Series of Interest
Bienvenue sur
Series of interest


Si vous rencontrez un problème pour vous connecter ou vous inscrire, vous pouvez nous contacter, nous répondrons aussi vite que possible.


Series of interest : on aime toutes les séries même si on préfère la SFFF
 
AccueilAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nostalgie des vieux (ou très vieux) films

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 21:37

Illyria il n'y a vraiment que sur PoI qu'on a des divergences lol!

Ria pourquoi à mes pieds? Tu n'as pas aimé non plus?

Kelsee je voulais juste dire qu'il y a certains acteurs/actrices que je n'aime pas, quel que soit leur rôle. Amy Acker et Audrey Tautou en font partie. La comparaison entre les 2 s'arrête là Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Ria
Témoin sous protection
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 21:44

J'ai toujours détesté ce film, et peu de personne que je connais sont du même avis et je suis aux pieds du premier qui me dit qu'il déteste Amélie Poulain
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 21:45

Déjà difficile de comparer les acteurs américains et français.
Je prends Amy comme exemple : un acteur américain est capable de changer sa manière de jouer, sa voix, sa gestuelle et sa posture comme Amy le fait souvent alors que j'ai jamais vu un acteur français capable de faire ça et encore moins Audrey Tautou.
C'est pour ça que j'ai toujours du mal avec les acteurs français, vu les prouesses d'acteurs dont sont capable les américains.
Le jeu des acteurs est pas du tout le même selon les pays.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 21:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
En vieux film j'ai découvert récemment 12 hommes en colère.
C'est un sacré film, vraiment prenant alors que tout se passe dans une pièce pendant plus d'une heure et demie. Et je trouve génial qu'on ne sache pas à la fin si le gamin qui est innocenté à la fin est vraiment innocent.
Je ne sais pas si c'était le but du film de découvrir la vérité. C'était avant tout pour montrer le fonctionnement et les tensions qui peuvent exister durant une délibération et le fameux "doute valable".

Amélie Poulain, pas tenu 5 min. Avatar, j'ai vu une vois et je ne recommencerai pas.

Spacefilou, tu veux un film qui est un magnifique conte de noel, "La vie est belle" de Capra. Là, on peut vraiment s'attacher au héros.

Les remake... parfois ils étaient d'actualité à leur époque. D'ailleurs, j'ai bien aimé la morale dans "Le jour où la terre s'arrêta". Tout était pensé et avait un sens. Dans le remake, je n'ai rien compris. Le but de l'alien était totalement stupide et inutile.

Le seul remake qui était très bon, c'était celui de "Les nerfs à vif", de mémoire, je ne pourrai pas en nommer un autre.

Pour ma part, la seule actrice que je ne supporte pas, c'est Marion Cotillard. Je ne sais même pas pourquoi ils l'ont prise pour jouer dans The dark Knight tellement elle a mal joué sa mort. (je n'ai jamais vu une scène aussi ridicule et pourtant on m'avait prévenu).
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 21:56

Ils ont pris Marion Cottillard dans The Dark Knight car elle est apprécié à Hollywood (va savoir pourquoi) mais elle rejoint ce que je disais précédemment. C'est une actrice qui a été capable de se transformer pour jouer la môme et les américains ont adoré. Le problème c'est qu'elle a pas réussi à refaire ça et maintenant elle joue mal partout.

Et prendre Marion Cotillard pour jouer Talia Al Guhl, fille de Ras al Guhl qui sont censé être des tueurs ninjas, c'est complètement nul.
Bordel Marion Cotillard en ninja mais quelle idée de merde.
Vivement qu'on révèle que Summer Glau est Talia As Guhl dans Arrow pour réparer cette horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Redjane
Faux Jordan Hester
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 21:58

Ah! ça me rassure, j'ai pas vu Amélie Poulain et Avatar j'ai aimé sans plus. Je ne l'ai pas revu...
Indiana Jones j'adore! le premier est mon film culte que j'ai vu... pfiou! je ne compte plus :)
Les western, le Bon la Brute et le Truand, Les sept mercenaires et Alamo... que de souvenirs... mais j'avoue que je ne les ai pas revus depuis longtemps. Je ne sais pas ce que j'en penserais aujourd'hui.
Mais j'aime toujours Zorro alors...

Mon vieux film préféré le voici

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 22:02

Mon vieux film préféré c'est fenêtre sur cour pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 22:03

Fénêtre sur Cour? Intéressant!
Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 22:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Vivement qu'on révèle que Summer Glau est Talia As Guhl dans Arrow pour réparer cette horreur.
SPOILER... ce ne sera pas elle (clic ici pour plus d'info)

Côté français, il y a eu aussi de très bons films. J'en cite 2 avec Gérard Lanvin
Le prix du danger qui parle de la TV réalité (on est quand même en 1982)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et l'histoire d'un casse très risqué
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Et dans la catégorie film pourrie que j'aime, et quand je dis pourri, je ne plaisante pas  Laughing 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 22:22

Outis tu te gourre avec ton spoiler :
Spoiler:
 
Donc Summer Glau en Talia As Guhl c'est possible encore. De toute façon si Summer Glau n'est pas Talia j'appelle Reese pour qu'il explose les genoux des scénaristes.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 22:33

J'avais lu en diagonale. Je n'avais pas fait attention au prénom.
J'espère que ce n'est pas Summer Glau.
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Lun 3 Fév - 22:54

Pourquoi ? Trop prévisible ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Fénêtre sur Cour? Intéressant!
Pourquoi?

Pourquoi ? Bah j'ai pas vraiment d'explication à ça, le casting, la mise en scène, l'histoire, j'ai tout trouvé excellent de bout en bout.
Revenir en haut Aller en bas
Linley
Protecteur de la Machine
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 8:27

Alors j'ai bien aimé Amélie Poulain. Je n'en ferais pas mon film préféré (j'ai un peu de mal à m'en souvenir, donc...) mais je n'en fais pas une fixette de nullité non plus.

Quant à Avatar, ça dépend ce qu'on en attendait. Si on y allait pour le scénario, en effet, fallait changer de salle mais si on y allait pour voir une technologie toute neuve, quelque chose qu'on n'avait encore jamais vu visuellement dans une cinéma de ville, alors oui, il fallait y aller. C'était tout de même bluffant.

Quant au remake. Déjà que je ne vois pas beaucoup de film, alors si on en plus il faut que je vois le même en versions différentes... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
SpacyM
Présumé mort
avatar

Série préférée : Selon mon humeur .. Fringe, Légion, ...

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 8:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Spacefilou, tu veux un film qui est un magnifique conte de noel, "La vie est belle" de Capra. Là, on peut vraiment s'attacher au héros.

Connais pas, et en cherchant ce que c'est, je vois déjà que c'est en noir et blanc, alors là, non merci. ^^


Dans Amélie Poulain, je dirais qu'il y a deux trois moments de pur surréalisme dans le film qui valent vraiment le coup d'oeil.  Mais l'histoire en elle-même, ça ne m'a pas emballée des masses.

Avatar; je n'en ai vu que des petits morceaux, et ça m'a eu l'air dégoulinant de bons sentiments et de morale écolo à deux balles à peine dissimulée. Bon, bien sûr, peut-être que si je l'avais vu au ciné avec les lunettes et tout et tout, le côté grand spectacle m'aurait plu. Mais franchement, quitte à voir un film pour les SFX, j'aime autant une ânerie qui n'essaie pas de soi-disant faire passer un message aux gens en surplus.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Les western, le Bon la Brute et le Truand, Les sept mercenaires et Alamo

Ah oui, ça, par contre, des trucs comem le bon , la brute... je me souviens avoir vu  étant gamine et j'aimais bien à l'époque. A l'époque.
Ca doit être ça, mon problème, je ne suis pas du tout dans la nostalgie côté films. Je les apprécie pour ce qu'ils sont tant qu'ils sont dans l'air du temps, si je puis dire, mais les revoir des années après, c'est très rare que ça me branche encore.  

Un film, c'est intimement lié à une époque, niveau moyens techniques, moyens financiers, préoccupations sociales du moment, et, ca parait idiot, mais c'est plus important qu'on ne le penserait : niveau canons de beauté du moment aussi. Et ça m'horripile quand des gens disent qu'on faisait du meilleur cinéma avant. Non, on faisait du cinéma qui correspondait à ce que les gens attendaient, point. Chaque génération a le divertissement qu'elle mérite, en fin de compte. Le ciné de maintenant n'est pas meilleur ou moins bon, il est adapté à notre façon de consommer le divertissement.
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 10:51

Il faut croire que les spectateurs étaient plus exigeants avant...

Bon je ne dis pas qu'il n'y a QUE des mauvais films, mais en ce qui me concerne je ne vais pas au ciné pour les prouesses technologiques. Si le film est bon, la technologie se met au service de l'histoire et pas le contraire.

Sinon, des films où ça fait boum toutes les 3 secondes, je vais en voir aussi, mais ils sont vite oubliés, alors que des films plus anciens, qui racontaient vraiment une histoire sans avoir besoin de la 3D ou autre m'ont marquée même en ne les ayant vus qu'une fois.

Un film comme Avengers par ex, que j'ai beaucoup aimé pour ses scènes d'actions et ses vannes idiotes, je n'ai aucune idée de ce qui se raconte entre 2 scènes d'action, parce que c'était inintéressant au possible. C'est le genre de film qu'on va voir pour rigoler et se détendre, mais dont on n'attend rien d'autre. A choisir, je préfère voir un film divertissant ET intelligent (je n'ai pas dit moralisateur, hein).
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
illyria
Partenaire de Kara
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 12:34

Un film divertissant et intelligent, tu vas avoir du mal à en trouvé.
Moi aussi j'aimerais bien mais j'en vois pas en ce moment.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Il faut croire que les spectateurs étaient plus exigeants avant...

Je suis pas d'accord il suffit de voir le succès de gravity pour se rendre compte que le public est prêt à voir du cinéma intelligent et exigeant.
Le problème c'est les studios qui ne sont plus exigeants, je l'ai dit plus haut les studios s'en foutent aujourd'hui de faire des films pourris (à part peut être Warner), les studios ne voient les films qu'à travers les produits dérivés, d'enquêtes d'opinions et de sondages.
L'exemple parfait du problème d'Hollywood sont les projections tests. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, une projection test est une projection à un public représentatif de la population qui avec un boitier va dire ce qu'il aime ou pas à l'écran. Par exemple il va y avoir une scène et si la majorité du public présent n'a pas aimé, la scène sera supprimé même si elle est importante au niveau de la compréhension des personnages et de l'histoire. Et le studio s'en fout que la scène soit importante ou pas tout ce qu'elle va regarder c'est des diagrammes, des calculs qui vont optimiser les chances de faire un carton, le film le studio s'en contrefout.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 13:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Pourquoi ? Trop prévisible ?
Non, trop facile. Vu le lien avec Malcolm, c'est sa boite qu'elle aurait dû annexer.

Spacefilou a écrit:
Connais pas, et en cherchant ce que c'est, je vois déjà que c'est en noir et blanc, alors là, non merci. ^^
C'est dommage que ce soit un critère important pour toi. C'est le cas de dire que tu juges un livre à sa couverture.
Ma soeur avait eu la même réaction que toi (pour elle, tout ce qui date de plus de 2ans est vieux). Je lui ai proposé de regarder 10minutes et d'abandonner si ça ne lui plaisait pas. Résultat, elle a été le recommandé à ses copines. C'est un joli conte de noël pour ceux qui trouvent que la vie est pourri, ça remonte le moral puissance 10.

Essaye "l'Arnaque" avec Paul Newman et Roberd Redford. Un film dont l'intrigue a été reprise tellement de fois dans des séries et des films que ça en devient indécent. (La dernière fois que je l'ai vu c'était dans un des films Ocean's quelque chose).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
L'exemple parfait du problème d'Hollywood sont les projections tests. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, une projection test est une projection à un public représentatif de la population qui avec un boitier va dire ce qu'il aime ou pas à l'écran.
Ils devraient penser à changer de public cible Rolling Eyes

Pour Gravity, je n'y ai vu qu'un banal film catastrophe.


Pour ma part, je ne dirai pas que le film doit être intelligent dans le sens où il faut réfléchir, mais intelligent parce que les personnes qui ont bossé dessus l'ont fait en s'assurant que le film soit cohérent, que les scénaristes ne l'ont pas écrit en mode "feignasse". Même une parodie de type Scary movie peut être faite avec intelligence.
Il peut y avoir des films intellos et des films intelligents.

Et je reviens sur ce qui a été dit aussi avant, certains films sont intemporels et ne dépendent pas de l'époque où ils ont été faits. Certains sont même d'une incroyable clairvoyance. Il y a évidemment des films de type soap opera. Mais il y a aussi des films de société. Je cite "Graine de violence" encore une fois. C'est un film qui met en avant la délinquance des ados... et il n'y aucune différence entre les ados des années 50 et ceux d'aujourd'hui.
OK que certains remake sont nécessaire parce qu'à l'époque les FX n'était à pas niveau. Mais pour certains autres, c'est ce qui fait leur force, je pense à Evil Dead. Et il y a d'autres qui ne sont pas mauvais comme celui de "la Chose" (version Carpenter, je ne parle pas de la préquelle).

Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 13:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Pour Gravity, je n'y ai vu qu'un banal film catastrophe.

C'est pas un banal film catastrophe c'est un film sur la renaissance d'une femme, tu as pas compris le film en fait.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Pour ma part, je ne dirai pas que le film doit être intelligent dans le sens où il faut réfléchir, mais intelligent parce que les personnes qui ont bossé dessus l'ont fait en s'assurant que le film soit cohérent, que les scénaristes ne l'ont pas écrit en mode "feignasse". Même une parodie de type Scary movie peut être faite avec intelligence.
Il peut y avoir des films intellos et des films intelligents.

Je suis entièrement d'accord avec toi. Tu peux raconter n'importe quoi mais il faut éviter de le raconter n'importe comment.
Revenir en haut Aller en bas
SpacyM
Présumé mort
avatar

Série préférée : Selon mon humeur .. Fringe, Légion, ...

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 13:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

C'est dommage que ce soit un critère important pour toi. C'est le cas de dire que tu juges un livre à sa couverture.
Ma soeur avait eu la même réaction que toi (pour elle, tout ce qui date de plus de 2ans est vieux). Je lui ai proposé de regarder 10minutes et d'abandonner si ça ne lui plaisait pas. Résultat, elle a été le recommandé à ses copines. C'est un joli conte de noël pour ceux qui trouvent que la vie est pourri, ça remonte le moral puissance 10.

Ce n'est pas que c'est un critère important, c'est vraiment que j'ai du mal à plonger dans l'histoire et à la "vivre" quand le visuel fait en quelque sorte barrière.  J'ai ce genre de problème avec des dessins animés aussi, parfois.  Si le graphisme ne me plait pas, je n'arrive pas du tout à accrocher. C'est le cas avec "Up", un bijou selon plein de gens, moi le graphisme ne me botte pas et je n'ai jamais réussi à rentrer dans l'histoire. Je ne suis pas spécialement contente d'être comme ça, mais je le suis.

Citation :
"l'Arnaque" avec Paul Newman et Roberd Redford. Un film dont l'intrigue a été reprise tellement de fois dans des séries et des films que ça en devient indécent. (La dernière fois que je l'ai vu c'était dans un des films Ocean's quelque chose).

Oui, alors ça, je connais l'histoire de "l'arnaque" J'ai déjà pensé le regarder une fois, pour voir e que mon grand-père trouvait de si fabuleux à cela. Mais le problème, comme tu dis, c'est que l'intrigue a été reprise déjà de nombreuses fois, dans des films que j'ai vu. Je ne crois pas que je préfèrerai "l'original" en ayant vu "des copies" qui me plaisent avant.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Et je reviens sur ce qui a été dit aussi avant, certains films sont intemporels et ne dépendent pas de l'époque où ils ont été faits. Certains sont même d'une incroyable clairvoyance. Il y a évidemment des films de type soap opera. Mais il y a aussi des films de société. Je cite "Graine de violence" encore une fois. C'est un film qui met en avant la délinquance des ados... et il n'y aucune différence entre les ados des années 50 et ceux d'aujourd'hui.

Bien sûr, il y a des films intemporels parce qu'ils abordent un problème qui est intemporel. MAis ce n'est pas la majorité, et les thèmes intemporels sont justement souvent abordés par nature, ils reviennent de génération en génération dans de nombreux films, pas besoin d'en voir de vieux sur le même sujet ^^
Revenir en haut Aller en bas
NTACvic
Dommage collatéral
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 13:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
L'exemple parfait du problème d'Hollywood sont les projections tests. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, une projection test est une projection à un public représentatif de la population qui avec un boitier va dire ce qu'il aime ou pas à l'écran.
Ils devraient penser à changer de public cible  Rolling Eyes

C'est dommage, les films sont devenus un produit de consommation de masse... Pour le public cible, normalement, il est tiré au hasard, mais toujours dans cette optique d'avoir un échantillon représentatif de la population. En plus, dans ces projections tests, c'est pas non plus 1000 testeurs, mais plus une centaine (plus ou moins).
Je ne sais pas ce qu'il en est exactement pour les films de cinéma, mais pour les séries, les testeurs remplissent à la fin un questionnaire. Les questionnaires sont analysés et ensuite, il y a aussi un focus group (analyse quantitative), mais avec un petit groupe, pas tout l'échantillon. Donc au final, c'est à prendre avec des pincettes, cette "représentativité de la population" : on base les décisions sur un tout petit échantillon.

Mais on le voit, personnellement, c'est ce que je ressens depuis ces dernières années, les majors (je parle de façon générale) sont vraiment dans une optique : faire 1 film qui fasse le maximum d'entrées dès le premier jour de sortie, qui s'adresse à tous, et par la suite, qui continue sur les produits dérivés, et puisse être reproduit. Pour ce dernier point, on a les prequels (histoire avant l'histoire), les sequels (suite(s) de l'histoire), reboots, films dérivés reposant sur un des personnages du film d'origine.
Et ce, sans oublier le côté divertissant (un film qui ne fasse pas réfléchir, en somme).
C'est d'ailleurs pour ça que les dépenses du marketing pour la promo du film ont explosé (plus de 100 millions de dollars pour certains). De même que le budget de production du film : il faut en mettre plein la vue. De mon côté, je n'ai pas forcément besoin qu'un film ait couté 400 millions à la production pour être attirée par lui et aimer si je venais à le regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 14:13

Spacefilou a écrit:
Ce n'est pas que c'est un critère important, c'est vraiment que j'ai du mal à plonger dans l'histoire et à la "vivre" quand le visuel fait en quelque sorte barrière.
Je ne pense pas que tu auras un problème avec ce film.  Parfois, il faut juste essayer. C'est comme les enfants qui refusent de manger un plat alors qu'ils n'y ont jamais gouté. Razz 

En parlant d'apparence, "Freaks" est un parfait exemple du genre. Les "monstres" du cirque étaient bien plus humain que les "beaux". Particularité de ce film était d'avoir pris de vrais "monstres". Chose qu'on ne voit plus aujourd'hui. Même pour jouer le rôle d'un paraplégique, ils te prennent une vedette qui va s'entrainer 2 semaines à l’hôpital "pour plus de réalisme"... Mais s'ils veulent du réalisme, qu'ils prennent de vrais acteurs handicapés Suspect 

Spacefilou a écrit:
Oui, alors ça, je connais l'histoire de "l'arnaque" J'ai déjà pensé le regarder une fois, pour voir e que mon grand-père trouvait de si fabuleux à cela. Mais le problème, comme tu dis, c'est que l'intrigue a été reprise déjà de nombreuses fois, dans des films que j'ai vu. Je ne crois pas que je préfèrerai "l'original" en ayant vu "des copies" qui me plaisent avant.  
L'idée à été reprise, mais pas l'intrigue complète. Rien que le découpage du film en chapitre vaut la peine qu'on s'y attarde. D'ailleurs, je ne me souviens pas avoir vu cette façon de faire ailleurs  scratch 

Spacefilou a écrit:
Bien sûr, il y a des films intemporels parce qu'ils abordent un problème qui est intemporel. MAis ce n'est pas la majorité, et les thèmes intemporels sont justement souvent abordés par nature, ils reviennent de génération en génération dans de nombreux films, pas besoin d'en voir de vieux sur le même sujet ^^
Non, pas besoin de voir les anciens. Mais encore une fois, les nouveaux n'ont pas la même qualité car misant trop sur l'attrait que cela va avoir sur le public que sur l'histoire en elle-même. Même si on a un film qui aborde le même thème, ils n'auront pas été aussi loin que ça ou pas de manière aussi intelligente.

Tiens en parlant de films en noir et blanc... certains choisissent cette solution volontairement même si la couleur existe. "La maison du diable" de Robert Wise est un parfait exemple. Cela donnait un côté plus flippant (d'après ses critères), un peu documentaire mais cela lui permettait de jouer avec les ombres. Plus tard, on a eu la Liste de Shindler et récemment on a même eu The Artist qui s'est payé le luxe d'être muet en plus  Laughing

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
C'est d'ailleurs pour ça que les dépenses du marketing pour la promo du film ont explosé (plus de 100 millions de dollars pour certains). De même que le budget de production du film : il faut en mettre plein la vue. De mon côté, je n'ai pas forcément besoin qu'un film ait couté 400 millions à la production pour être attirée par lui et aimer si je venais à le regarder.
Le succès d'un film ne dépend pas du nombre d'entré mais s'il a fait un minimum de bénéfice. Exemple Riddick. Le précédent film a couté 120 millions et en a rapporté 115. Le dernier à couté 38 millions a rapporté 98 millions.
On parle d'échec pour l'un et de réussite pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 14:17

En plus il y a pas besoin de 400 millions de dollars pour faire un film impressionnant.
District 9 n'a coûté que 30 millions de dollars et il est impressionnant visuellement et la baston finale envoie du pâté. Récemment c'est le dernier pub avant la fin du monde qui propose un sacré spectacle alors qu'il n'y a que 30 millions de dollars. Je trouve que ce film avait les scènes d'actions les plus cools cette année. Le gros problème des films américains c'est les acteurs qui sont souvent surpayés : Johnny Depp touche 70 millions de dollars pour Pirates des Caraïbes, les acteurs ça coûte cher.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 14:41

Je confirme pour District 9 et Le Dernier Pub. Des films excellents que je considère comme les meilleurs de ces dernières années et en plus d'être originaux.
Concernant, les acteurs, je me faisais la même réflexion sur le salaire qu'ils touchent. D'un autre côté, quand le film rapporte plus d'1 milliard, je me dis que c'est pas grand chose. Et il n'y a pas de raison qu'il ne prennent pas une plus grosse part du gâteau.

Parallèlement, pour je ne sais quel film, Georges Clonney a joué pour un salaire dérisoire, il a simplement dit "combien de fois faut-il gagner 20 millions pour être heureux ?".
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara
avatar


MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 18:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je confirme pour District 9 et Le Dernier Pub. Des films excellents que je considère comme les meilleurs de ces dernières années et en plus d'être originaux.

En fait on fait encore des bon films aujourd'hui, c'est juste qu'il faut pas rester au Etats Unis.
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine
avatar

Série préférée : Babylon 5

MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 19:16

Citation :
Je suis entièrement d'accord avec toi. Tu peux raconter n'importe quoi mais il faut éviter de le raconter n'importe comment.
 I Agree 

Perso quand je lis qu'un film a coûté des millions, ça ne me donne pas plus envie de le voir, ça me déprime de penser à tout ce qu'on aurait pu faire avec ce fric...

Surtout que, comme vous dites, il n'y a pas besoin de mettre des millions dans un film pour qu'il soit bon (d'ailleurs ce serait plutôt le contraire, non? parce que quand le budget est limité, les producteurs doivent trouver un autre moyen pour faire venir le public).

Pour en revenir aux "vieux" films (manifestement on n'a pas tous la même définition du mot "vieux", sur ce coup Laughing), franchement je trouve que c'est se priver d'un tas de supers films que de se dire qu'on ne va pas aimer parce que c'est trop vieux et qu'on a déjà vu ça ailleurs. Après, il en faut pour tous les goûts, je comprends très bien que ça puisse rebuter les gens de voir un film en noir et blanc (même si je trouve ça dommage). Après tout, moi je n'aime pas la 3D, je ne vois pas pourquoi je devrais me forcer à en voir, donc si vous n'avez pas envie de voir des vieux films, je ne vais pas vous jeter la pierre... (ceci dit, quand je dis que je n'aime pas la 3D, c'est en connaissance de cause, puisque j'ai vu un certain nombre de films en 3D).
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films

Revenir en haut Aller en bas
 
La nostalgie des vieux (ou très vieux) films
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Series of Interest :: En vrac :: Films en vrac-
Sauter vers: