l'ordinateur : XXX-XX-0589 et Harold Martin.

)
Il met son plan à exécution mais la Machine tente tout de même de l'en empêcher. Entrant dans sa voiture, Alicia Corwin voit sont système de verrouillage s'activer. C'est Harold, lui explique qu'il est prêt à la tuer pour se venger de la mort de son meilleur ami. Elle lui rétorque être au courant des menaces pesant sur lui mais, elle ne se rend pas compte que ça n'irait pas aussi loin. Prêt à appuyer sur le bouton activant la bombe et pendant que la Machine l'entoure d'un carré rouge, Harold préfère ne pas le faire. Il veut bien la croire. (4X17






En convalescence, Harold suit une thérapie et fait part à son médecin de sa culpabilité : il a survécu alors que son ami est mort (3x10). Dans le même temps, il se fait passer pour mort auprès de Grace, qui assiste à ses funérailles (3x21). Tout en restant à l'écart, il continue à veiller sur elle et à faire en sorte qu'elle puisse vivre de son art (1x22).

En mémoire de Nathan, Harold reprend à son compte le programme non-pertinent, tout en poursuivant sa convalescence. Il engage un mercenaire nommé Rick Dillinger afin de travailler sur le terrain pendant qu'il supervise les opérations. Mais Harold n'apprécie guère les méthodes de son employé. 

Alors qu'ils travaillent à sauver Daniel Casey, un informaticien traqué par le gouvernement et une organisation qui s'avérera être Decima, Harold conçoit un virus destiné à "libérer" la Machine et décide de la vendre aux Chinois. Mais il est doublé par Dillinger, qui lui reproche de ne pas lui faire confiance. 

Au cours de la mission de sauvetage de Casey, Harold voit Reese sauver la vie de celui qui était sa cible et l'aider à s'enfuir. Il est ensuite témoin de l'échange entre Dillinger et les Chinois, qui tourne mal. Dillinger est abattu par Shaw et Harold l'enterre pour ne pas laisser de traces (3x16).

Février 2011 :

Dans un hôpital de New Rochelle, Harold, en chaise roulante, croise Reese, qui vient d'apprendre la mort de Jessica (1x21).

Septembre 2011 :

Harold envoie un avocat chercher Reese, devenu SDF, dans le commissariat où il se trouve après une bagarre dans le métro. Il lui offre un emploi: éviter les crimes avant qu'ils se produisent. Reese ne le prend pas au sérieux et refuse son offre. Mais Finch emploie les grands moyens pour le convaincre et lui parle de la Machine, tout en refusant de lui en dire plus sur lui-même. Au terme de leur première collaboration, Harold donne le choix à Reese la possibilité de refaire sa vie ailleurs ou continuer à travailler à l'aider, quitte à y laisser la vie un jour (1x01).



Harold, qui n'a pas voulu donner plus d'informations à John, oblige celui-ci à le suivre sur son lieu de travail, la société IFT. Harold s'y rend de nouveau, accueilli par ses collègues, dont son "supérieur", qui lui donne un ordre. Allant vers son bureau, Harold se retrouve devant John, qui a fait quelques recherches aux ressources humaines et s'aperçoit qu'Harold Finch n'a obtenu que deux promotions. Donc, il lui demande combien de personnes savent qu'en réalité, c'est lui le patron. Il rétorque que c'est en restant caché, que l'on peut vivre au grand jour. Après la résolution de la nouvelle enquête, John retourne à l'IFT, voulant revoir Harold mais celui-ci a démissionné ou peut-être été viré. Il reçoit un appel et Reese veut simplement entamer une relation de confiance, mais Finch a des difficultés à en donner. (1X02)

Suite à ce départ forcé, John retrouve Harold à la bibliothèque, endormi sur son bureau. Il lui annonce qu'il a des remords de l'avoir obligé à quitter son travail, donc, enlever sa couverture. Regardant le journal, il lui donne quelques idées de travail comme "promeneur de chiens" ou "pianiste professionnel". Se mettant en danger pour sauver la vie de John, il se rend au service des pièces à conviction, se faisant passer pour Norman Burdett, un assistant juridique. Pris en otage, il en profite pour lui dire qu'il est en danger mais leur discussion est prise par une caméra de vidéosurveillance. (1X03)





Joss Carter, voulant en avoir le cœur net, aperçoit sur la vidéo la discussion entre John et Harold. Donc, elle se rend chez "Norman Burdett", lui demandant ce qu’il s’est passé. Harold explique la raison de sa présence mais ne convainc pas Carter. Celle-ci lui montre la photo des deux hommes et veut réellement savoir ce qu’ils ont bien pu se dire. Elle prend congé, en disant que la police fera tout pour retrouver les hommes responsables de ce braquage. Quelques heures plus tard, Harold rend compte à John que Joss est déterminée à le retrouver. 
Se trouvant sur la route, John est en communication avec Harold. Il lui demande pourquoi il s’est lancé dans la résolution des numéros non-pertinents. Celui-ci, boitant plus qu'à l'accoutumée, suite à sa bousculade lors du braquage, lui annonce qu'il n’est pas le seul à avoir perdu quelqu’un. (1X04)

Harold, n'ayant plus de contact avec John, téléphone à Lionel, ne sachant pas à qui il a affaire. Il lui demande des informations sur un véhicule en donnant son numéro d'immatriculation. Harold retrouve Fusco sur Brighton Beach et lui donne des informations afin de déclarer le véhicule volé, et d'envoyer à une adresse le numéro de déclaration. C'est la première rencontre entre les deux hommes. Pensant que Lionel l'a trahi en donnant l'endroit où Charlie Burton est censé arriver, Harold l'appelle et lui passe un savon. Mais en allant sur place, alors que Lionel s'est fait frapper par "Scarface", il lui présente ses excuses en lui donnant un mouchoir. En réalité, Charlie Burton est Carl Elias. (1X07)


Joss Carter, sous la menace d'Elias, est surveillée par John et Harold. Ce dernier fabrique une poupée en forme de policier, munie d'une caméra afin d'avoir un œil sur elle. (1X09)

Harold se rend dans un parking afin de récupérer John, blessé par balles par Evans, sous l'ordre de Snow. En s'enfuyant, Carter les rattrape, tout en découvrant les liens entre lui et John. Elle leur permet de s'enfuir. (1X10)

Handicapé, John est obligé de laisser Harold poursuivre la résolution des numéros non-pertinents. Alors qu'un nouveau numéro est tombé et que Carter remonte la piste de "Norman Burdett", il fait appel à elle. Se retrouvant dans un restaurant, elle tente d'avoir des réponses mais n'en obtient pas. C'est alors qu'Harold lui donne tous les renseignements et la laisse sur place. Plus tard, il la rappelle de nouveau et lui indique que "c'est comme ça que nous travaillons". (1X11)


John essaye par tous les moyens d'avoir des informations concernant Harold. Il fait donc appel à Lionel pour qu'il suive son patron en secret. (1X12)

2012


Une hackeuse du nom de Root s'introduit volontairement dans le système d'Harold à la bibliothèque. L'obligeant de partir à l'extérieur pour résoudre une affaire de bouc-émissaire, il fait appel à Zoe Morgan qui comprend que c'est lui qui chapeaute le tout. À propos d'Harold et John, elle lui dit que "vous aimez relever les défis vous deux". Lors d'une discussion entre la femme mystérieuse et Harold, elle lui fait savoir qu'elle remercie d'avoir eu affaire à "un adversaire honorable" et qu'elle "attend la prochaine fois avec impatience", ce qui l'étonne. (1X13)





John lui demande pourquoi un autre numéro vu que son système a été détruit par le hacker. Harold lui rétorque que même s'il est devenu inopérant, la Machine est toujours intacte. 
Will Ingram, le fils de Nathan, s'interroge sur la société de son père. Il fait appel à Alicia Corwin mais celle-ci lui invente une excuse, sous le regard attentif d'Harold, qui a préalablement cloné son téléphone. Au détour de la conversation, Will parle de son "oncle" Harold Wren. Corwin préfère y mettre fin et s'en va, laissant Will circonspect. (1X14)

Dans une histoire de double identité, Harold évoque les réseaux sociaux. John lui explique qu'il ne comprend pas pourquoi les gens donnent des informations privées, mais que cela a bien aidé la CIA. C'est à ce moment-là qu'il lui annonce que c'est lui-même qui les a créés afin de faciliter le travail de la Machine. C'est lors de cette affaire qu'Harold s'est fait piéger par Tara Verlander et l'empoisonne en lui donnant de l'ecstasy. Encore sous l'effet de la drogue, à la bibliothèque, il confond John en lui disant "Bonne nuit Nathan". (1X18)




La Machine donne les numéros des cinq chefs des grandes familles. Ils sont pris pour cible par Elias. Harold trouve le moyen de permettre à Joss Carter, qui les a enlevés, de les mettre en sécurité dans l'une de ses propriétés. Pendant ce temps, alors que le fils de Joss a été "amené" par Marconi à Elias, Harold se rend dans un restaurant et voit Simmons, un des membres de la DRH. Il lui fait part des événements en cours, lui ordonnant instamment de couper tout lien avec Elias au risque de se faire tuer. La DRH, étant venue devant la propriété d'Harold, s'en va permettant à Carter d'arrêter Elias. (1X19)

Alors qu'Henry Peck, un analyste de la NSA, en danger de mort pour avoir posé des questions sur la Machine, est accueilli par Harold qui lui explique ce qu'il ressent lorsqu'on connaît la vérité. Mais pour sa propre sécurité et la sienne, il vaut mieux vivre sa nouvelle vie. Pour ce faire, Harold lui donne de nouveaux papiers ainsi qu'une identité et de l'argent, partir où il le souhaite. Mais cette discussion est entendue par Alicia Corwin.




Pendant ce temps, John a retrouvé le domicile d'Harold mais se trouve nez-à-nez avec son ex-fiancée. Il se fait passer pour le lieutenant Stills, prétextant des bruits suspects dans le quartier. En y entrant, John aperçoit la photo d'Harold et Grace et demande qui il est. Elle lui raconte son histoire, qu'il est mort dans un accident deux ans plus tôt. En sortant, il l'aperçoit assis sur un banc et le rejoint. Harold lui explique qu'il a créé une application le prévenant de sa présence à moins de 100 mètres. (1X22)o

Corwin est tuée par Root, s'étant fait passer une psychologue du nom de Caroline Turing. Afin d'approcher Harold, elle a mis un contrat sur sa tête. C'est Zoe qui en a averti John. Dans l'intervalle, Corwin discute avec Harold, lui disant qu'elle en assez de s'enfuir à cause de la Machine. Harold rétorque que ce n'est ni lui ni la Machine qui sont en cause, mais bien ceux qui sont responsables de la mort de NathanRoot en profite pour intervenir en se débarrassant d'elle et kidnappant Harold. (1X23)


Maintenant entre les mains de Root, Harold se trouve séquestré dans une maison de campagne, à Relton dans le Maryland, appartenant à la maîtresse de Denton Weeks. Harold lui dit qu'il ne lui donnera jamais cette information, car il ne souhaite pas que la Machine soit sous son contrôle. Mais Root rétorque que ce n'est pas le cas, elle veut juste la libérer. Root utilise un stratagème en utilisant Denton Weeks, qu'elle a attiré puis séquestré à son tour. (2X01)

Elle quitte les lieux et une discussion s'engage entre Denton Weeks et Harold. Ils sont face à un grave problème et qu'il ne faut absolument pas qu'elle découvre son lieu. Harold, embêté, préfère le libérer mais ce dernier s'en prend à Root avant de (presque) le tuer. Le lendemain, elle lui injecte un sédatif afin de pouvoir être tranquille pour le voyage, mais lorsqu'elle a le dos tourné pour demander les renseignements à Denton Weeks, il en profite pour taper un numéro de code sur le téléphone, avertissant ainsi John.




Celui-ci le retrouve à la gare et arrive à le libérer après que des coups de feu aient retenti, faisant fuir Root. De retour à la bibliothèque, Harold fait la connaissance de Bear et dit à John qu'il est très reconnaissant de l'avoir sauver. (2X02)

Suite à cet enlèvement, John souhaite qu'Harold sorte pour s'occuper d'un nouveau numéro, mais dans la rue en compagnie de Bear, il est pris de panique et retourne à la bibliothèque, préférant abandonner. Il appelle John et lui annonce que ce ne sera pas possible. Celui-ci comprend et confie l'affaire à Lionel. (2X03)

Alors que deux numéros sont menacés de mort par des criminels, Harold fait appel à Elias, alors en prison, pour arrêter la chasse. En échange, il deviendra son adversaire aux jeux d'échecs. (2X04)


L'agent du FBI Nicholas Donnelly est encore sur les traces de l'"homme au costume". Mais ce dernier, suite au braquage d'une banque, est arrêté en compagnie d'autres hommes. Harold, qui a prévu un plan au cas où cette situation arriverait, donne toutes les informations à Carter afin de faire en sorte d'innocenter John.



Dans le même temps, il se trouve dans un lycée pour s'occuper d'un prodige, Caleb Phipps. Après avoir évité que Caleb ne se tue, ils se retrouvent au lycée et Harold lui annonce qu'ayant grandi pendant la Guerre Froide, un jeune a profité des balbutiements de l'informatique pour s'introduire, grâce à un PC bricolé, dans ce qui deviendra Internet, ARPANET, dévoilant au monde tous ses secrets. Caleb n'a jamais entendu parler de ça, mais Harold lui dit qu'il l'a sûrement lu quelque part. N'y croyant pas, le jeune lycéen comprend que c'est Harold qui l'a fait. (2X11)

Il arrive à faire libérer John mais pas suffisamment pour que Donnelly soit victime d'un accident. Ce dernier est abattu et John enlevé par une certaine... Kara Stanton. (2X12)

Celle-ci se sert de John et Mark Snow pour s'introduire au dernier étage d'une société ultra sécurisée, stockant des virus et autres logiciels militaires très sensibles, donc il n'y a pas de réseau. À l'intérieur, John arrive à contacter Harold qui, se trouvant à l'extérieur, lui donne toutes les informations. Mais Stanton intervient et se dirige vers une pièce et télécharge sur un disque dur un virus. Elle entre en contact avec un homme d'un certain âge pour vérifier l'avancement. Tout se passe comme prévu.

Citations

"I recognize, Mr. Reese, that there's a disparity between how much I know about you and how much you know about me. I know you'll be trying to close that gap as quickly as possible. But I should tell you... I'm a really private person."
"Je reconnais qu'il y a une disparité entre ce que je sais sur vous et ce que vous savez sur moi, Mr Reese. Je sais que vous allez essayer de changer ça le plus vite possible. Mais je dois vous dire... je suis vraiment une personne très privée."

"Once we become predictable, we become vulnerable."
"Lorsqu'on devient prévisible, on devient vulnérable."

"Oh dear. Look at it. It's squishy."
"Oh Seigneur. Regardez-moi ça. C'est visqueux."

"I've been a certified member of The National Storm Chasers and Spotters Association for over 10 years."
"Je suis un membre certifié de l'Association Nationale des Chasseurs de Tornade depuis 10 ans."

"Pi, the ratio of the circumference of a circle to its diameter, and this is just the beginning; it keeps on going, forever, without ever repeating. Which means that contained within this string of decimals, is every single other number. Your birthdate, combination to your locker, your social security number, it's all in there, somewhere. And if you convert these decimals into letters, you would have every word that ever existed in every possible combination; the first syllable you spoke as a baby, the name of your latest crush, your entire life story from beginning to end, everything we ever say or do; all of the world’s infinite possibilities rest within this one simple circle. Now what you do with that information; what it's good for, well that would be up to you."

Bonus :

Harold a grandi avec son père à Lassiter dans l'Iowa.
Tout le monde ignore quel est son véritable nom, y compris la Machine.
Sa boisson favorite est le thé Sencha.
Le numéro de sa boite vocale est le (917)-285-7362.

Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
carine79
Protégée par un milliardaire
Protégée par un milliardaire
avatar


MessageSujet: Re: Harold Finch Dim 17 Avr - 11:31

Après avoir réussi à sortir de la pièce, John va sur le toit pour se faire exploser, mais se trouve nez-à-nez avec Harold. Malgré ses réticences et lui donnant le disque, il accepte qu'Harold le sauve, celui-ci déconnectant la bombe. De retour à la bibliothèque, ils discutent de ce que pourrait contenir ce fameux disque, mais ils n'ont qu'un compte à rebours : 3936 heures 22 minutes et 40 secondes (soit 3 mois) jusqu'à la mise en action du virus. Lors d'un retour en arrière et l'explosion de la voiture de Stanton, dans les débris, se trouve un bout de papier et apparaît un nom : Harold Finch. (2X13)


Logan Pierce, un milliardaire, créateur d'un réseau social, retrouve la trace de John et fait la rencontre d'Harold. Après avoir sauvé sa vie, Pierce donne un cadeau à John, une montre à 2 millions de dollars. Mais Harold comprend que cela cache quelque chose, brise celle-ci et récupère un traceur GPS. Il voulait en savoir plus sur ses sauveurs. (2X14)

2013

Shaw, une personne qui s'occupe des numéros pertinents, a failli être tuée par ses anciens employeurs. Elle est sauvée par John qui l'emmène voir Harold. Celui-ci lui explique qu'il ne s'agit pas de personnes qui lui donnent les numéros pas une seule et même entité. Il lui propose de la protéger, mais celle-ci refuse gentiment. Malgré tout, elle n'a pas le choix et est transportée en ambulance, Lionel et Joss faisant croire qu'elle est décédée, Shaw retrouve John et Harold puis s'en va, les laissant tous seuls, sans moyen de communication. (2X16)







La Machine se comporte de plus en plus bizarrement, donnant les numéros par périodes. C'est à ce moment-là qu'Harold et John ont la tâche de sauver une étoile montante en informatique, Monica Jacobs. Celle-ci a été licenciée mais il s’agit d’une manœuvre pour l’évincer, car elle a trop cherché sur la mort d’un de ses collègues, Justin Lee, dans un accident aux circonstances obscures. Avec l’aide d’Harold, elle s’infiltre à l’intérieur de Rylatech pour connaître la source de l’espionnage. Ils découvrent, stupéfaits, que la société, grâce aux cadres, espionne tout le pays américain. Mais en décryptant un fichier, Harold se rend compte qu’il a déniché des informations importantes. Après avoir sauvé Monica, qui lui parle d’une proposition qu’elle reçue de la part d’une entreprise inconnue : IFT. Que le patron de Rylatech s’est suicidé, il communique à John ses trouvailles lors du piratage de Rylatech. D’une part, qu’une seule partie des données a été envoyée au gouvernement chinois. La grande majorité a atterri dans une société inconnue dénommée : Decima Technologies. Et quelque soit le but de cette manœuvre, l’objectif est d’infecter une seule et unique cible : la Machine. Dans le même temps, l’homme d’un certain âge, vu lors du téléchargement du virus (confer 2X13) discute avec son supérieur et lui indique qu’ils ont dû quitter Rylatech précipitamment. Le piratage est du fait d’une seule et unique personne. Il fera tout pour trouver son identité et le rendre bien entendu pertinent. Il coupe la communication puis regarde l’avancement du compte à rebours. (2X19)

Le compte à rebours du virus approche tout doucement de zéro. La Machine ne donne plus de numéros et l’équipe est obligée de se mettre sur la fréquence de la police. Avec la multiplication des meurtres prémédités, Joss se demande bien ce qu’il se passe mais évidemment, John ne peut rien dire. Malgré tout, un numéro arrive à sortir. C’est un certain Ernest Thornill. En regardant la localisation GPS, John et lui se rendent compte que d’une part, il n’y a personne, et d’autre part, de voir des séquences de codes très sophistiquées. Harold lui dit que c’est normal, vu que c’est son propre codage. Faisant des recherches, ils découvrent qu’il est gérant d’une société et lorsqu’Harold et John vont sur place, Harold voit des gens en train de recopier des lignes de codes de la veille sur les ordinateurs, ce qui n’a évidemment aucun sens. C’est à ce moment-là que Root l’appelle, alors qu’elle séquestre le Conseiller Spécial, et lui demande pourquoi la Machine, une entité dotée d’une grande intelligence, n’arrive pas à se défendre contre un vulgaire virus.






Lorsqu’Ernest Thornill est victime d’une tentative d’assassinat, John se rend compte qu’il n’y a personne dans la voiture. Lorsqu’il en parle à Harold, il pense que c’est le gouvernement, mais celui-ci le contredit en disant que le portable contrôlant le drone a la même signature que le virus. Pour John, c’est Decima. Lorsqu’il revient à la bibliothèque, il se demande qui peut bien-être cette personne. Harold se rappelle de quelque chose et prend la photo de Thornill. En la décortiquant, il s’aperçoit que ce sont trois personnes distinctes. En réalité, Thornill n’est pas un fantôme mais qu’il s’agit de la Machine. Donc, pourquoi avoir créé cette identité ? Finch dit qu’il ne sait pas car il ne l’a pas créée pour ça. C’est là que Root lui envoie un message disant qu’il doit se rendre devant la maison de Grace. Sur ce, il demande à John de retourner au domicile de Thornill pour voir ce qu’il en est. Une fois parti, Harold appelle la police pour signaler la présence d’une personne très dangereuse chez Ernest Thornhill, puis s’en va à son tour.

Lorsqu’il rejoint Root qui regarde vers Grace, elle lui demande comment il peut vivre sans être à ses côtés. Harold la menace de s’en prendre à elle si cette dernière touche à sa fiancée. Pour qu’Harold vienne avec elle, Root le menace à son tour en disant que soit il vient avec elle pour sauver la Machine et Grace reste en vie, ou bien il perd les deux. Il préfère la suivre à condition qu’elle ne fasse de mal à personne. À travers les rues de New York, elle lui montre que les agents de Decima couvrent un secteur de la ville et se sont positionnés près des cabines téléphoniques. En effet, lorsque le compte à rebours du virus est atteint, la Machine redémarrera à zéro et appellera une cabine téléphonique dans un endroit bien précis, et la personne qui prendra l’appel aura accès à la Machine pendant 24 heures. C’est le Mode Dieu. Il ne faut absolument pas que Decima y parvienne.






Donc, ils retournent dans la société de Thornill et lorsque Root comprend que la Machine a perdu son essence même, Harold lui explique que dès le départ, elle a déjà des imperfections et qu’il a tout de même préféré la bloquer en détruisant toutes les données toutes les 24 heures. Seules les menaces pertinentes et les codes de bases restent. Dans leur discussion, Harold avoue que cette entité est bien une intelligence artificielle car elle se comporte comme un enfant avec son père. Root est très remontée contre lui car la Machine est obligée de se défendre en utilisant la société comme disque dur externe.

Ils s’en vont pour chercher le lieu où se trouve la cabine téléphonique. Évidemment, il s’agit d’une bibliothèque, la bibliothèque publique de New York. En montant au premier étage, Root aperçoit John et Sameen Shaw, venus retrouver Harold. Après avoir mis hors d’état de nuire les hommes de Decima, Root demande à Harold de faire passer l’appel, grâce à la boîte de raccordement, du rez-de-chaussée vers l’étage. Il est minuit, la Machine se remet à zéro, appelle la cabine téléphonique et elle demande à Root "Est-ce que vous m’entendez". Celle-ci répond oui et reçoit les instructions. Pendant ce temps, Harold en profite pour basculer l’appel vers John et lui envoie un message pour le prévenir. Tous les deux sont désormais en "Mode Dieu". (2X21)





Après avoir reçu ses instructions, Root prend Harold par le bras et s’en vont pour trouver l’emplacement de la Machine. Sur leur chemin, elle demande à cette dernière pourquoi John les suit encore. Harold répond qu’il ne sait pas, sur ce elle lui dit "Ce n’est pas à vous que je disais ça". Se rendant compte que les lunettes d’Harold sont munies de traceur GPS, elle les détruit, l’obligeant à en trouver de nouvelles. Sur leur chemin, ils retrouvent l'une des personnes encore vivante, ayant participé au transport de la Machine, Lawrence Szilard. Mais leur discussion tourne cours à cause d'un des hommes de Hersh qui le tue. Celui-ci donne l'ordre de tuer Root mais il en est empêché par Harold qui la sauve. Dans leur course, deux autres hommes veulent s'en prendre à lui mais cette fois c'est elle qui le sauve.

En s'enfuyant de nouveau, elle vole une camionnette, Harold s'apprête à monter à l'intérieur lorsque John l'interpelle. Mais il l'ignore et monte en disant à Root qu'il sait où elle se cache et qu'il va indiquer l'endroit. Le véhicule s'en va sous les yeux surpris de John. Se rendant à une centrale nucléaire, Root se sert d'un jet privé d'un certain Chandler pour y accéder. En s'y rendant sur place, ils arrivent devant la porte et celle-ci demande le code mais ne l'obtient pas, à cause de la fin des 24 heures. C'est la fin du "Mode Dieu" Un employé sort d'une pièce. Elle lui intime l'ordre d'ouvrir la porte sous peine d'être tué. Lorsqu'ils entrent dans le hangar, un homme assis à une table, leur crie dessus mais Root le menace. Mais c'est de se rendre compte que l'endroit est vide, qu'elle ne sait pas comment réagir. Harold lui explique qu'il a déjà libéré la Machine, ce qui vaut une réaction de colère de la part de Root, disant qu'il l'a trahi.







Pointant l'arme vers lui, elle est sur le point de le tuer lorsque Shaw arrive, la blessant à l'épaule. John demande si tout va bien. Voyant la pièce, il veut savoir si c'est ce qu'il souhaite, Harold répond que c'est ce qu'il espère. Concernant le virus, ce n'est pas il explique qu'il n'est pas responsable, étant donné qu'Harold s'est interdit l'accès, mais qu'il a fait en sorte que la Machine se défende toute seule. Il a su qu'un moment ou un autre, quelqu'un veut mettre la main dessus et donc, intégrer un autre virus pour l'aider. C'est à ce moment-là que Hersh, puis le Conseiller Spécial arrivent et ce dernier souhaite parler au nouveau patron de Shaw. L'homme veut se servir d'Harold pour reconstruire la Machine, que son prix serait le sien. Mais Harold ne veut pas car l'homme est l'un des responsables de la mort de Nathan. Tout le groupe quitte la pièce, emmenant Root, en état de choc et blessée.
Dans la rue, Harold présente ses excuses à John car il ne veut pas l'entraîner là-dedans. Celui-ci demande dans combien de temps la Machine donnera un nouveau numéro. Harold ne le sait mais ils le sauront un moment ou un autre. (2X22)
Harold a envoyé Root dans un hôpital psychiatrique, se faisant passer pour son "oncle". (3X01)

Dans le même temps, il se retrouve avec un problème en vue : l'apparition d'une nouvelle organisation, à savoir Vigilance, qui a pour but de dénoncer les atteintes à la vie privée. Quitte à tuer. Après que John ait fait la conniassance de Peter Collier, pour Harold, quelque soit leur finalité, ce n'est que le début. (3X02)

Harold découvre avec stupeur, en se rendant dans l'établissement, que Root a réussi à s'enfuir. Il en informe à John en lui disant qu'ils ont un sérieux problème. (3X03)




Harold s'occupe d'un certain Timothy Sloane enquêtant sur la mort de son frère, Jason Greenfield. S'inquiétant de la disparition de Shaw, il demande à John de faire un tour chez elle. Mais lorsque celui-ci regarde une vidéo de la caméra, il se rend compte que c'est Root qui l'a enlevée, ce qui ne va pas plaire à Harold. Après que Root ait mis à l'abri GreenfieldShaw en profite pour l'assommer. Sachant ne pas quoi faire, Harold préfère l'enfermer à la bibliothèque. Comprenant qu'elle a un lien privilégié avec la Machine, devenant son interface analogique. En voulant empêcher toute communication, il l'a installé dans une cage de Faraday, avec un bracelet à sa cheville, ce qu'elle n'apprécie guère. Root lui dit que plus elle sera enfermée, plus cela provoquera la colère de la Machine. Un Dieu en colère, ce n'est pas bon signe. (3X06)

Root explique qu'un événement de grande ampleur va arriver, qu'Harold commet une énorme erreur en la laissant dans la cage. Ne comprenant pas ce lien télépathique, pour lui impossible, Harold lui annonce qu'il est inquiet pour elle. Mais Root lui fait comprendre que c'est elle qui s'inquiète pour lui. Lorsque le changement arrivera, il faudra se tenir prêt et que la Machine est préparée pour ça. Le futur qu'Harold a initié, Root le terminera. (3X07)

Joss Carter, ayant trouvé le nom du patron de la DRH, demande le soutien de John et Harold pour coincer Alonzo Quinn. Entre temps, elle a voulu faire cavalier seul. Harold l'aide en enregistrant la conversation. Mais maintenant c'est John qui se trouve en danger de mort, car Simmons a mis un contrat sur sa tête. (3X08)

Harold, obligé de quitter la bibliothèque tout en laissant Root toute seule, se rend à la morgue de la ville sauver Joss et John. Ils arrivent à s'enfuir, John se fait arrêter et Joss arrive à emmener Quinn au FBI. Dans l'intervalle, il a une discussion avec Root. Elle voit très bien qu'il ne lui fait pas vraiment confiance. Il l'accuse d'avoir modifier la Machine pour qu'elle puisse communiquer avec elle, mais elle rétorque que la Machine ne fait que respecter la volonté d'Harold. Il s'en va et Root s'excuse pour la perte qu'il va subir. Lorsqu'Harold retrouve Joss pour la féliciter d'avoir repris son poste, elle lui dit qu'elle comprend mieux comment John et lui font pour anticiper les crimes. Il a un système informatique ou quelque chose de plus puissant à sa disposition.



Un peu plus tard, Simmons revenu d'on ne sait où, arrive et tire sur John et Joss se retourne, prenant la balle à sa place. Harold le prévient mais il est trop tard. Dans le même temps, une cabine téléphonique sonne pour avertir mais ce n'est plus la peine. Joss meurt, laissant John triste et blessé. (3X09)

Harold se trouve au chevet de John, gravement blessé puis se rend à l'enterrement de Jocelyn Carter mais regarde de loin. Il reçoit un nouveau numéro : Patrick Simmons. Celui-ci est devenu l'ennemi public numéro 1 que Shaw, puis John veulent à tout prix. Mais ce dernier veut aussi retrouver l'homme qui se trouve désormais sous protection : Alonzo Quinn. Harold veut essayer de l'en dissuader car il est gravement blessé et donc, peut-être en danger de mort. Le seul moyen de retrouver John est d'obtenir l'aide de Root. Harold ne sait pas car c'est un risque et qu'il faut envisager d'autres possibilités. Mais il n'a pas le choix et libère Root. C'est à ce moment-là qu'ils se mettent à la poursuite de John. Harold arrive in extremis en disant à John que s'il tue Quinn, il perdra tout et ce n'est pas ce qu'aurait voulu Joss. Maintenant, il faut qu'il se soigne. Revenant à la bibliothèque, il trouve, surpris, Root qui est retournée dans la pièce. Il ferme la grille sans mettre la chaîne, montrant qu'il commence à lui faire confiance. (3X10)






N'ayant plus de nouvelles de John, il demande à Lionel de le suivre. Lorsque la Machine donne un nouveau numéro, Harold préfère l'ignorer. Il a fallu que ce soit Root qui, en demandant trois livres, lui donne un numéro. Il est étonné qu'elle puisse communiquer avec la Machine, vu qu'elle est enfermée. Celle-ci lui explique qu'il ne faut pas tourner le dos à la Machine et prendre en compte cette nouvelle personne.
En cherchant sur son ordinateur, Harold trouve son identité : Arthur ClaypoolShaw, se trouvant à ses côtés, s'aperçoit que son regard change. Pour elle, il le connaît. En effet, il s'agit de son ancien ami alors qu'ils ont fait, avec Nathan Ingram, leurs études au MIT. En se rendant sur place, Shaw se rend compte qu'il perd la mémoire et que son épouse, Diane, est effondrée. Shaw voit également que le gouvernement a l'air de s'intéresser à lui, car trois agents sont à ses côtés pour l'emmener à un scanner. En réalité, Claypool a été soumis au sérum de vérité. Harold cherche qui pourrait lui en vouloir. Il se rend à l'hôpital en laissant Root puis, regardant sur les fichiers, il trouve le nom de l'"infirmière" et faisant des recoupements, il se rend compte qu'il s'agit d'un membre de Vigilance. En effet, une camionnette arrive et Peter Collier en sort. Harold demande à Shaw de faire partir Arthur et son épouse. Mais il ne veut pas et c'est à ce moment-là qu'Harold arrive. Arthur est très content de le voir, Harold lui donnant l'ordre de quitter les lieux car il est en danger.







Leur trouvant un nouveau refuge, Harold et Arthur se souviennent du bon temps lorsqu'ils étaient au MIT. Dans le même temps, Harold veut comprendre pourquoi Vigilance est sur ses traces. Arthur lui explique qu'il a créé, pour le gouvernement en 2001, un système, se nommant "Samaritain", pouvant anticiper les attaques terroristes avant qu'ils aient lieu. Lorsque Shaw va voir Harold, elle lui demande si ce n'est pas comme la Machine. En effet, ce système devait être mis en route mais le projet a été abandonné par le Congrès le 25 février 2005. Evidemment, c'est la Machine qui a été adoptée, lorsqu'elle a été vendue au gouvernement.
Shaw discute avec Diane, Arthur ne la reconnaît pas. Harold lui dit que sa mémoire est défaillante, qu'il s'agit de son épouse. Mais il rétorque, lui disant que Diane est décédée en 2011. Ils ne comprennent pas et c'est à ce moment-là que la femme demande à des agents de venir. En réalité, il s'agit de "Control". Celle-ci voulait les disques durs de Samaritain, mais Arthur lui dit qu'ils ont été détruits. Elle ne le croît pas. En plus, elle a quelque chose en plus : le créateur de la Machine. Pour elle, c'est simple, si quelqu'un lui dit ce qu'elle veut savoir, l'un des deux pourra survivre. Donc, la vie d'Harold est menacée. (3X11)

Shaw, attachée à une chaise, Arthur et Harold sont prisonniers de Control. Elle menace de tuer Shaw si elle n'a pas ce qu'elle veut. Hersh, sur le point de la tuer, une personne qui se trouve être Root, sauve tout le monde. Ils arrivent à quitter les lieux sauf elle, qui se trouve entre les mains de Control.

Contrairement à ce qu'a dit Arthur initialement, les disques durs ne sont pas détruits. Au contraire, ils ont été en réalité mis dans un coffre-fort à la banque. Ils s'y rendent et dans l'intervalle, Arthur ne comprend pas pourquoi Harold marche en boitant. Il demande également des nouvelles de Nathan. Mais il n'est plus là. À la banque,, il brise son alarme médicale et attrape une clé. ils sont accueillis par une employée et demande un coffre au nom de "Rudiger Smoot", une identité créée de toutes pièces par Harold au MIT. Mais les trois ont la mauvaise surprise de voir arriver Vigilance, suivi de près par les agents du gouvernement, Hersh en tête.










Étant dans la pièce, ils sont obligés de s'y enfermer. Peter Collier entre en contact avec Harold pour récupérer les disques durs. En discutant, Arthur parle comme étant une vraie intelligence et qu'il s'agit d'un système ouvert. Harold prend peur et veut qu'il les détruise, car Samaritain peut constituer un danger. Vigilance prépare une bombe pour faire exploser la porte pendant que Shaw fait de même, afin de les faire sortir de là. Harold arrive à convaincre Arthur de les briser, qui à contre-cœur, s'exécute. Collier arrive à entrer mais Shaw a réussi à les faire sortir. Mais dans l'escalier, ils sont rattrapés par Vigilance. Sameen et Harold sont sur le point de se faire tuer lorsque John et Lionel arrivent juste à temps.

Une fois libre, Root appelle Harold pour lui annoncer que les disques durs n'ont pas été détruits, mais qu'au contraire, ils ont été remis dans de mauvaises mains. Il aurait dû lui faire plus confiance. En effet, la vraie employée de banque a été retrouvée morte. Samaritain atterrit entre les mains de Greer, qui tue celle qui s'est fait passer pour elle.

Harold retrouve Arthur, qui voit sa mémoire de plus en plus défaillante. Root souhaite discuter avec lui. Elle lui montre des images de son épouse Diane, juste avant la mort de cette dernière.

Malheureusement, retournant à la bibliothèque, Harold comprend mieux comment elle a réussi à s'enfuir. Pensant reprendre comme avant, John lui annonce qu'il est simplement venu le sauver mais qu'il arrête définitivement. Il s'en va, laissant Harold triste. (3X12)





Harold accepte la démission de John. Celui-ci prend un avion mais il reçoit, sur un téléphone, un numéro de place : 4C. Lorsqu'il appelle Harold, John lui passe un savon en lui disant qu'il ne veut plus continuer. Harold surpris, ne voit qu'une seule chose, c'est la Machine qui l'a placé là. Il fait des recherches et pense qu'il s'agit d'un numéro pertinent. Il enjoint Sameen de revoir ses anciens employeurs pour voir ce qu'il en est. En effet, c'est un informaticien de génie, surnommé "Le Sphynx" qui a créé un site dont le moyen de paiement est une monnie électronique "bitcoin", avec lequel il achète de la drogue à volonté, faisant tord à la concurrence. John, en parlant avec Owen Matthews, fait une leçon de morale destiné à Harold. Il reproche aux programmeurs de créer quelque chose et lorsque tout va mal, ils laissent les autres payer à leur place.

John arrive à tuer des membres du commando colombien, mais un des membres, faisant partie de l'équipage, prend les commandes de l'avion. Il arrive à le neutraliser mais l'avion perd de l'altitude. Harold, demandant qui commande, John répond personne. Donc il va devoir le contrôler depuis son ordinateur. Il pirate le système de pilotage et, avec beaucoup de chances, arrive à l'atterrir à l'aéroport de Rome, sous les applaudissements des passagers.


John, après avoir fait sortir le Sphynx, rejoint Harold, venu donner une nouvelle identité et une nouvelle vie. Il évoque avec John que pour lui aussi, elle lui manque, mais il faut continuer. Il lui avoue également que c'est lui qu'il a mis à bord de cet avion. John en profite pour demander un nouveau costume et aussi pouvoir entrer en jet privé, et non sur un vol commercial. (3X13)


2014
De nouveau ensemble, leur numéro n'est autre qu'une ancienne gymnaste, devenue voleuse professionnelle. Cette dernière devait voler la Bible de Gutenberg, mais en a été empêchée. Lorsqu'Harold se rend compte qu'elle est obligée de le faire, il est trop tard. En effet, elle est sous la menace d'un groupe tchèque qui retienne sa fille en otage. Harold, Shaw, Lionel et John se démènent pour pouvoir s'introduire dans un bâtiment ultra-sécurisé pour le "voler". Ils réussissent et John arrive même à récupérer la fille qui, grâce aux moyens d'Harold, a pu obtenir une carte de séjour. (3X14)




Pour leur nouvelle enquête, Harold est au centre d'appel des urgences où il doit protéger Sandra Nicholson, sous la menace d'un homme qu'on ne voit jamais, mais avec des moyens équivalents à ceux d'Harold. Un enfant a été pris en otage et elle doit effacer une partie des messages vocaux. Mais cette affaire rejoint celle de Lionel. Une fois résolue, Harold fait voir de loin à Sandra, le petit qu'elle a sauvé. Shaw a amené un téléphone qu'a l'homme mystérieux. Il se trouve que l'inconnu en sait plus sur lui et que ce n'est pas terminé. Harold enlève la batterie et jette le téléphone à la poubelle. (3X15)

Harold reçoit comme nouveau numéro, un ancien homme d'affaire devenu concierge, Cyrus Wells. Il comprend que la menace vient de Root car l'heure correspond au moment où celle-ci a retrouvé l'homme sur son lieu de travail. Il lui dit qu'elle ne peut pas nier mais elle le rassure. En même temps, Root lui dit que Control lui a ôté l'ouïe de l'oreille droite.



En cherchant des informations sur Wells, il se rend compte que ce dernier à un droit d'entrée dans un étage comportant un processeur ultra-puissant. Il comprend qu'il risque d'être la cible de Décima, le voulant pour compléter Samaritain. Root vient voir Harold à la bibliothèque et, grâce aux instructions de la Machine, demande à ce qu'il insère une puce dans un implant pour qu'elle puisse communiquer, avec l'intelligence, sans être embêter. Tous les deux ont une discussion et Harold lui fait part de ses peurs concernant Samaritain. En effet, pour Root, s'il voit le jour, les quatre premières personnes qui seront éliminées sont Harold, Root, Sameen et John. Mais elle s'inquiète aussi qu'il n'arrive pas à récupérer, malgré la menace qui rode. (3X17)

Root lui explique que le processeur récupéré, n'est plus accessible pour eux. De plus, elle s'est mise en chasse de retrouver Greer. Celui-ci, tentant de la fuir, utilise plusieurs stratagèmes pour lui échapper, sans succès. Elle y arrive en prenant Bear et une discussion s'engage. Dans une de leurs discussions, Harold se permet de l'appeler par son pseudonye "Root" au lieu de "Mademoiselle Groves". C'est une première. (3X18)




Leona Wainwright, une assistante à l'Office de Management du Personnel à Washington, est un des rares numéros qui s'est fait tué. Le responsable n'est autre que Vigilance. Elle a pris un taxi mais le chauffeur fait exploser une bombe. Cela oblige Harold de se rendre dans son bureau et est accompagné par Lionel. Il prépare un appareil pour déchiffrer le code du coffre. Ils vont dans la pièce des scellés, ouvre le coffre et prend les doucements. Malheureusement pour Harold, Lionel se fait prendre par les hommes de Vigilance et leur chef, Peter Collier fait la connaissance d'Harold. Il lui explique qu'il est au courant, qu'il existe un vaste programme de surveillance chargé de trouver les crimes avant qu'ils n'adviennent. Le souci, cela oblige à violer la vie privée des gens. Harold lui fait part qu'il est au courant de tout ça, qu'il comprend ce que Peter fait pour protéger cette vie privée mais n'approuve pas ses méthodes.
Il tente de convaincre Collier de renoncer à mettre au jour "Aurores Boréales", (le programme), ce qui pourrait mettre en grand danger tous ceux qui travaillent si cela est révélé. Collier prend le risque et veut enlever Harold mais en est empêché par Root, venu le secourir. Il s'enfuit, emportant les documents avec lui. Ce qui a pour conséquence la révélation d'un rapport d'où est fait mention d'un projet obscur, nommé "Aurores Boréales". Ceci, c'est Root qui lui en informe.

Donc, cette révélation est une très mauvaise nouvelle car Harold est obligé de rester à Washington. Mais une autre conséquence de taille arrive : les numéros pertinents ont été redirigés vers Root. Control, voyant cette nouvelle, est contraint de stopper cette opération et donc, plus de numéros qui lui sont envoyés. Root prend congé d'Harold pour s'en occuper. (3X19)

À Washington, Harold fait des achats de propriété. Un numéro arrive. Il s'agit d'un homme du Congrès, Roger Mc Court. Il est de l'Illinois. Sa mission consiste à s'occuper des projets de surveillance des États-Unis. Donc, Harold se voit dans l'obligation d'appeler John pour qu'il vienne l'aider.



John arrive mais se sert d'une couverture d'un agent des services secrets pour s'approcher de Mc Court. Ce que n'apprécie guère Harold. Mais Decima arrive à faire sauter la couverture de John, les obligeant à capturer Mc Court. Shaw revient et les aide à les cacher. Ils utilisent les propriétés qu'Harold a acheté pour y aller. Ils supposent au départ que Decima est là pour en vouloir à l'homme du Congrès.

En réalité, il travaille pour Decima et la révélation d'"Aurores Boréales" permettra à Greer de mettre en place Samaritain. Donc, la Machine a donné ce numéro pour tuer Mc Court, car il ne manque plus que son autorisation, pour permettre de leur donner les flux gouvernementaux. Mais Harold ne cautionne pas du tout ça, parce qu'il a créé la Machine pour protéger les gens, pas pour les tuer. Pétri de doutes, il refuse mais John et Shaw sont prêts à le faire. Malheureusement, l'arrivée du SWAT les obligent à quitter les lieux précipitamment. Ils se cachent dans la forêt. Pendant la poursuite, Sameen se fait tirer dessus, blessée, elle est soutenue par John.





Ils retournent à New York et Harold préfère ne pas rentrer à la bibliothèque, mais s'en va, à contre-cœur pour se cacher. Mc Court appelle Ross Garrison pour qu'il autorise la mise en ligne de Samaritain. Greer l'a convaincu qu'"Aurores Boréales" est hors jeu, donc leur nouveau système est plus efficace. Il lui fait part d'un test de 24 heures et pourra lui donner un terroriste. Mais Greer, retournant dans un local, demande à son subalterne si Samaritain est opérationnel. C'est le cas. Officiellement, il doit donner un numéro à Garrison, mais l'objectif est de mettre la main, sur quelqu'un d'une grande importance : Harold Finch. (3X20)

Lors de ce test, Samaritain cherche les connexions entre les connaissances et Harold. Nathan Ingram est nommé. Mais aussi l'un de ses plus vieux alias : Harold Wren. Harold étant introuvable, le système, qui ne possède pas de photos, trouve tout de même une personne : Grace Hendricks. Cette dernière, se rendant à un entretien d'embauche en Italie, va prendre un taxi mais le chauffeur est un homme de Decima. Elle est secourue in extremis par John et Sameen. Mais ils ne peuvent empêcher Zachary de la kidnapper. Greer discute avec elle et, cette dernière fait mention de son fiancé, Harold Martin, mort depuis. Mais il lui fait comprendre que ce n'est peut-être pas le cas.




Pour éviter qu'elle soit de plus en plus en danger, Harold coupe la caméra en face de chez Grace. (Root prévient John.) Lorsque lui et Shaw viennent le rejoindre, il leur annonce qu'il préfère se rendre mais pour eux, il peut y avoir une autre solution. Mais pour lui, il y en a pas d'autres et va le faire. En s'en allant, il leur fait savoir qu'ils doivent laisser faire, mais si par hasard, elle se trouve en danger, ils doivent tous les tuer, ce qui surprend John.
Revenir en haut Aller en bas
carine79
Protégée par un milliardaire
Protégée par un milliardaire
avatar


MessageSujet: Re: Harold Finch Dim 24 Avr - 16:25

En attendant qu'elle arrive, sur un pont et sous les yeux de Samaritain, John fait part à Harold qu'il y a sûrement un moyen et qu'ils ont connu pire. Harold rétorque disant que, au contraire, c'est une situation bien pire qu'ils doivent affronter. Il sait pertinemment qu'avec l'existence de la Machine, ça ne peut qu'apporter des ennuis. Il lui donne également la nouvelle identité de GraceJohn lui demande de rester en vie et qu'il fera tout pour le retrouver.




L'échange se fait. La seule condition qu'il a posé c'est qu'ils bandent les yeux de Grace, pour ne pas qu'elle le voit. En traversant le pont, elle manque de tomber et est rattrapée par Harold, qui la voit partir, tout triste. Il est emmené par les hommes de Decima, Zachary le prenant par le bras.

Grace, revenant chez elle pour prendre des affaires, comprend qu'il s'agit d'Harold, elle lui demande si John le connaît. Il dérive la question pour lui dire qu'elle l'a aimé et que lui aussi l'a aimée.

Harold, désormais entre les mains de Greer, se trouve dans un bâtiment abandonné, le remerciant d'avoir accepter sa demande. L'homme lui dit que cela ferait plaisir à Harold, sachant qu'il ne veut pas partir sur de mauvaises bases. (3X21)

Greer et Harold entament une discussion sur l'intelligence artificielle, le fait qu'il est le père et que les enfants ne sont pas reconnaissants. Harold lui explique qu'il a fait ça par altruisme, ce qui surprend Greer, pensant que c'est pour le pouvoir qu'il l'a fait. C'est comme pour lui, ressentant la même chose pour Samaritain.



Harold le met en garde contre Samaritain, alors que Greer veut s'en servir pour remplacer la Machine. Il l'accuse de se croire le maître absolu en matière d'intelligence artificielle, il se doute bien qu'une autre Machine puisse voir le jour. Mais il est admiratif par Harold, qui a réussi à se cacher depuis toutes ses années. C'est fini maintenant.

Harold s'imagine qu'en étant capturer, Greer ne puisse pas rendre opérationnel Samaritain. Il se trompe. L'homme veut le garder à l'oeil, car père de l'intelligence, il est capable de détruire son système. Une fois que l'intelligence ouvrira les yeux, le monde pourra se passer d'Harold.

Mais pourquoi avoir brider la Machine ? Greer cherche des réponses alors qu'Harold lui dit que c'est un créateur, non un destructeur. Il avoue tout de même que sa puissance est telle qu'il n'a pas trouvé d'algorythme pour la contrôler. Greer lui montre que c'est sa peur de l'inconnu qu'il l'a obligé à la brider. Harold supplie Greer de ne pas mettre en ligne Samaritain, car un système ouvert sera catastrophique.

Greer n'en a que faire et lui montre qu'Harold s'est tellement attaché à la Machine, qu'il la considère comme son enfant et terrifié, l'a blessée. Contrairement à Harold, c'est un avantage que Greer ne considère pas Samaritain comme son enfant, de plus il ne se trouve pas présomptueux. Il ne veut pas le brider, pas comme la Machine. Harold rétorque que Greer est orgueilleux de penser qu'il soit capable de contrôler un sytème d'une telle puissance. Greer lui annonce qu'il ne veut pas le faire.

Le soir tombe et un black-out, orchestré par Vigilance, se produit dans New York. Cela permet à Greer d'évoquer son passé lorsqu'il est enfant, pendant le Blitz de Londres. Il lui raconte que, voyant un ciel rouge, il pense que ce n'est qu'un coucher de soleil, mais il s'agit du bombardement. Harold lui demande si c'est pour ça que Greer intègre l'armée. Cela le surprend mais Harold lui dit qu'il l'a deviné avec ce qu'il a appris, et son intérêt pour la sécurité nationale. Greer confirme et qu'en devenant adulte, pour lui les guerres ont changé. Harold comprend qu'il a intégré le MI6.

Greer continue en disant que l'ère de l'État-nation est terminé et qu'il n'existe plus de frontières. Harold revient à la charge sur l'IA et lui dit qu'il surestime le pouvoir de cette dernière, mais Greer lui répond que tous les deux savent qu'il est impossible de surestimer l'IA. Greer revient au sujet de la guerre et semble épuisé des changements des alliances en plein conflit, qu'elles n'existent pas réellement et qu'elles ne sont qu'illusions. Harold veut savoir ce que Greer attend exactement de "Samaritain". Greer lui révèle qu'il veut vivre dans une société de droits plus juste, et quand "Samaritain" dirigera le monde, il ne sera pas corrompu comme les hommes politiques, que ses décisions seront basées sur de la logique pure.




Garrison rejoint Greer et s'excuse de son retard. Il découvre Harold et demande qui est cette personne. Greer présente Harold comme étant "la personne la plus importante du monde et père du nouvel Ère". Puis Garrison parle de "Vigilance" qui ont capturé Rivera et Control, en disant qu'ils doivent partir. Greer dit qu'il est trop tard et c'est à ce moment-là que Peter Collier arrive avec ses hommes. Il se moque de Garrison en expliquant comment il l'a traqué. Collier est content de rencontrer Greer et le fait capturer au côté de Garrison.  Peter Collier découvrant Harold, lui annonce qu'il s'agit d'une agréable surprise. Il décide de l'emmener avec lui car il a aussi des questions à lui poser. L'un de ses hommes met à Harold une cagoule noire sur la tête.

Lorsqu'on lui retire la cagoule de la tête, Harold découvre qu'il est assis au côté de Greer, "Control", Ross Garrison (le sénateur étant au courant de la Machine depuis le début) et Manuel Rivera (le conseiller du président en matière de sécurité nationale. Ils sont tous les cinq assis sur le banc des accusés dans une ancienne salle d'un tribunal, sous la présidence de Vigilance. Peter Collier s'adresse à une caméra en direct et annonce que le procès pour trahison va commencer. (3X22)



Après la mort de Manuel Rivera, Peter Collier veut interroger Harold mais "Control" prend sa défense. Harold est étonné mais "Control" lui explique qu'elle fait tout pour protéger son pays même si elle peut commettre des erreurs. 

Lorsque Peter Collier interroge "Control" et s'apprête à la tuer, Harold intervient et révèle qu'il a construit la machine. Il accepte de prendre tout le blâme et de témoigner si Peter Collier relâche tout le monde.





Harold avoue être fier de ce qu'il a créé et explique que c'est un système fermé qui a sauvé, de 2005 à 2009, plus de 4 000 personnes. Il attaque Greer et ses intentions de mettre en ligne Samaritain. Lorsque les hommes de Décima arrivent, Peter Collier veut les amener à l'extérieur pour les tuer mais il se fait encercler. Greer fait relâcher "Control" et Ross.

Harold et Peter Collier sont choqués d'apprendre que c'est Greer qui a créé "Vigilance" et recruté Peter Collier car la Machine était devenu trop efficace. Il révèle que le procès n'a jamais été diffusé en direct et fait exploser le tribunal, pour faire croire à un attentat terroriste de "Vigilance".



Harold est choqué lorsque Greer dit que dans 20 ans les intelligences artificielles contrôleront le monde et que cela sera l'issue de la guerre qui va avoir lieu entre la Machine et Samaritain. Malheureusement, Harold ne sera pas là pour le voir. Lambert, qui se trouve à côté de son chef, s'apprête à le tuer après avoir éliminer Peter CollierJohn arrive à temps, Harold ne se prenant qu'une balle dans l'épaule.

John l'amène à la bibliothèque pour le soigner lorsque Samaritain est mis en ligne. Root les appelle pour leur dire de partir de là, car plus en sécurité. Elle leur indique également les papiers de leur nouvelle identité.  puis elle leur explique que la Machine tente de protéger les sept personnes qui seront, un jour, capable de s'opposer à Samaritain. En attendant des jours meilleurs, ils doivent devenir des gens ordinaires. Harold en fait partie de ces sept personnes et donc se retrouve dans l'angle mort de Samaritain qui n'est pas capable de l'identifié. Le SWATT arrive pour saccager la bibliothèque.




Root, dans son monologue, finit par transmettre le message de la Machine à Harold : "Vous n'êtes plus un homme libre, Harold. Vous êtes un simple numéro. Nous devons devenir ces gens ordinaires, sans quoi ils nous retrouverons, et ils nous tueront. Je regrette Harold. Je sais que c'est trop peu. Des tas de personnes vont mourir, des personnes qui auraient peut-être pu nous aider. Nous vivons un bouleversement. J'ignore si tout cela finira par s'arranger, mais des jours sombres nous attendent. La Machine m'a demandé de vous transmettre un message avant que nous nous séparions. Vous avez dit un jour à John que le principe même de la boîte de Pandore c'était qu'une fois ouverte, il était impossible de la refermer. Elle a tenu à ce que je vous rappelle comment se termine le mythe. Quand tout est fini, que les pires maux se sont répandus sur la Terre, il reste tout de même une dernière chose dans la boîte : l'espérance". Harold finit par partir de son côté avec Bear. (3X23)

Harold devient professeur d'université, spécialisé dans la prise de décision difficile, sous le pseudonyme d'Harold Whistler. La Machine lui a rédigé sa thèse en faisant des fautes afin qu'il obtienne une budget de 9 millions de dollars. Ce que remarque son directeur qui, en plus, refuse que Bear reste dans l'enceinte de l'établissement.

Harold ignore le message qu'il reçoit sur le téléphone crypté que Root lui a donné. Il finit cependant par rejoindre John au parc, en faisant une partie d'échec. John lui annonce qu'ils reçoivent de nouveau des numéros mais Harold refuse de s'en occuper, depuis que la Machine a donné l'ordre d'exécuter Roger McCourt. John lui dit qu'ils doivent sauver des vies, sinon ils n'ont plus de but mais Harold ne veut toujours pas, car en plus de devoir survivre dans ce nouveau monde, ils n'ont plus les moyens nécessaire pour s'en charger.

Harold est surpris de voir Root le rejoindre dans son bureau. Elle le prévient que le comportement de John et de Shaw mettent en péril leur fausses identités. Malgré tout, une dispute entre les deux éclate. Alors qu'Harold ne veut plus continuer à s'occuper des numéros, Root lui rappelle que sans lui, ils se feront tous tuer. Il doit choisir son camp dans la guerre opposant Samaritain et la Machine. Harold refuse de sauver des vies et Root lui renvoie les arguments qu'il a utilisé contre elle, afin de la faire devenir gentille. Elle conclut sur le fait que la Machine veille toujours sur lui, même si il a cessé de l'écouter.

Les propos de Root ont touché Harold, puisque ce dernier rejoint John pour l'aider à s'occuper d'Ali Hassan, le numéro que la Machine a donné. Harold aide Ali a mettre en marche son réseau de communication, permettant de pouvoir communiquer en toute sécurité. Harold est épaté par la méthode utilisé. Après que l'équipe ait sauvé la vie du fils d'Ali et les propos de ce dernier, Harold se rend compte que John est la personne en qui il a le plus confiance.

Harold modifie le réseau mis au point par Ali et rejoint John dans le parc pour donner de nouveaux portables. Il lui explique qu'ils peuvent dorénavant communiquer sans que Samaritain les espionne. Cependant, Harold refuse toujours de s'occuper des numéros.

Alors qu'il est à son bureau, les propos de Root sur la Machine lui reviennent en tête. Harold comprend que cette dernière a fait des fautes volontairement dans sa thèse pour lui transmettre un message. Harold le décode, ce qui l'envoie rechercher un livre dans la bibliothèque de l'université. Ce livre de Ruth Weaver parle d'un bâtiment, créé sous terre dans les années 1870.

Harold se rend au lieu décrit dans le livre et découvre une gare abandonnée idéal pour remplacer la bibliothèque perdu. (4X01)

Harold commence les travaux d'aménagements de la gare abandonnée, lorsque John trouve un moyen de le forcer à s'occuper de Claire Mahoney, le nouveau numéro.

Harold se rend compte que Claire participe à une chasse au trésor, dont le point central est le nautile. Pensant qu'il veut la doubler, Claire lance une bouteille sur une voiture. John, passant par là, est obligé d'arrêter professeur Whistler. Il est terrifié lorsqu'il se rend compte que cette chasse au trésor a lieu tous les 27 jours, dans une ville au hasard dans le monde. En plus, il s'agit de Samaritain qui se trouve derrière ce jeu, commençant une mission de recrutement.



Harold demande à Root des conseils, Dans la discussion, ils se rendent compte que Claire ressemble à Root, avant que cette dernière ne trouve la Machine. Harold veut savoir s'il doit risquer sa couverture pour sauver une personne ou laisser Claire se faire recruter par Samaritain. Ce qui lui permettra de garder sa couverture et ainsi, sauver d'autres personnes. Root lui fait comprendre que la Machine ne répondra pas à la question, puisqu'il a fait en sorte que ce genre de décision revienne aux humains et non à la Machine, contrairement à Samaritain qui impose ses ordres.

Harold tente de convaincre Claire de ne pas finir la chasse au trésor car elle entrera dans un univers qui la mettra en danger. Malheureusement, Harold ne réussit pas à la convaincre et elle se fait recruter par Samaritain, devenant l'un de ses atouts.

Harold décide dès lors de s'occuper de nouveau des numéros, dévoilant à John et à Sameen leur nouvelle base secrète. L'équipe est de nouveau opérationnelle après plus de quatre mois d'inactivité. (4X02)

Harold est réticent lorsque Root vient le voir à la demande de la Machine, se servant d'elle pour se réconcillier avec Harold. Par ce biais, la Machine demande une faveur à son créateur. Root et Harold vont sur la mission où la Machine fait passer Harold pour un vendeur d'armes. Il montre une facette plus sombre et menaçante afin de protéger Root, ce qui surprend cette dernière, trouvant un Harold potentiellement dangereux.




Cependant, Harold garde son côté gentil et refuse de vendre le lance-roquette, que la Machine voulait faire acquérir à Janis, un mafieux. Root, connaissant Harold, les neutralise et lui montre le but réel de leur mission : récupérer l'argent afin que l'équipe puisse se financer, Samaritain ne s'en rend pas compte et récupérer le lance-roquette. Root demande à Harold de laisser une seconde chance à la Machine, ce que ce dernier semble accepter. Cependant, Root ne dit pas à Harold à quoi va servir le lance-roquette. (4X03)

Harold a deux conversations avec Elias afin de sauver un frère et une soeur des mains de "La Confrérie". Elias accepte de traquer Dominic, le leader de "La Confrérie", mais veut comprendre ce qui arrive à Harold et John. Harold admet à Elias que le monde a changé et le met sur la piste de la découverte de la Machine et de Samaritain. Il le met en garde que, désormais, sa vie est plus que jamais menacée. (4X04)



La Machine donne le numéro de Simon Lee, un sondeur politique, qui a toujours réussi à connaître le candidat vainqueur. Harold confie le numéro à Sameen, pendant que John doit gérer ses nerfs et ses problèmes dans son nouveau travail. Lorsque Root vient le voir, il en profite pour la questionner sur le fait qu'elle a de multiples identités. Root lui explique qu'elle doit en changer tous les deux ou trois jours, car c'est ainsi que la Machine a mis au point sa couverture.

Lee souhaite comprendre pourquoi son candidat prévu n'a pas remporté l'élection. Harold et Root pensent qu'il y a eu triche. Voulant trouver des preuves, Harold invite Root à l'aider pour en dénicher sur le nouveau vainqueur, une femme dénommée Perez, ce qui ravie cette dernière. Elle prend plaisir à hacker avec lui. Harold remarque que Root  ne communique plus avec la Machine, comprenant qu'elle puisse être triste. Root lui répond que dorénavant la Machine lui donne que de légères indications, mais elle arrive à deviner que le monde va encore s'assombrir.




Avec l'aide de Root et Shaw, il tente d'empêcher Simon Lee de tomber entre les mains de Samaritain, pour cela ils le bloquent dans un hôtel où il a désactivé les caméras. Harold et Root confrontent leurs points de vue sur la Machine. Lorsque Root lui dit qu'ils doivent comprendre Samaritain comme ils comprennent la Machine, Harold répond qu'ils ne peuvent pas comprendre les intelligences artificielles, car elles ont des objectifs et non des émotions. Il lui avoue que sur les 43 versions de la Machine, seule celle qu'il a handicapé n'a pas essayé de le tuer.

Pour Harold, la Machine remplacera Root quand elle n'aura plus besoin d'elle. Elle n'est pas d'accord avec lui et pense que la Machine l'a choisit car elle sauve les humains. Root lui explique qu'elle n'est pas perdue, même si elle a peur. Root prévient Harold en lui disant qu'ils ne survivront pas tous à la guerre entre les deux IA. Elle lui avoue qu'elle accepte sa défunte destinée, car cela est justifié par rapport à ses actions passées. Elle conclut en disant qu'elle fera tout pour portéger la Machine et Harold. Il lui ordonne de ne pas penser à cela, que le plus important c'est ce qu'elle est devenue aujourd'hui. Il complimente Root sur la femme brillante qu'elle est, avant de lui avouer qu'il l'a considère comme une camarade et une amie. Cela la touche, ayant également une pensée pour Shaw.



Lorsque Samaritain repère Simon et envoie Martine, l'une de ses atouts en "Mode Dieu", Harold tente d'empêcher Root d'y aller seule, mais cette dernière lui dit qu'elle doit le faire. Harold assiste, via les caméras, à la bataille que Rootet Martine se livrent. Durant la fusillade, Root est blessée au bras droit et, pour forcer Samaritain à l'attaquer au lieu de s'en prendre à Simon, abandonne ses armes. Harold ne sait pas si elle a réussi à fuir de l'hôtel.

Le lendemain, Harold se fait passer pour un rédacteur d'un journal, Harold Cardinal, après avoir demandé à Sameen de remplacer les documents de Simon par de faux, il fait en sorte que Simon ne puisse plus connaître les futurs vainqueurs d'élections, lui faisant dire qu'il s'est trompé.




En effet, Samaritain le considère comme une menace. Harold observe Simon et voit que son plan a fonctionné, car sa vie est sauve. Il est heureux de voir Root le rejoindre. Cette dernière lui explique qu'elle a l'identité d'une chef pâtissière. Elle le rassure en disant que Samaritain ne peut pas l'identifier. Ils parlent du fait qu'Harold à dû retirer le don de Simon pour le sauver, cela est préférable à la mort. Puis leur conversation dévie sur la différence entre la Machine et Samaritain. Root répond à Harold que la différence entre les deux IA, c'est Harold en personne, que la Machine à besoin de lui car elle se sent perdue.

Harold marche dans la rue en réfléchissant aux propos de Root Se tournant vers l'une des caméras, il s'adresse à la Machine en lui disant qu'il est temps qu'ils ait une discussion à deux. (4X05)





Harold se retrouve officiellement à Hong Kong afin de tenir une conférence sur le domaine de l'éthique. Il se confronte à Elisabeth Bridges, la créatrice de l'entreprise Geospatiale - analyse predictive et pro IA. Après leur confrontation, ils se rapprochent lorsqu'elle se fait voler son ordinateur portable. En réalité, le vol fait partie de la véritable raison de sa présence à Hong Kong, qui est de faire installer un virus sur l'ordinateur d'Elisabeth, car ses algorythmes intéressent Samaritain. Après le départ d'Elisabeth, il va à la rencontre du "voleur". Celui-ci, recevant son argent, n'a pas apprécié qu'Harold le frappe pour récupérer le portable contenant le virus. Harold marche dans les rues de Hong Kong avec un regard déterminé. (4X06)

Harold rejoint Root dans un parc Il lui explique le plan qu'il a mis en place : comme ils ne peuvent pas s'en prendre au gouverneur placé par Samaritain, de par la présence de Greer, il a décidé de s'attaquer à toutes les actions que ce gouverneur mettra en place. La première cible est le chef d'une entreprise de fabrication de tablettes.

Root se fait passer pour une nounou et découvre que Samaritain est derrière la fabrication des tablettes. Harold aide Sameen dans sa mission, qui prend une nouvelle tournure lorsque la personne d'intérêt devient indirectement une personne pertinente, mettant l'ISA sur leur chemin. Elle le convainc de continuer la mission malgré le risque d'être repéré par Samaritain.

Harold et Root s'infiltre dans l'entreprise de fabrication de tablette. Root est prête à tuer un technicien afin de protéger l'identité d'Harold, mais ce dernier réussi à temps, détruisant l'entreprise et empêche Root de le tuer. En ce qui concerne Shaw, il continue de l'aider et revenue saine et sauve.


Lorsqu'il voit les dégâts qu'ils ont fait, Harold dit à Root que même s'il sait qu'ils ont agi pour le bien, il n'apprécie pas le fait qu'ils sont en train de franchir certains lignes, au point de devenir le mal en personne. (4X07)

Grâce à Sameen, Harold découvre la véritable identité de Dominic. De même, il s'aperçoit que Dominic s'est emparé de toutes les informations sur Elias, détenues par la police. De même, il annonce à John que leur prochain numéro est celui d'Elias. (4X08)

Harold envoie Root sauver Sameen, dont la couverture a été démasquée par Samaritain. Il ordonne à Root de faire venir Shaw se cacher dans la gare abandonnée. Pendant ce temps, il tente d'envoyer Lionel aider John mais il voit que Martine est venue l'interroger. Harold décide lui-même d'aller aider John et Elias.

Lorsque Elias se rend à Dominic pour sauver Anthony, Harold tente de le dissuader mais en vain. Harold est content que John a pu sauver Elias, même si Anthony est mort, ils le connnaissent et qu'il est aussi un allié précieux.

Harold informe John que maintenant que l'identité de Sameen a sauté, ils vont devoir être plus prudent dorénavant et que le monde vient de devenir plus sombre. (4X09)

Alors que Samaritain provoque l'équipe en créant, pendant 24 heures, un New-York sans criminels, en laissant le chaos régner pendant 24 nouvelles heures, Harold s'oppose à Shaw. Pour elle, si Samaritain peut empêcher les crimes de se produire, alors c'est peut-être un allié, tandis que Root pense que Samaritain est malveillant, au contraire de la Machine, qui a un code moral. Harold explique son point de vue qui est que les deux IA n'ont pas de code moral, car ce sont des programmes contrairement aux humains. Il reconnaît que la Machine est meilleur que Samaritain, même si il n'exclut pas qu'elle puisse agir par pure logique, et donc être dangereux.




Harold réussit à sauver une personne d'intérêt, mais sept mourront durant le chaos que subit New-YorK. Avant que Root ne fasse son rôle d'Interface Analogique, Harold rassure Sameen sur sa securité. Malheureusement, pendant son absence, elle quitte la planque laissant Bear tout seul. Harold, revenu au repaire, s'en rend compte et va devoir l'annoncer à Root (4X10)

Root explique à Harold les plans de Samaritain, qui est de d'effondrer la Bourse mondiale afin de créer le chaos. Elle lui donne également les informations, sur ce que veut faire la Machine. Ils infiltrent Wall Street, rejoints par Fusco et John. Alors qu'ils tombent dans un piège, Root demande de l'aide à la Machine et John s'impatiente, mais Harold prend la défense de cette dernière. 




Ils se rendent dans les serveurs pour y installer une contre-mesure. Dans leur parcours, Harold s'aperçoit que lors de la fusillade, un tableau de Degas est truffée d'impacts de balles. La Machine. explore plusieurs options, dont l'une fera tuer Harold par Lambert. La solution privilégiée par la Machine fait douter Harold, mais ce dernier lui obéit tout en faisant confiance en sa création.. Harold se confie à Root sur son père et lui fait comprendre qu'il a peur d'avoir mal éduqué la Machine. Cette dernière lui explique que ce n'est pas le cas.

Ils réussissent à installer la contre-mesure. En voulant sortir, ils se retrouvent piégés par les hommes de Samaritain, avec Martine et Lambert. A court de munitions, ils sont menacés de mort, Lambert en profite et s'apprête à tirer sur Harold. Mais John le protège, se prenant une balle dans le dos. L'équipe est sauvée in extremis par l'intervention de Shaw qui vient les aider, après avoir évité un carnage. Ils se rendent vers l'ascenseur mais, pour le faire fonctionner, il faut appuyer sur un bouton se trouvant à l'opposé. C'est Shaw qui se sacrifie, sous les yeux effarés d'Harold et surtout RootMartine lui tire dessus et lorsque les portes se ferment, ils entendent un dernier coup de feu. (4X11)






Harold reçoit le numéro de "Control". Root et Reese la traquent car ils sont persuadés que Shaw a disparu. Pensant qu'elle est vraiment morte, il accepte quand même de les aider. Il interviendra à temps pour empêcher Root de tuer "Control", car elle la torture. Après lui avoir passer un savon, il prend la relève. "Control" lui fait la remarque qu'il est persuadé que Shaw est morte, le révélant aux autres, Harold comprend qu'elle n'est qu'une marionnette, il lui explique les événements, car elle n'est pas au courant. Au passage, il fait des compliments sur le sacrifice de Shaw. Et lui montre quel est le plan de Samaritain. "Control" ne le croit pas, même lorsqu'il lui dit qu'elle va être tuée par ses agents.

Le piège tendu à l'agent de Samaritain fonctionne et Harold introduit un virus dans son portable, tentant localiser Shaw si elle est en vie. Il donne tout ce qu'il a trouvé à Root et John. Alors que ces derniers sont sur le chemin, Root lui dit que Shaw est en vie, Harold lui répond qu'il l'espère. (4X12)



Harold indique à Root et John où se trouve le camion mais rien ne garantit que Shaw se trouve là-bas. Lorsque Fusco demande des nouvelles de l'enquête de Root et John, il comprend qu'Harold pense que Shaw est morte.

Lorsque Harold comprend que la Machine ne les a pas envoyés pour sauver Shaw, il demande à John de ne pas laisser Root torturer les gens, mais John refuse et la laisse agir à sa guise.

Harold comprend aussi que Mapple, la ville où la Machine a envoyé Root et John, est une ville test pour Samaritain, qui tente d'apprendre le comportement humain, tout en les manipulant.
Root et Harold auront une discussion sur Shaw. Harold l'appelle pour la première fois par son prénom, lui disant qu'il garde espoir mais ne veut essayer de ne pas en avoir, de peur d'être brisé. Il lui dit qu'ils doivent arrêter de chercher Shaw, sinon cela les détruira. Root l'ignore et supplie la Machine de lui répondre. Cette dernière appelle Harold. Root est heureuse pensant que la Machine va leur donner un indice, mais en réalité elle lui donne les mots suivants : Sierra. Tango. Oscar. Papa. (STOP) En prenant les premières lettres de chaque mot, Harold comprend que la Machine leur dit d'arrêter. Elle ne l'accepte pas et décide de partir en lui disant au revoir. (4X13)








Donnant des explications sur sa non-participation au procès, Harold Whistler évoque le fait qu'un système malveillant (Samaritain) surveille le moindre faits et gestes de toute la population. Les gens présents semblent gênés, ne comprenant pas vraiment ce qu'il veut dire. Dans le même temps, la Machine fait en sorte qu'il devienne juré dans un procès, dans le but de contrer une personne manipulant le jury. Durant ce procès pour la première fois, il laisse sous-entendre à une personne victime de chantage, Emma, qu'il regrette de ne pas avoir fait tuer l'homme du congrès, Mc Court, ainsi permettant l'activation de Samaritain. Durant le procès il est coaché par John et Zoe Morgan. Pour éviter de mettre plus de personnes en danger, ils décident d'accepter leur aide mais refusent dorénavant de les impliquer. (4X14)
Revenir en haut Aller en bas
carine79
Protégée par un milliardaire
Protégée par un milliardaire
avatar


MessageSujet: Re: Harold Finch Mar 26 Avr - 9:00

2015
Alors qu'il aide John sur un numéro, il se retire pour sauver la vie de Claire Mahoney, qui après lui avoir envoyé un message, "Vous aviez raison", prétend vouloir fuir Samaritain, car elle s'est fait tirer dessus. Harold la soignera mais ne lui fera pas pour autant confiance, mettant même en doute toutes les informations qu'elle lui révèle. À un moment, il est prêt à la laisser mourir car il lui dit que depuis la perte de Shaw, il est différent et ne se préoccupe plus forcément de la survie de ses ennemis. Claire arrive à le tromper mais fait une erreur en l'appelant par son prénom. Le souci, c'est qu'elle n'est pas censé le savoir.





Claire tente de montrer à Harold que Samaritain n'est pas une IA maléfique, l'amenant dans une école pour enfants en difficulté que Samaritain a choisi, même si ce n'est pas prévu. Harold lui fait remarquer que Samaritain est prêt à tenter de lui faire croire qu'il agit pour le bien. Mais aussi à la faire tuer pour le capturer. En lui faisant montrer la puissance de Samaritain, elle en profite pour essayer de l'enrôler en douceur. Mais Harold lui fait comprendre qu'il ne préfère pas. Claire lui donne une dernière chance pendant que des agents arrivent. Comme ça ne fonctionne pas, elle leur dit qu'il est à eux.
Les caméras se déconnectent et Root sauve la vie d'Harold, faisant ainsi la connaissance de son alter ego. Claire, encore blessée, s'empare de l'ordinateur portable de ce dernier. Celui-ci annonce à John ce qui s'est passé sans rentrer dans les détails. Ils découvrent que le GPS qu'il a introduit dans l'ordinateur vient d'être désactivé. (4X15)


Harold reçoit le numéro d'une étudiante, Harper, ce qui le surprend car la Machine donne généralement le numéro de sécurité sociale. Avec John, ils se rendent compte rapidement que cette dernière usurpe les identités. Elle vient de surcroît de voler Dominic.

Root vient voir Harold, après un voyage au Sri Lanka, pour lui dire que la Machine veut qu'elle créée une application afin de recruter comme le fait Samaritain. Elle lui reproche de préférer s'occuper des personnes d'intérêt plutôt que de s'occuper de Samaritain, qui est la priorité. Harold ne sait pas comment gérer Root, comprenant sa douleur d'avoir perdu Shaw. Cette dernière le lui reproche.



Harold tente de suivre Root mais elle arrive à lui échapper, mais pas pour longtemps car il arrive à la retrouver, au moment même où elle rentre dans une start-up.
Harold rencontre la fameuse Harper au "Refuge", cette dernière comprenant que John et lui s'occupent de sauver des personnes. En analysant Harold, elle se rend compte que c'est un hacker mais qu'il est toujours obligé de contrôler. Harold et Harper s'opposent sur le contrôle et la liberté. Finalement, il lui fait confiance dans son plan pour contrer Dominic, puis sauver son petit ami, qui lui sert de couverture.



Après la réussite de la mission, Harper dit au revoir à John et Harold tout en volant la montre de ce dernier. John le signale à Harold mais ce dernier lui répond que cela n'a pas d'importance. Il a lui aussi volé quelque chose à Harper : une bague de sa famille. Il sait qu'elle le recontactera pour la récupérer. (4X16)
Le plan que Harold a mis en place en novembre 2014 est sur le point d'aboutir. Pour cela il doit activer le Cheval de Troie se trouvant dans l'ordinateur de Elizabeth Bridges. Il prévoit un dîner avec elle. Cependant, son numéro sort juste après la programmation de leur rendez-vous. Harold demande l'aide de Root pour la protéger.





Root se montre bizarre avec Harold et lui parle de leur première rencontre. Elle avoue avoir toujours été en admiration devant lui, et toujours autant étonnée d'être devenue son amie. Root lui dit qu'elle doit s'occuper de quelque chose seule. Harold, pensant qu'elle est en danger, la suit mais il se rend compte qu'elle est la menace. Root lui explique qu'elle ne veut pas qu'il meurt, qu'elle tient à lui. Elle lui explique que lorsque Samaritain comprendra que si son système a été infecté, il fera la connexion avec Elizabeth Bridges et découvrira la fausse identité d'Harold. Cela le conduira à la mort.
Elle avoue qu'elle peut laisser mourir certaines personnes, mais elle se rend compte qu'elle ne peut pas le laisser mourir. Harold s'aperçoit qu'elle agit de son propre chef, ce qu'elle ne nie pas. De plus, la Machine ne tente pas de l'arrêter. Ce dernier refuse qu'Elizabeth Bridges meurt à cause de lui. Root, voulant endormir Harold, celui-ci en profite pour prendre le flacon, absorbe le poison destiné initialement à Elizabeth. Root finit par céder, lui promettant de ne pas la tuer s'il se laisse soigner. Se trouvant dans le couloir, Root, tenant Harold afin de l'emmener pour le soigner, voit arriver Elizabeth qui ne comprend pas ça qui se passe.





Root tient sa promesse de ne pas tuer Elizabeth, mais s'en prend à leur relation afin qu'il ne puisse pas activer le Cheval de Troie. Pour cela, elle se fait passer pour Harold et envoie un courriel à un journal décrédibilisant Elizabeth. Elle laisse des preuves pouvant remonter jusqu'à lui.  Elle laisse entendre qu'elle l'a détruit, après qu'il s'est aperçu que le boîtier d'activation n'est plus là.
Harold apprend ce qu'elle a fait et lui en veut, car son plan qu'il a minutieusement préparé depuis des mois, tombe à l'eau. Il ne veut plus la voir pendant quelques temps. Root avoue que son plan était brillant, que cela aurait pu leur donner un avantage. Sa vie est plus importante pour elle et même si cela risque de perdre leur amitié.

John tente de convaincre Harold d'utiliser une arme à feu, mais ce dernier refuse parce que s'il en utilise, cela signifierait probablement la fin. Un nouveau numéro sort et c'est celui de M. Khan le PDG d'une société d'antivirus, nouvelle cible de Samaritain.
Harold fait appel à Root pour sauver John et M. Khan. Mais il est toujours en froid avec elle. Le groupe finisse par découvrir que Samaritain utilise l'antivirus de M. Khan pour traquer la Machine sans que cette dernière le sache. Harold le révèle à John, qui après une fusillade, arrive à sauver sa vie. Il lui lance un regard, faisant comprendre qu'il doit se servir d'une arme à feu. (4X19)



Harold et Root se réconcilient lorsqu'elle l'aide à savoir si la Machine a un problème. Lorsque John ne donne plus de nouvelles suite à blessure par balles, Root est là pour l'écouter. (4X20)
Harold aide John et Lionel dans leur tentative d'arrêter la guerre entre Elias et Dominic. Mais il doit les quitter pour aider Root. En effet, le téléphone de Shaw se met à sonner, cette dernière demande de l'aide à Root. Alors qu'Harold lui dit que c'est un piège, Root fait du chantage à la Machine, menaçant de se suicider si celle-ci ne lui indique pas la localisation de l'appel. La Machine cède et lui indique un hôpital psychiatrique.



Root, habillée en médecin, fait passer Harold pour un SDF. Devant le médecin chargé de l'internement, il parle à nouveau de la présence de Samaritain. Ils y découvrent que l'intelligence est sur le point de trouver la Machine. En tentant de trouver de ShawRoot découvre que l'hôpital héberge le centre de commandement de Samaritain.
Harold refuse de fuir comme le lui demande Root mais il se fait capturer en tentant de la sauver. Lorsque Martine menace de s'en prendre à Harold, lui mettant sa main sur son visage, Root menace de la tuer. Martine ne la croît pas capable et elle finit par la tuer en lui brisant le cou. Greer annonce à Root que, pour localiser la Machine, ils doivent lui retirer son implant cochléaire, ce qui la fera devenir un légume. Harold tente de raisonner Greer, lui demandant ce qui se passera si Samaritain le juge comme une menace ou comme étant non pertinent.







Greer lui répond que tous les humains sont non-pertinents. Toutefois, Samaritain laisse à la Machine une chance de les sauver si elle indique son emplacement, autrement dit 60 secondes. Lorsque l'électricité se coupe dans la pièce, Root comprend que la Machine est sur le point de céder. Elle la supplie de ne pas le faire car ils sont remplaçables, comme le dit Harold. La Machine s'adresse directement à lui, disant qu'il est important pour elle. D'autant plus qu'elle s'en veut de ne pas avoir pu protéger Sameen. La Machine accepte le marché en échange de la libération de ses agents. Greer, en partant, annonce à Harold que ce n'est que partie remise.
Après avoir été libérés, Root et Harold voient les véhicules des agents de Samaritain se rendre à la localisation de la Machine. Root annonce à Harold ne pas savoir où elle se trouve, mais doivent se dépêcher de la trouver et arriver avant eux. (4X21)




Harold et Root retournent à la planque où la Machine fait sonner un vieux téléphone. Elle donne le numéro de détresse, en continu, indiquant qu'elle est en train de mourir. Root est en "Mode Dieu" et obéit à la Machine qui leur fait acheter plusieurs choses. Harold et Root se rendent ensuite dans l'entreprise de Caleb Phipps afin de récupérer des RAM de mémoire et le programme de compression de ce dernier. Caleb arrive et veut savoir pourquoi Root le vole. Il lui demande si l'identité qu'elle lui a donné est vraiment le sien. Elle lui explique la situation mais Caleb lui dit si il peut lui faire confiance. Pour Root, ce n'est peut-être le cas, mais à quelqu'un qu'il connaît, sûrement. C'est à ce moment là qu'il voit Harold. Caleb refuse qu'Harold lui donne des explication. Il lui fait une totale confiance depuis qu'il lui a sauvé la vie. Il lui prête son programme de compression et les RAM de son projet X.
Alors qu'Harold reçoit un appel de Dominic provenant du portable de John, il lui demande de se rendre à un endroit précis, sous peine de voir John mourir. Root le convainc de laisser la Machine sauver John.


La Machine les conduit jusqu'à une sous-station électrique où John les attend. Là, un coursier demande un certain Harold Admin, lui livrant 15 ordinateurs. En entrant, Root commence à installer la mallette en y mettant la mémoire. Elle demande à Harold de brancher un grand câble. Il ne comprend pas où la Machine s'est réfugiée et pourquoi avoir autant de puissance.
Harold remarque un boîtier d'alimentation, en l'ouvrant, il voit le circuit électrique de la Machine. Il demande à John s'il ne voit pas un boîtier électrique. Il répond que c'est le cas et voit le nom d'Ernest Thornill. Root et Harold comprennent le plan de la Machine pour survivre. Il s'agit de télécharger ses algorithmes principaux dans les RAM, tout en utilisant le programme de compression de Caleb.



Alors que les agents de Samaritain les encerclent, alors que la Machine commence à subir une surcharge électrique, elle s'adresse directement à Harold en l'appelant "Père" et lui dit : "Je suis désolée, j'ai échoué. Je ne savais pas comment gagner, j'ai dû inventer de nouvelles règles. Je pensais que vous voulez que je reste en vie, vous n'êtes plus aussi sûr. Si vous pensez que je me suis égarée, peut-être dois-je mourir. Je ne souffrirais pas. Si je meurs, merci de m'avoir créée."
Harold à beau lui dire qu'il ne veut pas qu'elle meurt car c'est sa création. Il ne comprend pas pourquoi elle a dû inventer de nouvelles règles. La Machine est en train de mourir car Samaritain continue son travail destructeur, tout le réseau électrique commençant à céder. Voyant l'énergie faire exploser tous les ordinateurs servant à transférer la Machine, Harold se précipite pour fermer la mallette, voulant sauver un maximum de données. Malheureusement, il se prend une décharge, le faisant voltiger au milieu de la pièce.







Harold et Root n'arrivent à sauver qu'une RAM et demi de la Machine. Ils ne savent pas si c'est suffisant mais leur espoir repose dans cette mallette. Avec John, ils commencent à s'enfuir alors que d'autres agents arrivent. Root et John continuent de tirer tout en protégeant Harold et la Machine, dont la mallette a le voyant clignotant bleu. Maintenant, ils espèrent qu'elle pourra être reconstruite avec cette mémoire et son code source.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Harold Finch Dim 1 Mai - 21:08

Merci cyan et carine79 pour cette fiche  Applause
Revenir en haut Aller en bas
carine79
Protégée par un milliardaire
Protégée par un milliardaire
avatar


MessageSujet: Re: Harold Finch Dim 1 Mai - 21:17

De rien mais toi aussi, tu y as contribué. Merci aussi à Cyan Applause
Revenir en haut Aller en bas
Fusco
Négociateur
avatar

Série préférée : Gran Hotel

MessageSujet: Re: Harold Finch Dim 1 Mai - 22:45

Après Fusco, Root, John, Harold Finch est mon favoris. Surtout qu'on ne c'est toujours pas comment la Machine se déplace t-elle sans arrêt, car c'est impossible que les ordinateurs ce soit mis tout seul dans un lieu secret. Il doit bien y avoir quelqu'un, ou des personnes qui ont installé ce genre de système, et non Finch car lui même ne sait pas où se trouvait la Machine.
Revenir en haut Aller en bas
januaryicecreams
Créatrice surdouée d'applications
avatar

Série préférée : X-Files

MessageSujet: Re: Harold Finch Lun 2 Mai - 10:00

Superbe! Merci les filles!
Revenir en haut Aller en bas
julya
Analyste de la NSA
avatar


MessageSujet: Re: Harold Finch Lun 2 Mai - 16:54

whaou cheers   Cyan, Carine quel travail magnifique Applause
Revenir en haut Aller en bas
Rochelle17
Personne banale
avatar


MessageSujet: Re: Harold Finch Lun 2 Mai - 21:06

Bravo! Superbes images et magnifiques commentaires. Une timeline parfaitement respectée. Pour moi Finch est le meilleur personnage de la série (tout est subjectif hein^^) et Michael Emerson est un acteur de talent qui rend ce personnage attachant tout en y apportant une touche de mystère voir même faisant apparaître parfois un dark Finch inquiétant. De plus sa diction parfaite me fait progresser en anglais.^^
Encore bravo et merci!
Revenir en haut Aller en bas
januaryicecreams
Créatrice surdouée d'applications
avatar

Série préférée : X-Files

MessageSujet: Re: Harold Finch Lun 2 Mai - 21:16

Complètement d'accord avec toi Rochelle ! La grande majorité des personnages est réussie mais Finch est hors catégorie ! D'autres acteurs comme Peter McNicol auraient livré une prestation intéressante dans le role mais Michael Emerson en fait un personnage incroyable !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harold Finch

Revenir en haut Aller en bas
 
Harold Finch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gale Harold gravement blessé.
» Bon anniversaire Harold !
» Photos d'Harold
» Harold Lowe [5ème officier]
» [2008] Harold et Kumar s'évadent de Guantanamo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Series of Interest :: Annexe of Interest :: Personnage of Interest :: Personnages principaux :: H. Finch-
Sauter vers: