Forum of Interest France
Bienvenue sur
Person of interest France


Rejoignez-nous dans une ambiance de délires, de paranoïa et de délires paranoïaques.

Si vous rencontrez un problème pour vous connecter ou vous inscrire, vous pouvez nous contacter, nous répondrons aussi vite que possible.


Forum de discussion francophone sur la série de CBS Person of Interest.
 
AccueilAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nostalgie des vieux (ou très vieux) films

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
illyria
Partenaire de Kara



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 12:34

Un film divertissant et intelligent, tu vas avoir du mal à en trouvé.
Moi aussi j'aimerais bien mais j'en vois pas en ce moment.

@Cyan a écrit:
Il faut croire que les spectateurs étaient plus exigeants avant...

Je suis pas d'accord il suffit de voir le succès de gravity pour se rendre compte que le public est prêt à voir du cinéma intelligent et exigeant.
Le problème c'est les studios qui ne sont plus exigeants, je l'ai dit plus haut les studios s'en foutent aujourd'hui de faire des films pourris (à part peut être Warner), les studios ne voient les films qu'à travers les produits dérivés, d'enquêtes d'opinions et de sondages.
L'exemple parfait du problème d'Hollywood sont les projections tests. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, une projection test est une projection à un public représentatif de la population qui avec un boitier va dire ce qu'il aime ou pas à l'écran. Par exemple il va y avoir une scène et si la majorité du public présent n'a pas aimé, la scène sera supprimé même si elle est importante au niveau de la compréhension des personnages et de l'histoire. Et le studio s'en fout que la scène soit importante ou pas tout ce qu'elle va regarder c'est des diagrammes, des calculs qui vont optimiser les chances de faire un carton, le film le studio s'en contrefout.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Man in a Suit



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 13:12

@illyria a écrit:
Pourquoi ? Trop prévisible ?
Non, trop facile. Vu le lien avec Malcolm, c'est sa boite qu'elle aurait dû annexer.

Spacefilou a écrit:
Connais pas, et en cherchant ce que c'est, je vois déjà que c'est en noir et blanc, alors là, non merci. ^^
C'est dommage que ce soit un critère important pour toi. C'est le cas de dire que tu juges un livre à sa couverture.
Ma soeur avait eu la même réaction que toi (pour elle, tout ce qui date de plus de 2ans est vieux). Je lui ai proposé de regarder 10minutes et d'abandonner si ça ne lui plaisait pas. Résultat, elle a été le recommandé à ses copines. C'est un joli conte de noël pour ceux qui trouvent que la vie est pourri, ça remonte le moral puissance 10.

Essaye "l'Arnaque" avec Paul Newman et Roberd Redford. Un film dont l'intrigue a été reprise tellement de fois dans des séries et des films que ça en devient indécent. (La dernière fois que je l'ai vu c'était dans un des films Ocean's quelque chose).

@illyria a écrit:
L'exemple parfait du problème d'Hollywood sont les projections tests. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, une projection test est une projection à un public représentatif de la population qui avec un boitier va dire ce qu'il aime ou pas à l'écran.
Ils devraient penser à changer de public cible Rolling Eyes

Pour Gravity, je n'y ai vu qu'un banal film catastrophe.


Pour ma part, je ne dirai pas que le film doit être intelligent dans le sens où il faut réfléchir, mais intelligent parce que les personnes qui ont bossé dessus l'ont fait en s'assurant que le film soit cohérent, que les scénaristes ne l'ont pas écrit en mode "feignasse". Même une parodie de type Scary movie peut être faite avec intelligence.
Il peut y avoir des films intellos et des films intelligents.

Et je reviens sur ce qui a été dit aussi avant, certains films sont intemporels et ne dépendent pas de l'époque où ils ont été faits. Certains sont même d'une incroyable clairvoyance. Il y a évidemment des films de type soap opera. Mais il y a aussi des films de société. Je cite "Graine de violence" encore une fois. C'est un film qui met en avant la délinquance des ados... et il n'y aucune différence entre les ados des années 50 et ceux d'aujourd'hui.
OK que certains remake sont nécessaire parce qu'à l'époque les FX n'était à pas niveau. Mais pour certains autres, c'est ce qui fait leur force, je pense à Evil Dead. Et il y a d'autres qui ne sont pas mauvais comme celui de "la Chose" (version Carpenter, je ne parle pas de la préquelle).

Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 13:29

@Outis a écrit:
Pour Gravity, je n'y ai vu qu'un banal film catastrophe.

C'est pas un banal film catastrophe c'est un film sur la renaissance d'une femme, tu as pas compris le film en fait.

@outis a écrit:
Pour ma part, je ne dirai pas que le film doit être intelligent dans le sens où il faut réfléchir, mais intelligent parce que les personnes qui ont bossé dessus l'ont fait en s'assurant que le film soit cohérent, que les scénaristes ne l'ont pas écrit en mode "feignasse". Même une parodie de type Scary movie peut être faite avec intelligence.
Il peut y avoir des films intellos et des films intelligents.

Je suis entièrement d'accord avec toi. Tu peux raconter n'importe quoi mais il faut éviter de le raconter n'importe comment.
Revenir en haut Aller en bas
SpacyM
Big Brother



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 13:31

@Outis a écrit:

C'est dommage que ce soit un critère important pour toi. C'est le cas de dire que tu juges un livre à sa couverture.
Ma soeur avait eu la même réaction que toi (pour elle, tout ce qui date de plus de 2ans est vieux). Je lui ai proposé de regarder 10minutes et d'abandonner si ça ne lui plaisait pas. Résultat, elle a été le recommandé à ses copines. C'est un joli conte de noël pour ceux qui trouvent que la vie est pourri, ça remonte le moral puissance 10.

Ce n'est pas que c'est un critère important, c'est vraiment que j'ai du mal à plonger dans l'histoire et à la "vivre" quand le visuel fait en quelque sorte barrière.  J'ai ce genre de problème avec des dessins animés aussi, parfois.  Si le graphisme ne me plait pas, je n'arrive pas du tout à accrocher. C'est le cas avec "Up", un bijou selon plein de gens, moi le graphisme ne me botte pas et je n'ai jamais réussi à rentrer dans l'histoire. Je ne suis pas spécialement contente d'être comme ça, mais je le suis.

Citation :
"l'Arnaque" avec Paul Newman et Roberd Redford. Un film dont l'intrigue a été reprise tellement de fois dans des séries et des films que ça en devient indécent. (La dernière fois que je l'ai vu c'était dans un des films Ocean's quelque chose).

Oui, alors ça, je connais l'histoire de "l'arnaque" J'ai déjà pensé le regarder une fois, pour voir e que mon grand-père trouvait de si fabuleux à cela. Mais le problème, comme tu dis, c'est que l'intrigue a été reprise déjà de nombreuses fois, dans des films que j'ai vu. Je ne crois pas que je préfèrerai "l'original" en ayant vu "des copies" qui me plaisent avant.  

@Outis a écrit:


Et je reviens sur ce qui a été dit aussi avant, certains films sont intemporels et ne dépendent pas de l'époque où ils ont été faits. Certains sont même d'une incroyable clairvoyance. Il y a évidemment des films de type soap opera. Mais il y a aussi des films de société. Je cite "Graine de violence" encore une fois. C'est un film qui met en avant la délinquance des ados... et il n'y aucune différence entre les ados des années 50 et ceux d'aujourd'hui.

Bien sûr, il y a des films intemporels parce qu'ils abordent un problème qui est intemporel. MAis ce n'est pas la majorité, et les thèmes intemporels sont justement souvent abordés par nature, ils reviennent de génération en génération dans de nombreux films, pas besoin d'en voir de vieux sur le même sujet ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alleedesconteurs.fr/fictions/mummia/
NTACvic
Dommage collatéral



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 13:54

@Outis a écrit:
@illyria a écrit:
L'exemple parfait du problème d'Hollywood sont les projections tests. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, une projection test est une projection à un public représentatif de la population qui avec un boitier va dire ce qu'il aime ou pas à l'écran.
Ils devraient penser à changer de public cible  Rolling Eyes

C'est dommage, les films sont devenus un produit de consommation de masse... Pour le public cible, normalement, il est tiré au hasard, mais toujours dans cette optique d'avoir un échantillon représentatif de la population. En plus, dans ces projections tests, c'est pas non plus 1000 testeurs, mais plus une centaine (plus ou moins).
Je ne sais pas ce qu'il en est exactement pour les films de cinéma, mais pour les séries, les testeurs remplissent à la fin un questionnaire. Les questionnaires sont analysés et ensuite, il y a aussi un focus group (analyse quantitative), mais avec un petit groupe, pas tout l'échantillon. Donc au final, c'est à prendre avec des pincettes, cette "représentativité de la population" : on base les décisions sur un tout petit échantillon.

Mais on le voit, personnellement, c'est ce que je ressens depuis ces dernières années, les majors (je parle de façon générale) sont vraiment dans une optique : faire 1 film qui fasse le maximum d'entrées dès le premier jour de sortie, qui s'adresse à tous, et par la suite, qui continue sur les produits dérivés, et puisse être reproduit. Pour ce dernier point, on a les prequels (histoire avant l'histoire), les sequels (suite(s) de l'histoire), reboots, films dérivés reposant sur un des personnages du film d'origine.
Et ce, sans oublier le côté divertissant (un film qui ne fasse pas réfléchir, en somme).
C'est d'ailleurs pour ça que les dépenses du marketing pour la promo du film ont explosé (plus de 100 millions de dollars pour certains). De même que le budget de production du film : il faut en mettre plein la vue. De mon côté, je n'ai pas forcément besoin qu'un film ait couté 400 millions à la production pour être attirée par lui et aimer si je venais à le regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Man in a Suit



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 14:13

Spacefilou a écrit:
Ce n'est pas que c'est un critère important, c'est vraiment que j'ai du mal à plonger dans l'histoire et à la "vivre" quand le visuel fait en quelque sorte barrière.
Je ne pense pas que tu auras un problème avec ce film.  Parfois, il faut juste essayer. C'est comme les enfants qui refusent de manger un plat alors qu'ils n'y ont jamais gouté. Razz 

En parlant d'apparence, "Freaks" est un parfait exemple du genre. Les "monstres" du cirque étaient bien plus humain que les "beaux". Particularité de ce film était d'avoir pris de vrais "monstres". Chose qu'on ne voit plus aujourd'hui. Même pour jouer le rôle d'un paraplégique, ils te prennent une vedette qui va s'entrainer 2 semaines à l’hôpital "pour plus de réalisme"... Mais s'ils veulent du réalisme, qu'ils prennent de vrais acteurs handicapés Suspect 

Spacefilou a écrit:
Oui, alors ça, je connais l'histoire de "l'arnaque" J'ai déjà pensé le regarder une fois, pour voir e que mon grand-père trouvait de si fabuleux à cela. Mais le problème, comme tu dis, c'est que l'intrigue a été reprise déjà de nombreuses fois, dans des films que j'ai vu. Je ne crois pas que je préfèrerai "l'original" en ayant vu "des copies" qui me plaisent avant.  
L'idée à été reprise, mais pas l'intrigue complète. Rien que le découpage du film en chapitre vaut la peine qu'on s'y attarde. D'ailleurs, je ne me souviens pas avoir vu cette façon de faire ailleurs  scratch 

Spacefilou a écrit:
Bien sûr, il y a des films intemporels parce qu'ils abordent un problème qui est intemporel. MAis ce n'est pas la majorité, et les thèmes intemporels sont justement souvent abordés par nature, ils reviennent de génération en génération dans de nombreux films, pas besoin d'en voir de vieux sur le même sujet ^^
Non, pas besoin de voir les anciens. Mais encore une fois, les nouveaux n'ont pas la même qualité car misant trop sur l'attrait que cela va avoir sur le public que sur l'histoire en elle-même. Même si on a un film qui aborde le même thème, ils n'auront pas été aussi loin que ça ou pas de manière aussi intelligente.

Tiens en parlant de films en noir et blanc... certains choisissent cette solution volontairement même si la couleur existe. "La maison du diable" de Robert Wise est un parfait exemple. Cela donnait un côté plus flippant (d'après ses critères), un peu documentaire mais cela lui permettait de jouer avec les ombres. Plus tard, on a eu la Liste de Shindler et récemment on a même eu The Artist qui s'est payé le luxe d'être muet en plus  Laughing

@NTACvic a écrit:
C'est d'ailleurs pour ça que les dépenses du marketing pour la promo du film ont explosé (plus de 100 millions de dollars pour certains). De même que le budget de production du film : il faut en mettre plein la vue. De mon côté, je n'ai pas forcément besoin qu'un film ait couté 400 millions à la production pour être attirée par lui et aimer si je venais à le regarder.
Le succès d'un film ne dépend pas du nombre d'entré mais s'il a fait un minimum de bénéfice. Exemple Riddick. Le précédent film a couté 120 millions et en a rapporté 115. Le dernier à couté 38 millions a rapporté 98 millions.
On parle d'échec pour l'un et de réussite pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 14:17

En plus il y a pas besoin de 400 millions de dollars pour faire un film impressionnant.
District 9 n'a coûté que 30 millions de dollars et il est impressionnant visuellement et la baston finale envoie du pâté. Récemment c'est le dernier pub avant la fin du monde qui propose un sacré spectacle alors qu'il n'y a que 30 millions de dollars. Je trouve que ce film avait les scènes d'actions les plus cools cette année. Le gros problème des films américains c'est les acteurs qui sont souvent surpayés : Johnny Depp touche 70 millions de dollars pour Pirates des Caraïbes, les acteurs ça coûte cher.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Man in a Suit



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 14:41

Je confirme pour District 9 et Le Dernier Pub. Des films excellents que je considère comme les meilleurs de ces dernières années et en plus d'être originaux.
Concernant, les acteurs, je me faisais la même réflexion sur le salaire qu'ils touchent. D'un autre côté, quand le film rapporte plus d'1 milliard, je me dis que c'est pas grand chose. Et il n'y a pas de raison qu'il ne prennent pas une plus grosse part du gâteau.

Parallèlement, pour je ne sais quel film, Georges Clonney a joué pour un salaire dérisoire, il a simplement dit "combien de fois faut-il gagner 20 millions pour être heureux ?".
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 18:49

@outis a écrit:
Je confirme pour District 9 et Le Dernier Pub. Des films excellents que je considère comme les meilleurs de ces dernières années et en plus d'être originaux.

En fait on fait encore des bon films aujourd'hui, c'est juste qu'il faut pas rester au Etats Unis.
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Légende urbaine



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 19:16

Citation :
Je suis entièrement d'accord avec toi. Tu peux raconter n'importe quoi mais il faut éviter de le raconter n'importe comment.
 I Agree 

Perso quand je lis qu'un film a coûté des millions, ça ne me donne pas plus envie de le voir, ça me déprime de penser à tout ce qu'on aurait pu faire avec ce fric...

Surtout que, comme vous dites, il n'y a pas besoin de mettre des millions dans un film pour qu'il soit bon (d'ailleurs ce serait plutôt le contraire, non? parce que quand le budget est limité, les producteurs doivent trouver un autre moyen pour faire venir le public).

Pour en revenir aux "vieux" films (manifestement on n'a pas tous la même définition du mot "vieux", sur ce coup Laughing), franchement je trouve que c'est se priver d'un tas de supers films que de se dire qu'on ne va pas aimer parce que c'est trop vieux et qu'on a déjà vu ça ailleurs. Après, il en faut pour tous les goûts, je comprends très bien que ça puisse rebuter les gens de voir un film en noir et blanc (même si je trouve ça dommage). Après tout, moi je n'aime pas la 3D, je ne vois pas pourquoi je devrais me forcer à en voir, donc si vous n'avez pas envie de voir des vieux films, je ne vais pas vous jeter la pierre... (ceci dit, quand je dis que je n'aime pas la 3D, c'est en connaissance de cause, puisque j'ai vu un certain nombre de films en 3D).
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Outis
Man in a Suit



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 19:51

@illyria a écrit:
En fait on fait encore des bon films aujourd'hui, c'est juste qu'il faut pas rester au Etats Unis.
Je confirme. D'ailleurs, ce n'est pas par hasard que les films à succès dans d'aute pays sont "remakisé" ces dernières années, le cinéma asiatique, scandinave ou même anglais passe à la moulinette.

Citation :
Après tout, moi je n'aime pas la 3D, je ne vois pas pourquoi je devrais me forcer à en voir, donc si vous n'avez pas envie de voir des vieux films, je ne vais pas vous jeter la pierre...
La différence, c'est que la 3D n'est qu'un gadget en plus pour attirer les foules. On te propose de regarder le même film sans 3D, tu pourrais le faire.
Le noir et blanc, c'est différent. La couleur n'existait pas avant, même si depuis quelques années, certains films sont colorisé. Ce qui me rappelle ce super film avec Fernandel

La Promo d'époque, je découvre  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
illyria
Partenaire de Kara



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 20:48

J'aime pas du tout Fernandel, cet homme ne m'a jamais fait rire. De toute façon les comédies françaises me font rarement rire.
Revenir en haut Aller en bas
Outis
Man in a Suit



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mar 4 Fév - 21:08

Question de gouts  Razz 
Le film qui m'a fait vraiment rire de bout en bout, c'est un film italien (mal remakisé par Clooney il y a quelque temps) : Le Pigeon. La première fois que j'ai vu ce film, j'ai rigolé 10 bonnes minutes à la scène de fin :mdr: 
Revenir en haut Aller en bas
SpacyM
Big Brother



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mer 5 Fév - 9:26

@cyan a écrit:


Pour en revenir aux "vieux" films (manifestement on n'a pas tous la même définition du mot "vieux", sur ce coup Laughing), franchement je trouve que c'est se priver d'un tas de supers films que de se dire qu'on ne va pas aimer parce que c'est trop vieux et qu'on a déjà vu ça ailleurs. Après, il en faut pour tous les goûts, je comprends très bien que ça puisse rebuter les gens de voir un film en noir et blanc (même si je trouve ça dommage)

Hé, ho, je tiens à préciser que j'ai vu quelques vieux films quand même, ce n'est pas que je dis que je n'aime pas ça sans avoir essayé.  :geek: 
Mais comme je disais, les très rares films "plus anciens" que j'aie vu et qui m'aint plu sur le moment, je ne ressens pas le besoin de les revoir. Déjà, il y a peu de films que je revois plusieurs fois, vieux ou non, il faut vraiment que je fasse une fixette pour une raison (généralement masculine) ou une autre,alors là je suis capable de le regarder 15 fois. Par exemple, j'ai vu Gladiator une vingtaine de fois, mais sur quelques années. Maintenant, ça me tenterait moins.

Après, moi aussi je comprends très bien qu'on puisse aimer les vieux films, c'est une question de goût. Ce que je tolère moyennement c'est le côté nostalgique du bon vieux temps, avec le discours qu'on ne fait plus de bons films à notre époque. Il y a toujours des bons films, mais il y a tellement de films tournés maintenant que ceux de qualité paraissent noyés dans la médiocrité.  En quantité absolue, on fait sûrement toujours autant de bons films, c'est en oourcentage du total que ça varie. Parce que la société a évolué, parce que ce divertissement est entré dans la consommation de masse comme le reste et que consommation de masse veut dire baisse de la qualité moyenne. Ce qui ne signifie pas qu'il n'y a aps des extêmes autour de cette qualité moyenne.C'est normal.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alleedesconteurs.fr/fictions/mummia/
cyan
Légende urbaine



MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Mer 5 Fév - 10:48

Citation :
Déjà, il y a peu de films que je revois plusieurs fois, vieux ou non, il faut vraiment que je fasse une fixette pour une raison (généralement masculine) ou une autre,alors là je suis capable de le regarder 15 fois. Par exemple, j'ai vu Gladiator une vingtaine de fois, mais sur quelques années. Maintenant, ça me tenterait moins.
ça ne te ressemble absolument pas lol!

Citation :
Hé, ho, je tiens à préciser que j'ai vu quelques vieux films quand même, ce n'est pas que je dis que je n'aime pas ça sans avoir essayé.  geek
Je ne parlais pas de toi, là ;)Je connais plusieurs personnes qui ne regardent pas de vieux films parce que c'est en noir et blanc, tout comme certains ne regardent pas de films/séries en VOST parce qu'ils n'ont pas envie de lire les sous-titres, même si la VF est nulle.
Je respecte les goûts de chacun, mais dire qu'on ne va pas aimer sans avoir tenté, je trouve ça dommage. Surtout de la part de personnes qui m'ont traînée voir des horreurs sans nom...


Citation :
En quantité absolue, on fait sûrement toujours autant de bons films, c'est en oourcentage du total que ça varie. Parce que la société a évolué, parce que ce divertissement est entré dans la consommation de masse comme le reste et que consommation de masse veut dire baisse de la qualité moyenne. Ce qui ne signifie pas qu'il n'y a aps des extêmes autour de cette qualité moyenne.C'est normal.
Le problème est que ce sont rarement les bons films qui ont le plus d'exposition médiatique. Du coup, il faut vraiment les chercher pour les trouver.
Il y a quelques années, j'allais au ciné 2, voire 3 fois par semaine et à quelques exceptions près, j'ai l'impression de n'avoir vu que des bons films... Maintenant, je vais au ciné peut-être 1 fois par mois et j'en ressors rarement emballée...
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenueducotedechezcyan.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nostalgie des vieux (ou très vieux) films Aujourd'hui à 23:19

Revenir en haut Aller en bas
 
La nostalgie des vieux (ou très vieux) films
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La nostalgie des vieux (ou très vieux) films
» C'est très vieux ....
» Très vieux bateau
» Vieux pont en pierre abandonné
» Le vieux hangar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum of Interest France :: Le coin détente :: Autres Médias :: Cinéma-
Sauter vers: