Series of Interest
Bienvenue sur
Series of interest


Si vous rencontrez un problème pour vous connecter ou vous inscrire, vous pouvez nous contacter, nous répondrons aussi vite que possible.


Series of interest : on aime toutes les séries même si on préfère la SFFF
 
AccueilAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le coin des écrivain(e)s en détresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Jeu 11 Mai - 11:35

Citation :
I Agree C'est une des raisons pour lesquelles j'ai parfois l'impression d'avoir grillé des étapes dans ma progression en écriture. Je suis passée de la fanfic au polar, et en travaillant dans un monde "réaliste" je pouvais m'habituer "doucement" à décrire, en partant de notre réalité, mais direct j'ai commencé du fantastique, de la fantasy, qui demandent de maitriser d'autres aspects de l'écriture... Suspect
Je sais que tu vas me dire que je réfléchis trop, mais parfois j'ai l'imporession que si je me retrouve bloquée, c'est parce que j'ai voulu commencer à courir le marathon alors que j'avais à ,peine appris à tenir sur une course de deux kilomètres. Razz
Tu as raison, je vais te dire que tu réfléchis trop lol!
Peu importe le genre de l'histoire, finalement, l'essentiel est que tu prennes plaisir à écrire. Je ne crois pas qu'il faille voir ça comme un apprentissage, mais plutôt sous un angle ludique.

Peut-être que ta façon d'appréhender les choses explique pourquoi  tu as fini par t'organiser comme pour une tâche professionnelle et à voir ça comme un travail?

Peu importe si tu te casses la figure pour avoir essayé de courir avant de marcher (même si je ne suis pas d'accord avec cette façon de voir les choses), du moment que tu t'es amusée en le faisant Wink

Tu crois qu'écrire en SFFF ne se prête pas à faire des descriptions? Perso je crois que ce sont des genres idéaux pour ça. Parce que tu peux sortir de ton imagination ce que tu vas décrire et que ça va peut-être demander plus d'instinct et plus de précision pour le faire que de décrire un truc réel. Si tu es capable de décrire un truc qui n'existe pas (au hasard: une bestiole alien qui sert de banque ADN), pourquoi n'arriverais-tu pas à décrire un chien, par ex?

Il me semble que tu t'es mis dans la tête que tu étais incapable de faire une description au point de t'en persuader, alors qu'en fait ce n'est pas le cas. Ce n'est pas parce que tu ne décris pas les choses de la même façon que les auteurs que tu lis que tu ne sais pas décrire. Que ça nécessite parfois d'être un peu développé davantage que tu ne le fais ne veut pas dire que tu ne sais pas faire. A mon avis, c'est plutôt que ça t'ennuie de le faire ^^ Tu as développé des complexes alors qu'il n'y a pas lieu d'en avoir, je t'assure Wink

Citation :
"La maison Usher ne chutera pas" ( et plus précisément de la nouvelle "élucidation du gouzipanpan" ) , c'est un recueil de trois nouvelles de type fantatstique complètement décalées. Je crois que ça vaut le coup de lire rien déjà que pour la description de ce qu'est un gouzipanpan. ( sachez qu'un vieux fer à repasser en fonte trônant sur une cheminée par exemple est un gouzipanpan mais perdra son statut le jour où on assomera un voleur avec puisqu'il ne sera plus inutile. :green: )
J'ai lu ce bouquin et je n'en ai aucun souvenir Laughing (bon c'était il y a loooongtemps)
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Jeu 11 Mai - 18:11

Citation :
L'avantage serait qu'on pourrait y faire atterrir des vaisseaux spatiaux :green:
Ou les faire décoller directement. Angel

Citation :
Mais je te rappelle que l'intérieur de la plupart des pyramides est décoré du sol au plafond (A)
Des graffitis, ça ne compte pas (A)

Citation :
Et ce sont des passages que personnellement j'apprécie d'écrire, même si la plupart du temps c'est assez difficile d'exprimer tout à fait ce qu'on imagine. Et je trouve que c'est dans les descriptions qu'on a l'occasion d'utiliser les images et le vocabulaire les plus intéressants.
Dans la mesure ou, si ce n'est pas pertinent, je zappe aussi à la lecture... C'est pertinent quand c'est utilisé pour l'intrigue. ex : une échelle bancale qui cause un accident etc...

Citation :
ça m'arrive aussi et c'est quand même très embêtant Laughing
Ou quand les personnages ne sont pas assez décrits et que je les confonds, ça ne facilite pas la compréhension de l'histoire lol!
Dans la mesure où on ne les voit pas. On dit untel parle ou s'exprime, donc ? scratch

Citation :
Tu n'es pas obligée d'entrer dans les détails pour tout, mais ça dépend aussi de l'usage que tu vas faire du fauteuil. Si ton personnage va s'y endormir, par ex, c'est intéressant de savoir si c'est un bon gros fauteuil confortable ou un truc design tarabiscoté qui va lui casser le dos Laughing
C'est tout ce que je peux faire, dire que le fauteuil est confortable ou pas.
S'il est ancien ou neuf... c'est quoi ancien ? C'est quoi neuf ? Ancien comme antiquité de luxe ou ancien parce qu'il a 15ans de vie ? :green:

Citation :
Bon, en plus, je trouve que savoir à quoi ressemble à peu près l'intérieur d'un appartement ou d'un bureau contribue à poser le caractère du personnage.
Certainement et on en revient à "comment décrire" ex une diva qui ne s'offre que des objets de luxe. Un maccho et ses costumes de grands couturiers, un gothique...

Citation :
Tu peux inventer tes propres termes ou comparer à une image qui te parle Wink
On ne peut pas imager toutes les descriptions, surtout les vêtements ou des objets "réels". scratch


Citation :
Pour moi l'intérêt d'utiliser des termes qui expriment des nuances de couleurs ou de son ou autre, c'est d'éviter les répétitions. J'ai tendance à en faire beaucoup, mais pouvoir remplacer un "vert" par un "couleur pomme", par ex, ça aide à les limiter.
Je n'ai pas non plus l'intention de décrire 10 fois la même chose. Donc vert, c'est vert. Mais si on doit décrire une pelouse verte et une robe verte juste après, on les imagine forcément de la même couleur, non ? scratch

N'oublions pas que dans les descriptions, il y a aussi un aspect physique avec des caractéristique spécifique. Je ne vous raconte pas la galère que j'ai eu à décrire physiquement Alexandre Le Grand. Heureusement que le type à des yeux vairons qui le caractérise vraiment.

Mais en plus de laa vue, mais aussi l’ouïe et l'odorat.
Pour l'ouie, après avoir parlé 50 fois de craquements, on va finir par croire que la battisse va s'effondrer. Et sans parler des "voix" basse, haute, chaude, de ténor....
Décrivez moi la voix de Reese par exemple : moi je dirai , il parle en chuchotant constamment :green:
Et enfin, l'odorat : à la limite, on peut évoquer un parfum en le nommant, mais dès qu'il s'agit de détails, sucré fleuri. Je sais que ça existe mais je ne suis pas capable de les identifier.
Je vous épargne le toucher lol!
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Jeu 11 Mai - 19:46

Citation :
C'est tout ce que je peux faire, dire que le fauteuil est confortable ou pas.
S'il est ancien ou neuf... c'est quoi ancien ? C'est quoi neuf ? Ancien comme antiquité de luxe ou ancien parce qu'il a 15ans de vie ? :green:
C'est parce que tu ne fais pas la différence entre vieux et ancien Laughing

Citation :
Certainement et on en revient à "comment décrire" ex une diva qui ne s'offre que des objets de luxe. Un maccho et ses costumes de grands couturiers, un gothique...
Et ça te semble compliqué à faire?

Citation :
Je n'ai pas non plus l'intention de décrire 10 fois la même chose. Donc vert, c'est vert. Mais si on doit décrire une pelouse verte et une robe verte juste après, on les imagine forcément de la même couleur, non ? scratch
A moins que tu ne sois daltonienne, tu dois être capable de distinguer un certain nombre de nuances dans la palette des verts. Tu te vois dans une robe de la même couleur que la pelouse? lol!

Citation :
N'oublions pas que dans les descriptions, il y a aussi un aspect physique avec des caractéristique spécifique. Je ne vous raconte pas la galère que j'ai eu à décrire physiquement Alexandre Le Grand. Heureusement que le type à des yeux vairons qui le caractérise vraiment.
J'avoue que je ne comprends pas pourquoi ça t'est aussi difficile... scratch
Ce qui te pose problème, c'est de repérer les détails à donner ou de les exprimer? Parce que sans connaître particulièrement bien Alexandre le Grand, je vois un tas d'autres choses à ajouter au fait qu'il ait les yeux vairons et je n'arrive pas à imaginer comment tu as pu galérer autant...

Citation :
Décrivez moi la voix de Reese par exemple : moi je dirai , il parle en chuchotant constamment :green:
Je pourrais, mais ça serait interdit aux moins de 18 ans lol!

Citation :
Et enfin, l'odorat : à la limite, on peut évoquer un parfum en le nommant, mais dès qu'il s'agit de détails, sucré fleuri. Je sais que ça existe mais je ne suis pas capable de les identifier.
Tu peux au moins dire si c'est agréable ou écoeurant, non? Léger ou envahissant?
Et si tu ne parviens pas à faire ça, tu peux utiliser des adjectifs comme "indéfinissable", par ex (A)

Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Jeu 11 Mai - 20:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
C'est parce que tu ne fais pas la différence entre vieux et ancien Laughing
Exactement.
C'est quoi la différence ? Un fauteuil de 100 ans n'est-il pas vieux ?  :green:

Citation :
Et ça te semble compliqué à faire?
Oui, parce qu'au départ je ne m'y connais pas du tout. Donc je ne peux pas m'immerger assez pour rendre ça "vivant" et non mécanique. Je ne veux pas avoir l'impression de rédiger un manuel.

Citation :
A moins que tu ne sois daltonienne, tu dois être capable de distinguer un certain nombre de nuances dans la palette des verts. Tu te vois dans une robe de la même couleur que la pelouse? lol!
On en revient donc au nom des nuances que j'ignore complètement.
Je tape sur google Vert et je sors avec ces variantes.

Tu peux me dire si l'un est plus clair ou pas que l'autre ? Quelle critère de comparaison on doit utiliser ?  Je l'ignore complètement. Siffle


Citation :
J'avoue que je ne comprends pas pourquoi ça t'est aussi difficile... scratch
Parce que "grand, cheveux noir bouclé", ça s'applique à la moitié de la planète. Ca fait "dessins d'enfants" en allumètes et qu'il te dit "c'est mon papa"
Je veux nuancer mais je ne sais pas quel adjectif on peut utiliser pour son nez, ses lèvres, menton...
C'est idiot à dire mais je ne vois pas la différence entre un visage, carré ou ovale... Rolling Eyes



Citation :
Ce qui te pose problème, c'est de repérer les détails à donner ou de les exprimer? Parce que sans connaître particulièrement bien Alexandre le Grand, je vois un tas d'autres choses à ajouter au fait qu'il ait les yeux vairons et je n'arrive pas à imaginer comment tu as pu galérer autant...
Dans la mesure où je voulais que mon personnage soit fidèle à la réalité.
J'ai pu le faire transparaitre dans ses sautes d'humeur (le mec limite bordeline) mais physiquement... je ne sais pas nommer les choses. Je les visualise mais je ne sais pas leur donner un nom.
Imagine que j'ai grandi dans la jungle et que je n'ai jamais appris à nommer les choses.  (A)


Citation :
Décrivez moi la voix de Reese par exemple : moi je dirai , il parle en chuchotant constamment :green:
Je pourrais, mais ça serait interdit aux moins de 18 ans lol!

Citation :
Tu peux au moins dire si c'est agréable ou écoeurant, non? Léger ou envahissant?
Et si tu ne parviens pas à faire ça, tu peux utiliser des adjectifs comme "indéfinissable", par ex (A)  
Ce qui, encore une fois, me donne des descriptions limitées.  (A)[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Ven 12 Mai - 10:02

Citation :
Oui, parce qu'au départ je ne m'y connais pas du tout. Donc je ne peux pas m'immerger assez pour rendre ça "vivant" et non mécanique. Je ne veux pas avoir l'impression de rédiger un manuel.
Le conseil qu'on donne souvent aux aspirants écrivains, c'est d'écrire sur ce qu'ils connaissent. Il y a bien un sujet que tu maîtrises?

Citation :
On en revient donc au nom des nuances que j'ignore complètement.
Alors inventes-en! Wink

Citation :
Tu peux me dire si l'un est plus clair ou pas que l'autre ? Quelle critère de comparaison on doit utiliser ? Je l'ignore complètement. Siffle
C'est à ce point? Suspect
Plus ça se rapproche du blanc, plus c'est clair; plus ça s'en éloigne, plus c'est foncé.

Citation :
Parce que "grand, cheveux noir bouclé", ça s'applique à la moitié de la planète. Ca fait "dessins d'enfants" en allumètes et qu'il te dit "c'est mon papa"
Je veux nuancer mais je ne sais pas quel adjectif on peut utiliser pour son nez, ses lèvres, menton...
C'est idiot à dire mais je ne vois pas la différence entre un visage, carré ou ovale... Rolling Eyes
Alors dis ce que toi tu vois.

Citation :
Imagine que j'ai grandi dans la jungle et que je n'ai jamais appris à nommer les choses. (A)
Même Helen Keller arrivait à faire des descriptions, alors tu devrais y arriver aussi ^^
Au lieu de nommer les choses comme tout le monde, utilises ton propre vocabulaire, je ne vois pas autre chose à faire...

Citation :
Ce qui, encore une fois, me donne des descriptions limitées.
Mieux vaut limitées qu'inexistantes Razz

Enfin tu exagères, si tu étais aussi dénuée de vocabulaire que tu le prétends, tu ne comprendrais rien quand tu lis Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Ven 12 Mai - 18:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Le conseil qu'on donne souvent aux aspirants écrivains, c'est d'écrire sur ce qu'ils connaissent. Il y a bien un sujet que tu maîtrises?
Oui tout plein, mais pas les décors  :green:

Citation :
Alors inventes-en! Wink
Plus facile à dire qu'à faire...  xD

Citation :
C'est à ce point? Suspect
Plus ça se rapproche du blanc, plus c'est clair; plus ça s'en éloigne, plus c'est foncé.
Oui, mais je veux dire en comparaison de ces verts là entre eux.

Lequel est plus clair ? Il parait que ce sont 2 verts différents. (A)
Spoiler:
 

Citation :
Alors dis ce que toi tu vois.
Une statue à la tête d'Alexandre Le Grand. Un visage, des yeux, un nez...  xD
Le truc aussi étant que mon univers n'étant pas forcément lié à la réalité, je ne peux pas non plus utiliser des images propre à notre monde.
On est dans un récit de Fantasy, je ne vais pas dire que le monarque s’assied sur un fauteuil style Louis 16 même si dans mon esprit, c'est ce qu'il fait (et même si en réalité, je ne sais pas à quoi ça ressemble  xD )

Citation :
Citation :
Même Helen Keller arrivait à faire des descriptions, alors tu devrais y arriver aussi ^^
Au lieu de nommer les choses comme tout le monde, utilises ton propre vocabulaire, je ne vois pas autre chose à faire...
Mais pour utiliser un vocabulaire, il faut connaitre le matériel. Le problème étant aussi de le situer. Un fauteuil blanc avec des bords dorée et des pieds en crolle.

Citation :
Mieux vaut limitées qu'inexistantes Razz
Ca marche moins bien sur les récits longs quand même  xD

Citation :
Enfin tu exagères, si tu étais aussi dénuée de vocabulaire que tu le prétends, tu ne comprendrais rien quand tu lis Laughing
J'ai déjà dit que je zappais les descriptions dans les romans. En partie aussi parce que je ne visualise pas ce que l'auteur essaye de montrer.

Enfin, c'est quand même plus facile de faire un dialogue qu'une description Siffle
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Ven 12 Mai - 19:19

Citation :
Une statue à la tête d'Alexandre Le Grand. Un visage, des yeux, un nez... xD
lol!
Si tu n'arrives pas à décrire plus que ça, alors effectivement tu as un problème Laughing

Citation :
On est dans un récit de Fantasy, je ne vais pas dire que le monarque s’assied sur un fauteuil style Louis 16 même si dans mon esprit, c'est ce qu'il fait (et même si en réalité, je ne sais pas à quoi ça ressemble xD )
Une chaise Louis XVI, c'est ça apparemment:



Citation :
Un fauteuil blanc avec des bords dorée et des pieds en crolle.
Tu vois que tu sais décrire Wink
Genre ça?



Tu n'es pas obligée de connaître une époque ou un style de mobilier, il te suffit de dire ce que tu vois dans ta tête.

Citation :
J'ai déjà dit que je zappais les descriptions dans les romans. En partie aussi parce que je ne visualise pas ce que l'auteur essaye de montrer.
Essaie d'en lire et d'imaginer ce que ça donne. C'est comme pour tout, tu apprends en suivant l'exemple et en pratiquant.

Citation :
Enfin, c'est quand même plus facile de faire un dialogue qu'une description Siffle
J'aurais plutôt dit l'inverse Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Sam 13 Mai - 19:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Si tu n'arrives pas à décrire plus que ça, alors effectivement tu as un problème Laughing
Comment on peut décrire autrement ? lol!

Citation :
Une chaise Louis XVI, c'est ça apparemment:
Je l'aurai surement oublié dans peu de temps Siffle

Citation :
Tu vois que tu sais décrire Wink
Genre ça?
Décrire est un grand mot, on dirait plus un inventaire que je fais.
J'imagine à quel point ce serait ennuyant si je devais faire pareil pour toute une pièce Sleep


Citation :
Tu n'es pas obligée de connaître une époque ou un style de mobilier, il te suffit de dire ce que tu vois dans ta tête.
C'est plus simple de nommer les choses par leur nom, c'est quand même plus facile que de parler de fauteuil à crolle xD

Citation :
Essaie d'en lire et d'imaginer ce que ça donne. C'est comme pour tout, tu apprends en suivant l'exemple et en pratiquant.
J'ai juste besoin de savoir qu'il y a un décor la plupart du temps, sinon, ça alourdit simplement ma lecture. xD

Citation :
J'aurais plutôt dit l'inverse Laughing
Mais tu as des difficultés pour quoi ?
Tu tires trait cardatin et tu places une ligne de dialogue.
Tu n'imagines jamais une conversation entre tes personnages ? Les miens sont de vrais pipelettes, j'ai même du mal à ne pas mettre de dialogue parfois. Suicide
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Sam 13 Mai - 20:37

Citation :
Comment on peut décrire autrement ? lol!
Sérieux? Shocked

Citation :
J'imagine à quel point ce serait ennuyant si je devais faire pareil pour toute une pièce Sleep
Mais on ne te demande pas de décrire chaque détail de la pièce lol!
Seulement ce qui est important pour poser l'environnement et permettre au lecteur de se représenter les lieux un minimum. ça n'a pas besoin de faire 10 pages, il suffit de dégager les éléments qui permettent de se faire une idée générale des lieux (ou des personnages) et de caractériser avec quelques détails marquants.

Citation :
C'est plus simple de nommer les choses par leur nom, c'est quand même plus facile que de parler de fauteuil à crolle xD
Sûrement, mais comme tu dis, dans une histoire de fantasy, c'est compliqué de parler d'un fauteuil Louis XV(I) Laughing
Après tu peux te poser la question: est-ce réellement utile de décrire dans le détail un fauteuil? Ce qui est important, est-ce que c'est de savoir à quoi il ressemble exactement (ça se justifie par exemple pour le Trône de Fer, qui est unique en son genre) ou de souligner son luxe/son aspect ancien/sa couleur?

Citation :
J'ai juste besoin de savoir qu'il y a un décor la plupart du temps, sinon, ça alourdit simplement ma lecture. xD
Mais ça nécessite quand même un minimum de description pour que ton lecteur se fasse une idée de si tes personnages risquent de se prendre un mur ou de tomber dans un lac Laughing
Tu n'es pas obligée de compter le nombre de pierres du mur ou de calculer la surface du lac, mais c'est bien de savoir au moins si on peut facilement escalader le mur ou voir par-dessus; ou de savoir si le lac peut être traversé à la nage. Par ex.

Citation :
Mais tu as des difficultés pour quoi ?
Pour trouver le ton juste et ne pas sortir des répliques débiles Laughing

Citation :
Tu n'imagines jamais une conversation entre tes personnages ? Les miens sont de vrais pipelettes, j'ai même du mal à ne pas mettre de dialogue parfois. Suicide
Je dois avouer qu'à part des répliques importantes, mes personnages ont tendance à communiquer avec moi par télépathie (A) Et pas toujours en français en plus Laughing (ce qui sonne bien dans une autre langue ne sonne pas toujours juste une fois traduit)
Quand j'écris, je ressens plus les émotions et l'idée générale de ce qu'ils expriment que je n'entends de vraies phrases. Ce n'est pas évident à transcrire ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Sam 13 Mai - 22:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Sérieux? Shocked
Je visualise mais je ne sais pas comment utiliser les bons termes. xD

Citation :
Mais on ne te demande pas de décrire chaque détail de la pièce lol!
Seulement ce qui est important pour poser l'environnement et permettre au lecteur de se représenter les lieux un minimum. ça n'a pas besoin de faire 10 pages, il suffit de dégager les éléments qui permettent de se faire une idée générale des lieux (ou des personnages) et de caractériser avec quelques détails marquants.
Mais une pièce ou un autre endroit, ce n'est pas qu'un décor visuel. Il faut aussi poser une ambiance. Le décor doit refléter quelque chose sinon, je n'en vois pas l'utilité. Ou au mieux, juste dire, il y a des sièges et une table. Et là, on pourra dire qu'il n'y a qu'un fournisseur de meuble dans le pays (A)


Citation :
Sûrement, mais comme tu dis, dans une histoire de fantasy, c'est compliqué de parler d'un fauteuil Louis XV(I) Laughing
Après tu peux te poser la question: est-ce réellement utile de décrire dans le détail un fauteuil? Ce qui est important, est-ce que c'est de savoir à quoi il ressemble exactement (ça se justifie par exemple pour le Trône de Fer, qui est unique en son genre) ou de souligner son luxe/son aspect ancien/sa couleur?
Oui, parce que, comme je le disais, un décor n'est pas là que pour faire jolie mais il doit servir à donner une ambiance ou refléter une personnalité, un état d'esprit...


Citation :
Mais ça nécessite quand même un minimum de description pour que ton lecteur se fasse une idée de si tes personnages risquent de se prendre un mur ou de tomber dans un lac Laughing
Tu n'es pas obligée de compter le nombre de pierres du mur ou de calculer la surface du lac, mais c'est bien de savoir au moins si on peut facilement escalader le mur ou voir par-dessus; ou de savoir si le lac peut être traversé à la nage. Par ex.
Il ne faut pas non plus oublier que je n'ai potentiellement pas de lecteur non plus. (A)
Plus sérieusement, les choses sont tellement clair pour moi que la plupart du temps, je ne me rends même pas compte que vu de l'exterieur, je zappe des éléments qui semblent importants.


Citation :
Pour trouver le ton juste et ne pas sortir des répliques débiles Laughing
Mais tes personnages ne sont pas tous des intellos, ils ont le droit de dire des trucs débiles parfois. Sauf si tu veux écrire un truc très philosophique. Laisse-les s'exprimer.
Et ne croit pas qu'écrire des dialogues débiles est simple.
J'ai un personnage qui ne devait dire des conneries, à la fin, il se révélait être plein de sagesse à travers ses métaphores foireuses. Rolling Eyes

Citation :
Tu n'imagines jamais une conversation entre tes personnages ? Les miens sont de vrais pipelettes, j'ai même du mal à ne pas mettre de dialogue parfois. Suicide
Je dois avouer qu'à part des répliques importantes, mes personnages ont tendance à communiquer avec moi par télépathie (A) Et pas toujours en français en plus Laughing (ce qui sonne bien dans une autre langue ne sonne pas toujours juste une fois traduit)
Quand j'écris, je ressens plus les émotions et l'idée générale de ce qu'ils expriment que je n'entends de vraies phrases. Ce n'est pas évident à transcrire ^^[/quote]
C'est intéressant comme façon de communiquer. Et dans une langue existante au moins ? (A)
Mais comme pour le reste, tu peux balancer des répliques et les affiner par la suite. A force de parler, tes personnages vont finir par adopter naturellement un ton ou une attitude. Leur personnalité et leur vécu avait un impact sur leur façon de parler.
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Dim 14 Mai - 10:06

Citation :
Je visualise mais je ne sais pas comment utiliser les bons termes. xD
Utilise tes propres mots, tu n'es pas obligée de connaître tous les termes précis de chaque sujet que tu veux aborder Wink
Si ton personnage est architecte, il saura parler d'un temple grec avec les termes techniques appropriés, mais s'il est un simple touriste, il décrira ce qu'il voit en usant de comparaisons ou en exprimant ce qu'il a ressenti. Heureusement, écrire ne nécessite pas de tout savoir sur tout ^^

Citation :
Mais une pièce ou un autre endroit, ce n'est pas qu'un décor visuel. Il faut aussi poser une ambiance. Le décor doit refléter quelque chose sinon, je n'en vois pas l'utilité. Ou au mieux, juste dire, il y a des sièges et une table. Et là, on pourra dire qu'il n'y a qu'un fournisseur de meuble dans le pays (A)
Et tu as besoin de savoir ce qu'est un siège à crolles pour ça?

Citation :
Il ne faut pas non plus oublier que je n'ai potentiellement pas de lecteur non plus. (A)
Tu m'as, moi (A)

Citation :
Plus sérieusement, les choses sont tellement clair pour moi que la plupart du temps, je ne me rends même pas compte que vu de l'exterieur, je zappe des éléments qui semblent importants.
C'est à ça que sert un beta-lecteur Wink

Citation :
Mais tes personnages ne sont pas tous des intellos, ils ont le droit de dire des trucs débiles parfois. Sauf si tu veux écrire un truc très philosophique. Laisse-les s'exprimer.
Et ne croit pas qu'écrire des dialogues débiles est simple.
J'ai un personnage qui ne devait dire des conneries, à la fin, il se révélait être plein de sagesse à travers ses métaphores foireuses. Rolling Eyes
Je l'entendais dans le sens: ridicule, qui décrédibilise l'histoire ou le personnage.

Citation :
C'est intéressant comme façon de communiquer.
Concrètement, je suis plus ou moins dans leur tête, je ne suis pas un témoin extérieur, la plupart du temps, alors la communication verbale n'a pas toujours besoin d'être.

Citation :
Et dans une langue existante au moins ? (A)
Dans une des 3 que je comprends à peu près outre le français Laughing Avec quelquefois des mots issus de séries télé qui ont été assez utilisés pour que je m'en souvienne Razz

Citation :
Mais comme pour le reste, tu peux balancer des répliques et les affiner par la suite. A force de parler, tes personnages vont finir par adopter naturellement un ton ou une attitude. Leur personnalité et leur vécu avait un impact sur leur façon de parler.
Je suis d'accord avec ça.
Mon problème est que le 1er jet ne convient pas toujours et que lorsque je réécris ça finit parfois par ne plus avoir de sens.

M'enfin je suppose que c'est comme pour toi avec les descriptions, il faudrait que j'en écrive plus pour finir par être plus à l'aise. Ceci dit, c'est un truc qui m'est devenu plus facile à faire grâce aux fanfics, parce que les personnages n'étaient pas issus de mon imagination et avaient déjà leur propre façon de parler.
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Dim 14 Mai - 15:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Utilise tes propres mots, tu n'es pas obligée de connaître tous les termes précis de chaque sujet que tu veux aborder Wink
Pas nécessairement de connaitre le nom exact mais de le décrire, il faut un minimum de vocabulaire. Je ne vais pas dire "le truc au bout du bras" quand je peux dire "une main" (A)

Citation :
Si ton personnage est architecte, il saura parler d'un temple grec avec les termes techniques appropriés, mais s'il est un simple touriste, il décrira ce qu'il voit en usant de comparaisons ou en exprimant ce qu'il a ressenti. Heureusement, écrire ne nécessite pas de tout savoir sur tout ^^
Tout dépend du but de la description.

Citation :
Et tu as besoin de savoir ce qu'est un siège à crolles pour ça?
Si je dis que je possède un siège à crolle, ça fait quand même moins prestige qu'un siège Louis 15, non ? xD

Citation :
Tu m'as, moi (A)
Ca ne compte pas, tu n'existe pas vraiment. (A)

Citation :
C'est à ça que sert un beta-lecteur Wink
Ce n'est pas faux. Mais ça m'obligerait à faire lire et corriger au fur et à mesure xD

Citation :
Je l'entendais dans le sens: ridicule, qui décrédibilise l'histoire ou le personnage.
Je ne crois pas non.
En disant les répliques à voix hautes, tu as déjà un aperçu de ce que ça peut donner.
Sinon, tes personnages parlent bien même sans dialogue. Tu utilises les mêmes phrases juste en ajoutant le tiret devant et ça marche 90% des fois.
Ou sinon, comme tu me l'a fait remarquer : tu as des béta-lecteur Angel

Citation :
Concrètement, je suis plus ou moins dans leur tête, je ne suis pas un témoin extérieur, la plupart du temps, alors la communication verbale n'a pas toujours besoin d'être.
Tu t'identifies à eux donc ?
Si c'est le cas, tu n'as jamais envie de parler ?

Citation :
Dans une des 3 que je comprends à peu près outre le français Laughing Avec quelquefois des mots issus de séries télé qui ont été assez utilisés pour que je m'en souvienne Razz
Et bien si tes personnages parlent une autre langues, qui t'empêchent de le même dans le texte de cette façon et ajouter une note en bas de page (ou entre parenthèse) pour la traduction. Voire même, user d'un interprète qui fera la transition.

Citation :
Je suis d'accord avec ça.
Mon problème est que le 1er jet ne convient pas toujours et que lorsque je réécris ça finit parfois par ne plus avoir de sens.

Citation :
M'enfin je suppose que c'est comme pour toi avec les descriptions, il faudrait que j'en écrive plus pour finir par être plus à l'aise. Ceci dit, c'est un truc qui m'est devenu plus facile à faire grâce aux fanfics, parce que les personnages n'étaient pas issus de mon imagination et avaient déjà leur propre façon de parler.
Je suppose oui. I Agree
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Dim 14 Mai - 18:15

Citation :
Pas nécessairement de connaitre le nom exact mais de le décrire, il faut un minimum de vocabulaire. Je ne vais pas dire "le truc au bout du bras" quand je peux dire "une main" (A)
C'est sûr Laughing Mais tout le monde sait ce qu'est une main. Ce n'est pas forcément le cas pour des détails plus pointus.

Citation :
Tout dépend du but de la description.
Et quel est le but de la tienne?

Citation :
Si je dis que je possède un siège à crolle, ça fait quand même moins prestige qu'un siège Louis 15, non ? xD
Bah, ça dépend... Si tu es dans Game of Thrones ou Le Seigneur des Anneaux, non seulement tu ne sais pas qui est Louis XV, mais en plus tu t'en bats l'oeil Laughing En plus, qui parmi tes lecteurs saura à quoi ressemble un siège Louis XV?
Bon ceci dit, c'est pas sûr que tu trouves beaucoup de monde qui sache ce qu'est un siège à crolle non plus, alors ça vaut peut-être quand même la peine que tu apprennes à décrire pour de bon de quoi ça a l'air lol!

Citation :
Ca ne compte pas, tu n'existe pas vraiment. (A)
Je vais finir par me vexer :snif:

Citation :
Ce n'est pas faux. Mais ça m'obligerait à faire lire et corriger au fur et à mesure xD
J'allais te proposer mes services, mais vu que je n'existe pas... (A)

Citation :
Je ne crois pas non.
En disant les répliques à voix hautes, tu as déjà un aperçu de ce que ça peut donner.
Sinon, tes personnages parlent bien même sans dialogue. Tu utilises les mêmes phrases juste en ajoutant le tiret devant et ça marche 90% des fois.
C'est déjà ce que je fais, mais je ne suis pas forcément toujours convaincue par le résultat. Pour ça, un personnage comme Finch, c'est du pain-béni ^^

Citation :
Tu t'identifies à eux donc ?
Si c'est le cas, tu n'as jamais envie de parler ?
Est-ce que je m'identifie réellement à eux? C'est difficile à expliquer... scratch Je ressens ce qu'ils ressentent, mais je ne suis pas partie prenante dans leurs décisions ou leurs actes, si ça veut dire quelque chose pour toi...

Citation :
Et bien si tes personnages parlent une autre langues, qui t'empêchent de le même dans le texte de cette façon et ajouter une note en bas de page (ou entre parenthèse) pour la traduction. Voire même, user d'un interprète qui fera la transition.
DAns le cas où ils se trouvent dans un pays étranger, c'est faisable, mais si c'est un Italien qui parle italien en Italie à d'autres Italiens qui parlent italien (lol) ce serait vraiment bizarre.
Par ex, dans mes fanfics PoI, les personnages parlaient anglais dans ma tête, mais je n'allais pas mettre des lignes de dialogue en anglais, ç'aurait été compliqué à lire Laughing

Si tu te proposes pour la beta-lecture, je m'en souviendrai pour une prochaine fois (A)
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Dim 14 Mai - 18:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
C'est sûr Laughing Mais tout le monde sait ce qu'est une main. Ce n'est pas forcément le cas pour des détails plus pointus.
Oui mais tu comprends où je veux en venir ? (A)

Citation :
Et quel est le but de la tienne?
Comme expliquait avant, créer une ambiance ou approndir les caractéristique d'un personnage.
Ex : si un personnage "pauvre" vit dans le luxe (ou l'inverse), ça donne une indication sur sa personnalité.

Citation :
Bah, ça dépend... Si tu es dans Game of Thrones ou Le Seigneur des Anneaux, non seulement tu ne sais pas qui est Louis XV, mais en plus tu t'en bats l'oeil Laughing En plus, qui parmi tes lecteurs saura à quoi ressemble un siège Louis XV?
Bon ceci dit, c'est pas sûr que tu trouves beaucoup de monde qui sache ce qu'est un siège à crolle non plus, alors ça vaut peut-être quand même la peine que tu apprennes à décrire pour de bon de quoi ça a l'air lol!
Mais si je ne suis pas dant GOT ou LOTR, comme je disais avant, dire que j'ai un fauteuil Louis 15, ça fait quand même plus prestige que de dire que c'est un banal fauteuil design. Toujours pour prendre l'exemple d'un personnage riche ou pauvre.

Citation :
Je vais finir par me vexer :snif:
Mais ça ne t'empêchera pas de squatter ma tête Suspect

Citation :
J'allais te proposer mes services, mais vu que je n'existe pas... (A)
Juste dans ma tête, donc techniquement, tu sais déjà ce que j'écris (A)

Citation :
C'est déjà ce que je fais, mais je ne suis pas forcément toujours convaincue par le résultat. Pour ça, un personnage comme Finch, c'est du pain-béni ^^
Mais on en revient à ce qu'on dit depuis le début : peut-on simplement être satisfait, un moment ou un autre, de ce qu'on écrit ?

Citation :
Est-ce que je m'identifie réellement à eux? C'est difficile à expliquer... scratch Je ressens ce qu'ils ressentent, mais je ne suis pas partie prenante dans leurs décisions ou leurs actes, si ça veut dire quelque chose pour toi...
Je crois bien que oui scratch


Citation :
DAns le cas où ils se trouvent dans un pays étranger, c'est faisable, mais si c'est un Italien qui parle italien en Italie à d'autres Italiens qui parlent italien (lol) ce serait vraiment bizarre.
Par ex, dans mes fanfics PoI, les personnages parlaient anglais dans ma tête, mais je n'allais pas mettre des lignes de dialogue en anglais, ç'aurait été compliqué à lire Laughing
Il ne te reste plus qu'à écrire des fics dans d'autres langues (A)
Non mais en fait, tu parles de traduire, mais il y a toujours le moyen d'adapter d'une façon ou d'une autre. scratch


Citation :
Si tu te proposes pour la beta-lecture, je m'en souviendrai pour une prochaine fois (A)
Si ça me permet d'apprendre à bien décrire les décors (A)
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Lun 15 Mai - 11:12

Citation :
Oui mais tu comprends où je veux en venir ? (A)
Au fait que tu ne sais pas décrire? lol!
A part essayer jusqu'à ce que tu y arrives, je ne vois pas quoi te dire de plus Laughing

Citation :
Comme expliquait avant, créer une ambiance ou approndir les caractéristique d'un personnage.
Ex : si un personnage "pauvre" vit dans le luxe (ou l'inverse), ça donne une indication sur sa personnalité.


Citation :
Mais si je ne suis pas dant GOT ou LOTR, comme je disais avant, dire que j'ai un fauteuil Louis 15, ça fait quand même plus prestige que de dire que c'est un banal fauteuil design. Toujours pour prendre l'exemple d'un personnage riche ou pauvre.
Mais tu disais que c'était une histoire de fantasy scratch

Citation :
Mais on en revient à ce qu'on dit depuis le début : peut-on simplement être satisfait, un moment ou un autre, de ce qu'on écrit ?
Etre insatisfaite, c'est une chose, sentir que quelque chose cloche en est une autre...

Citation :
Il ne te reste plus qu'à écrire des fics dans d'autres langues (A)
Déjà que j'ai du mal à avancer en français lol!

Citation :
Non mais en fait, tu parles de traduire, mais il y a toujours le moyen d'adapter d'une façon ou d'une autre. scratch
Si tu as des exemples, ça m'intéresse ^^

Citation :
Si ça me permet d'apprendre à bien décrire les décors (A)
JE n'ai pas dit que je le faisais bien, mais que je ne peinais pas à le faire, si tu saisis la nuance Laughing
Et je pense t'avoir déjà fait lire ce que j'ai fait de plus descriptif Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
SpacyM
Big Brother
avatar

Série préférée : Selon mon humeur .. Fringe, Légion, ...

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Lun 15 Mai - 11:57

Mon Dieu!Vous en avez des discussions dès que j'ai le dos tourné.

Alors, pour faire court, je suis un peu d'accord avec vous deux. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], je comprends la difficulté du manque de vocabulaire, je la ressens souvent aussi. Et je comprends aussi que ça semble plus facile d'écrire des dialogues que des descriptions : après tout, on s'exerce au dialogue tous les jours en parlant avec des gens, alors qu'on passe rarement son temps à décrire des choses en dehors de l'activité d'écriture. Razz je comprends également que lorsqu'on n'aime pas spécialement lire les descriptions, on est d'autant moins à l'aise avec le fait d'en écrire.

PAr contre, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a raison de dire que tu n'es aps aussi nulle que tu le penses. Je crois simplement que comme tu n'es pas fan de lire des descriptions, tu aimerais pouvoir rendre les tiennes pas trop "ordinaires" parce que tu penses inconsciemment que tes lecteurs seront comme toi, vite ennuyés par les descriptions si elles ne sont pas un minimum accrocheuses. (enfin, je dis ça mais en tous cas c'est ce que moi je ressens : je crois qu'on est plus - voire trop- exigeant avec soi-même dans les aspects qui nous chagrinent en tant que lecteurs. scratch
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Lun 15 Mai - 17:21

Bizarrement, j'ai beau être championne en papotage, je ne trouve pas que ça me facilite l'écriture de dialogues ^^

Mais j'ai réfléchi à cette histoire de description et je pense que ma formation en histoire de l'art a contribué énormément à ce que je sois à l'aise avec cet exercice, parce que l'essentiel de mes cours se résumait à observer, décrire et remettre en contexte. Et la 1e année a été presque entièrement consacrée à l'apprentissage du vocabulaire spécifique à chaque matière. Je ne pense pas être plus douée qu'une autre pour ça, mais je crois vraiment qu'avoir passé 5 ans à faire ça tous les jours (avec plus ou moins de résultats positifs au niveau des notes ^^) m'a complètement décomplexée vis-à-vis de cet exercice-là en particulier.

Dans une des matières, il n'y avait pas de sujet d'examen, la consigne était de décrire l'image proposée et d'expliquer en quoi elle était typique de la période étudiée (la Grèce classique, si ça vous intéresse de le savoir). ça pourrait être un exercice intéressant pour vous mettre plus à l'aise avec les descriptions, non? Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Lun 15 Mai - 18:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Mon Dieu!Vous en avez des discussions dès que j'ai le dos tourné.
On en profite Laughing

Citation :
Alors, pour faire court, je suis un peu d'accord avec vous deux.   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],  je comprends la difficulté du manque de vocabulaire, je la ressens souvent aussi.  
Le plus difficile, c'est toujours l'utilisation de termes qui semblent exister pour décrire certaines caractéristique, l'exemple de base, c'est la forme d'un visage, le vocabulaire adapté pour décrire nez, oreille... Suicide


Citation :
PAr contre, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a raison de dire que tu n'es aps aussi nulle que tu le penses.  Je crois simplement que comme tu n'es pas fan de lire des descriptions, tu aimerais pouvoir rendre les tiennes pas trop "ordinaires" parce que tu penses inconsciemment que tes lecteurs seront comme toi, vite ennuyés par les descriptions si elles ne sont pas un minimum accrocheuses.   (enfin, je dis ça mais en tous cas c'est ce que moi je ressens : je crois qu'on est plus  - voire trop- exigeant avec soi-même dans les aspects qui nous chagrinent en tant que lecteurs. scratch
Ce serait donc aussi simple que ça ?
Parce que j'ai vraiment l'impression d'être un huissier qui décrirait les meubles à embarquer. Suspect

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bizarrement, j'ai beau être championne en papotage, je ne trouve pas que ça me facilite l'écriture de dialogues ^^
Écris comme tu parles.
Avec tous ce qu'on s'échange ici, tes personnages ne seront pas plus idiots que toi dans leur façon de parler.

Citation :
Dans une des matières, il n'y avait pas de sujet d'examen, la consigne était de décrire l'image proposée et d'expliquer en quoi elle était typique de la période étudiée (la Grèce classique, si ça vous intéresse de le savoir). ça pourrait être un exercice intéressant pour vous mettre plus à l'aise avec les descriptions, non? Wink
Ca peut être un début.
Quoi que sans contexte, cela ne risque pas d'être ennuyant ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
SpacyM
Big Brother
avatar

Série préférée : Selon mon humeur .. Fringe, Légion, ...

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Lun 15 Mai - 19:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bizarrement, j'ai beau être championne en papotage, je ne trouve pas que ça me facilite l'écriture de dialogues ^^

C'est vrai aussi que les discussions de tous les jours restent souvent différentes des dialogues de bouquins. (Pour commencer, tu as rarement les blancs, les "euuh" , les "trucs" , les "voilà quoi"  dans les livres  Very Happy ).
Cela dit, je crois qu'être cinéphile ou sériephile a son avantage dans l'apprentissage de construction de dialogues.  Moi en tous cas, (peut-être parce que j'ai commencé par des fanfics? ) , je me suis assez rapidement sentie à l'aise dans cette partie. J'ai une certaine facilité à imaginer la voix, les tics de langage, les mimiques, la gestuelle qui accompagne les paroles,  un peu comme si je regardais un dialogue filmé en plan rapproché.
(par contre, le décor derrière les personnages, je dois être myope parce que je n'y vois pas grand chose  :green: )

Citation :
Mais j'ai réfléchi à cette histoire de description et je pense que ma formation en histoire de l'art a contribué énormément à ce que je sois à l'aise avec cet exercice, parce que l'essentiel de mes cours se résumait à observer, décrire et remettre en contexte. Et la 1e année a été presque entièrement consacrée à l'apprentissage du vocabulaire spécifique à chaque matière. Je ne pense pas être plus douée qu'une autre pour ça, mais je crois vraiment qu'avoir passé 5 ans à faire ça tous les jours (avec plus ou moins de résultats positifs au niveau des notes ^^) m'a complètement décomplexée vis-à-vis de cet exercice-là en particulier.

Je n'avais jamais pensé à ça mais c'est vrai que ta formation peut expliquer bien des choses.  Razz
Inutile de préciser qu'en mathématiques actuarielles, on s'exerce rarement à décrire des choses en phrases.  Razz  J'ai presque envie de dire que c'est l'inverse, souvent on doit au contraire transformer une situation décrite en mots en une série de chiffres ou d'équations.

Citation :
Dans une des matières, il n'y avait pas de sujet d'examen, la consigne était de décrire l'image proposée et d'expliquer en quoi elle était typique de la période étudiée (la Grèce classique, si ça vous intéresse de le savoir). ça pourrait être un exercice intéressant pour vous mettre plus à l'aise avec les descriptions, non? Wink
scratch   Oui pourquoi pas. Encore que, peut-être que ce serait tout aussi intéressant de lire d'abord des descriptions faites par d'autres, histoire d'acquérir un peu de vocabulaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Le plus difficile, c'est toujours l'utilisation de termes qui semblent exister pour décrire certaines caractéristique, l'exemple de base, c'est la forme d'un visage, le vocabulaire adapté pour décrire nez, oreille...  Suicide

Ne m'en parle pas, à part le visage allongé ou rond, les traits fins ou grossiers, les oreilles proéminentes ou un nez pointu, je ne sais jamais comment définir le visage de quelqu'un. Je me dis souvent que je ferais un témoin déplorable si je devais un jour être mêlée à un crime.  Suspect

Citation :

Ce serait donc aussi simple que ça ?
Parce que j'ai vraiment l'impression d'être un huissier qui décrirait les meubles à embarquer.  Suspect
:mdr:
Non mais oui, en fait, c'est un peu l'effet que ça me fait en relisant mes descriptions  : ça me parait souvent "plat", "factuel", purement informatif.  Le genre de description que je sauterais à la lecture.  Il y peu d'auteur dont je lis avec plaisir les passages descriptifs, du coup j'aimerais être capable de décrire "comme eux". Et comme je disais plus haut, du coup, j'ai du mal à être satisfaite de mes descriptions parce que c'est un élément sur lequel je bute en tant que lectrice et pour lequel j'aimerais donc "ne pas tomber dans les travers" des auteurs dont les descriptions m'ennuient.  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Lun 15 Mai - 20:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Le plus difficile, c'est toujours l'utilisation de termes qui semblent exister pour décrire certaines caractéristique, l'exemple de base, c'est la forme d'un visage, le vocabulaire adapté pour décrire nez, oreille... Suicide

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ne m'en parle pas, à part le visage allongé ou rond, les traits fins ou grossiers, les oreilles proéminentes ou un nez pointu, je ne sais jamais comment définir le visage de quelqu'un. Je me dis souvent que je ferais un témoin déplorable si je devais un jour être mêlée à un crime. Suspect

Vous vous focalisez trop sur ce que vous pensez que doit être une description et pas assez sur votre propre ressenti. Peu importe si une description de fiche signalétique dirait que le visage est carré ou rond, qu'est-ce qui, dans le visage concerné, vous parle, à vous? C'est ça qui va rendre votre description intéressante pour le lecteur: le ressenti de la personne qui observe et, éventuellement, ce qu'elle en déduit sur celui qui est observé.

Par exemple, ce qu'on voit immédiatement du visage de ma nièce, ce sont ses joues rebondies qui appellent les bisous et son regard très bleu et très espiègle. Vous ajoutez des cheveux roux-cuivrés (pas carottes), une fossette au menton et une petite cicatrice de varicelle sur le front.

Si j'avais parlé de la forme du visage, des oreilles ou du nez, est-ce que ma description aurait été plus précise? Plus claire? Là, en 3 lignes, vous avez un condensé représentatif du visage de Petite Belette et il n'y a aucun terme technique ^^

Peut-être qu'il faudrait que vous commenciez par décrire une personne à laquelle vous tenez?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Quoi que sans contexte, cela ne risque pas d'être ennuyant ? scratch
C'est juste pour t'entraîner Wink
Et puis l'image que tu choisis peut finir par t'inspirer toute une histoire Razz

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Cela dit, je crois qu'être cinéphile ou sériephile a son avantage dans l'apprentissage de construction de dialogues. Moi en tous cas, (peut-être parce que j'ai commencé par des fanfics? ) , je me suis assez rapidement sentie à l'aise dans cette partie. J'ai une certaine facilité à imaginer la voix, les tics de langage, les mimiques, la gestuelle qui accompagne les paroles, un peu comme si je regardais un dialogue filmé en plan rapproché.
I Agree
ça m'est toujours plus facile de "faire parler" des personnages de séries dans mes fanfics que mes propres personnages. C'est même un régal d'écrire les répliques de Finch et je me suis franchement éclatée avec celles de Castle Very Happy

SapcyM a écrit:
Inutile de préciser qu'en mathématiques actuarielles, on s'exerce rarement à décrire des choses en phrases. Razz J'ai presque envie de dire que c'est l'inverse, souvent on doit au contraire transformer une situation décrite en mots en une série de chiffres ou d'équations.
Chacune a les avantages de sa formation: la tienne te permet de "monter" tes intrigues en déroulant un fil logique + tu utilises tes compétences pour détailler des plans d'écriture.
Ce que je suis parfaitement incapable de faire. LA seule fois où j'ai essayé, j'ai eu énormément de difficultés à arriver au bout Laughing

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
scratch Oui pourquoi pas. Encore que, peut-être que ce serait tout aussi intéressant de lire d'abord des descriptions faites par d'autres, histoire d'acquérir un peu de vocabulaire.
A mon avis, ça serait plus facile de commencer à décrire des images ou des personnes en utilisant ton propre vocabulaire. En plus ce sont tes mots et la façon de les utiliser qui vont faire ton originalité, bien plus que ta capacité à réutiliser à bon escient des termes appris mécaniquement.

On sent le manque de confiance en toi dans cette hésitation à te lancer sans filet Wink Comme si jusque là toutes les barrières que tu t'étais mises n'avaient pas été franchies avec succès Laughing


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ce serait donc aussi simple que ça ?
Parce que j'ai vraiment l'impression d'être un huissier qui décrirait les meubles à embarquer. Suspect

:mdr:
Non mais oui, en fait, c'est un peu l'effet que ça me fait en relisant mes descriptions : ça me parait souvent "plat", "factuel", purement informatif. Le genre de description que je sauterais à la lecture. Il y peu d'auteur dont je lis avec plaisir les passages descriptifs, du coup j'aimerais être capable de décrire "comme eux". Et comme je disais plus haut, du coup, j'ai du mal à être satisfaite de mes descriptions parce que c'est un élément sur lequel je bute en tant que lectrice et pour lequel j'aimerais donc "ne pas tomber dans les travers" des auteurs dont les descriptions m'ennuient. Rolling Eyes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu ne crois pas que c'est parce que tu ne ressens rien envers les meubles que l'huissier embarque?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] je crois que pour satisfaire ton esprit cartésien, il faudrait que tu procèdes avec méthode ^^ Tu peux lister ce qui te plaît/te déplaît dans les descriptions que tu lis et en tirer les conséquences :green:
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Mar 16 Mai - 18:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ne m'en parle pas, à part le visage allongé ou rond, les traits fins ou grossiers, les oreilles proéminentes ou un nez pointu, je ne sais jamais comment définir le visage de quelqu'un. Je me dis souvent que je ferais un témoin déplorable si je devais un jour être mêlée à un crime.  Suspect
Pareil. Rolling Eyes
Quand je vois dans les séries, les gens qui font des portraits robot, je me dis que je dois souffrir de cette maladie qui empêche les gens de reconnaitre les visage. Rolling Eyes


Citation :
Non mais oui, en fait, c'est un peu l'effet que ça me fait en relisant mes descriptions  : ça me parait souvent "plat", "factuel", purement informatif.  Le genre de description que je sauterais à la lecture.  Il y peu d'auteur dont je lis avec plaisir les passages descriptifs, du coup j'aimerais être capable de décrire "comme eux". Et comme je disais plus haut, du coup, j'ai du mal à être satisfaite de mes descriptions parce que c'est un élément sur lequel je bute en tant que lectrice et pour lequel j'aimerais donc "ne pas tomber dans les travers" des auteurs dont les descriptions m'ennuient.  Rolling Eyes
C'est exactement comme ça que je le perçois. Je mets des décors parce qu'il faut en mettre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Si j'avais parlé de la forme du visage, des oreilles ou du nez, est-ce que ma description aurait été plus précise? Plus claire? Là, en 3 lignes, vous avez un condensé représentatif du visage de Petite Belette et il n'y a aucun terme technique ^^
Je ne l'avais jamais vu sous cet angle.  xD

Citation :
Peut-être qu'il faudrait que vous commenciez par décrire une personne à laquelle vous tenez?
On pourrait faire un jeu ici du type "une image - une description" (je ne sais pas si ça se fait sur d'autres forum).

Citation :
Et puis l'image que tu choisis peut finir par t'inspirer toute une histoire Razz
J'en serai bien capable  Suspect

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Cela dit, je crois qu'être cinéphile ou sériephile a son avantage dans l'apprentissage de construction de dialogues.  Moi en tous cas, (peut-être parce que j'ai commencé par des fanfics? ) , je me suis assez rapidement sentie à l'aise dans cette partie. J'ai une certaine facilité à imaginer la voix, les tics de langage, les mimiques, la gestuelle qui accompagne les paroles,  un peu comme si je regardais un dialogue filmé en plan rapproché.
Pour ma part, j'ai toujours imaginé mes personnage en train de parler. Je ne pouvais donc pas faire autrement. Quand il a fallu le retranscrire, j'ai eu un mal fait à enrober avec de la narration simple. Encore maintenant, je me surprends à faire des lignes de dialogue au détriment du reste. Rolling Eyes


Citation :
ça m'est toujours plus facile de "faire parler" des personnages de séries dans mes fanfics que mes propres personnages. C'est même un régal d'écrire les répliques de Finch et je me suis franchement éclatée avec celles de Castle Very Happy
C'est marrant de réussir pour ça et pas pour tes personnages. Alors que logiquement, tu devrais en avoir un meilleur contrôle.  xD

Citation :
On sent le manque de confiance en toi dans cette hésitation à te lancer sans filet Wink Comme si jusque là toutes les barrières que tu t'étais mises n'avaient pas été franchies avec succès Laughing
I Agree  Angel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu ne crois pas que c'est parce que tu ne ressens rien envers les meubles que l'huissier embarque?  
Parce qu'il peut en être autrement ?
Déjà que j'ai du mal avec les personnages. xD[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
SpacyM
Big Brother
avatar

Série préférée : Selon mon humeur .. Fringe, Légion, ...

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Mer 17 Mai - 9:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Vous vous focalisez trop sur ce que vous pensez que doit être une description et pas assez sur votre propre ressenti. Peu importe si une description de fiche signalétique dirait que le visage est carré ou rond, qu'est-ce qui, dans le visage concerné, vous parle, à vous? C'est ça qui va rendre votre description intéressante pour le lecteur: le ressenti de la personne qui observe et, éventuellement, ce qu'elle en déduit sur celui qui est observé.


C'est pas bête du tout.  Je pense qu'inconsciemment c'est souvent ainsi que j'essaie de contourner le problème dans mon cas.  Dans Chaos je décris par exemple Lawson à travers "le coup d'oeil de photographe" de Sarah sur son physique,  dans Mummia Aloïs se décrit lui-même par comparaison avec sa cousine pour constater qu'ils sont dissemblables en tout et pas seulement niveau caractère, etc...

Ca permet aussi de "diluer" la description dans la narration d'ailleurs.  Cela dit, il faut un perso qui soit porté sur l'observation de ce qui l' entoure. Pour décrire les gens en général ça va, tout le monde regarde un tant soit peu les personnes auxquels il parle, mais tout le monde n'est pas porté sur l'examen du mobilier et de l'architecture.  Razz



Citation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Quoi que sans contexte, cela ne risque pas d'être ennuyant ? scratch
C'est juste pour t'entraîner Wink
Et puis l'image que tu choisis peut finir par t'inspirer toute une histoire Razz

lol!   J'ai failli le dire/

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Chacune a les avantages de sa formation: la tienne te permet de "monter" tes intrigues en déroulant un fil logique + tu utilises tes compétences pour détailler des plans d'écriture.
Ce que je suis parfaitement incapable de faire. LA seule fois où j'ai essayé, j'ai eu énormément de difficultés à arriver au bout Laughing


Si seulement on était toutes réellement dans la tête de la même personne, on pourrait combiner nos points forts respectifs et on ferait un écrivain du tonnerre.  lol!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Pareil.  Rolling Eyes
Quand je vois dans les séries, les gens qui font des portraits robot, je me dis que je dois souffrir de cette maladie qui empêche les gens de reconnaitre les visage.  Rolling Eyes

J'ai déjà pensé exactement la même chose à mon sujet.  Suspect


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

On pourrait faire un jeu ici du type "une image - une description" (je ne sais pas si ça se fait sur d'autres forum).


Excellente idée.  Wink


Citation :
Pour ma part, j'ai toujours imaginé mes personnage en train de parler. Je ne pouvais donc pas faire autrement. Quand il a fallu le retranscrire, j'ai eu un mal fait à enrober avec de la narration simple. Encore maintenant, je me surprends à faire des lignes de dialogue au détriment du reste. Rolling Eyes

Tu as déjà fait ces tests pour voir quel est ton type de mémorisation ? (visuel, auditif, kinesthésique)   Au jugé je dirais que tu es comme moi, principalement dans l'auditif. ce qui se traduit à mon avis en écriture par la facilité pour les dialogues.  ( théorie purement de mon cru, je précise)

Moralité, il faut travailler sa mémoire visuelle pas seulement sa faculté à décrire, peut-être.  scratch

Citation :

Parce qu'il peut en être autrement ?
Déjà que j'ai du mal avec les personnages. xD


Qui dira la détresse du vaisselier qu'on embarque sans ménagement? La honte du bahut qu'on traine jusqu'au camion sous le regard des voisins? Pas Outis. lol!
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Mer 17 Mai - 11:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
C'est exactement comme ça que je le perçois. Je mets des décors parce qu'il faut en mettre.
Parce que sinon tu ferais évoluer tes personnages dans les limbes? Laughing

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
On pourrait faire un jeu ici du type "une image - une description" (je ne sais pas si ça se fait sur d'autres forum).
Je suis toujours partante pour faire mumuse, ceci dit en ce moment je n'ai pas l'impression d'être spécialement dans le mood pour écrire. Enfin, ça pourrait me relancer, alors pourquoi pas? Wink

Citation :
C'est marrant de réussir pour ça et pas pour tes personnages. Alors que logiquement, tu devrais en avoir un meilleur contrôle. xD
Si j'avais le contrôle sur mes personnages, ça se saurait Laughing
Mais je soupçonne que ça m'intéresserait nettement moins de les suivre s'ils étaient plus dociles, ça manquerait d'inattendu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu ne crois pas que c'est parce que tu ne ressens rien envers les meubles que l'huissier embarque?

Parce qu'il peut en être autrement ?
Bien sûr!
Tu peux voir partir avec plaisir un fauteuil qui t'a cassé le dos tous les jours quand tu écrivais, regretter le lit confortable qui te faisait un cocon douillet ou la petite table où tu as passé de bons moments à jouer avec tes enfants. Ne pas être fâchée de te débarrasser de l'horrible lampe que tu avais gardée parce que c'était un cadeau de ta belle-mère (et que tu soupçonne qu'elle te l'avait offert exprès parce qu'elle était moche), mais être triste qu'on te prenne le joli tableau qui te rappelle les vacances de ton enfance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
C'est pas bête du tout. Je pense qu'inconsciemment c'est souvent ainsi que j'essaie de contourner le problème dans mon cas. Dans Chaos je décris par exemple Lawson à travers "le coup d'oeil de photographe" de Sarah sur son physique, dans Mummia Aloïs se décrit lui-même par comparaison avec sa cousine pour constater qu'ils sont dissemblables en tout et pas seulement niveau caractère, etc...
Tu as l'impression de contourner parce que tu as une idée stricte et carrée de ce que doit être une description. Mais ce que tu fais, C'EST de la description ^^

Citation :
Ca permet aussi de "diluer" la description dans la narration d'ailleurs. Cela dit, il faut un perso qui soit porté sur l'observation de ce qui l' entoure. Pour décrire les gens en général ça va, tout le monde regarde un tant soit peu les personnes auxquels il parle, mais tout le monde n'est pas porté sur l'examen du mobilier et de l'architecture. Razz
Pas nécessairement. ça peut aussi être une manière détournée d'utiliser ce que tu penses être ton incapacité à décrire: mettre en scène un personnage qui ne fait jamais attention à ce qui l'entoure et à qui ça cause des ennuis. Ou qui est obligé par la situation à apprendre à le faire.

Citation :
Si seulement on était toutes réellement dans la tête de la même personne, on pourrait combiner nos points forts respectifs et on ferait un écrivain du tonnerre. lol!
:mdr:

Citation :
Tu as déjà fait ces tests pour voir quel est ton type de mémorisation ? (visuel, auditif, kinesthésique) Au jugé je dirais que tu es comme moi, principalement dans l'auditif. ce qui se traduit à mon avis en écriture par la facilité pour les dialogues. ( théorie purement de mon cru, je précise)
C'est une théorie intéressante Wink
En y réfléchissant, effectivement ça m'est plus facile de me rappeler de quelque chose que j'ai vu que de quelque chose que j'ai entendu. D'ailleurs je me rappelle facilement d'un visage, mais beaucoup plus difficilement d'un nom.
J'ai lu quelque part que celui de nos sens qui "active" le plus nos centres de la mémoire est l'odorat. Il y a des thérapies basées là-dessus pour traiter notamment les malades d'Alzheimer. Je trouve ça assez fascinant.

Citation :
Qui dira la détresse du vaisselier qu'on embarque sans ménagement? La honte du bahut qu'on traine jusqu'au camion sous le regard des voisins? Pas Outis. lol!
lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Mer 17 Mai - 17:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Parce que sinon tu ferais évoluer tes personnages dans les limbes? Laughing
Je ne ressentais pas le besoin de l'expliquer tout simplement  Angel

Citation :
Mais je soupçonne que ça m'intéresserait nettement moins de les suivre s'ils étaient plus dociles, ça manquerait d'inattendu.
On demande à Spacym ce qu'elle en pense puisqu'elle côtoie les deux  Siffle

Citation :
Tu peux voir partir avec plaisir un fauteuil qui t'a cassé le dos tous les jours quand tu écrivais, regretter le lit confortable qui te faisait un cocon douillet ou la petite table où tu as passé de bons moments à jouer avec tes enfants. Ne pas être fâchée de te débarrasser de l'horrible lampe que tu avais gardée parce que c'était un cadeau de ta belle-mère (et que tu soupçonne qu'elle te l'avait offert exprès parce qu'elle était moche), mais être triste qu'on te prenne le joli tableau qui te rappelle les vacances de ton enfance.
Mais en tant que narrateur externe, est-ce que la subjectivité ou le sentimentalisme ont leur place dans une telle description ?  scratch

Citation :
Citation :
Si seulement on était toutes réellement dans la tête de la même personne, on pourrait combiner nos points forts respectifs et on ferait un écrivain du tonnerre.  lol!
:mdr:
Pourquoi "Si" ?  Rolling Eyes

Citation :
C'est une théorie intéressante Wink
En y réfléchissant, effectivement ça m'est plus facile de me rappeler de quelque chose que j'ai vu que de quelque chose que j'ai entendu. D'ailleurs je me rappelle facilement d'un visage, mais beaucoup plus difficilement d'un nom.
J'ai lu quelque part que celui de nos sens qui "active" le plus nos centres de la mémoire est l'odorat. Il y a des thérapies basées là-dessus pour traiter notamment les malades d'Alzheimer. Je trouve ça assez fascinant.
Je crois que je ne suis aucun des 2 ?  lol!
Ou peut-on faire ce genre de test ? Ceux qu'ont trouve sur le net sont fiable ?  scratch

Citation :
Qui dira la détresse du vaisselier qu'on embarque sans ménagement? La honte du bahut qu'on traine jusqu'au camion sous le regard des voisins? Pas Outis. lol!
Je confirme, pas moi. Angel
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse Mer 17 Mai - 18:49

Citation :
Mais en tant que narrateur externe, est-ce que la subjectivité ou le sentimentalisme ont leur place dans une telle description ? scratch
Tes personnages ne ressentent pas d'émotions? Ils n'ont pas de souvenirs, bons ou mauvais? N'éprouvent pas le besoin de savoir ce qui se trouve autour d'eux, ne serait-ce que pour ne pas trébucher dessus?
Autant vivre sous un pont et s'habiller avec un sac Laughing

Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coin des écrivain(e)s en détresse

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coin des écrivain(e)s en détresse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Series of Interest :: En vrac :: Littérature en vrac :: Vos fan-fictions-
Sauter vers: