Series of Interest
Bienvenue sur
Series of interest


Si vous rencontrez un problème pour vous connecter ou vous inscrire, vous pouvez nous contacter, nous répondrons aussi vite que possible.
Series of Interest
Bienvenue sur
Series of interest


Si vous rencontrez un problème pour vous connecter ou vous inscrire, vous pouvez nous contacter, nous répondrons aussi vite que possible.
Series of Interest
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Bienvenue dans l'univers de toutes les séries
 
AccueilAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
carine79
Milliardaire imprévisible
carine79

Série préférée : Lucifer

Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 Empty
MessageSujet: Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 I_icon_minitimeDim 25 Oct 2020 - 8:54

Leon se trouve dans une chambre d’hôtel avec une femme qui se jette sur lui dans un lit. Elle le menotte des deux côtés du lit. Deux hommes font irruption dans la chambre pendant qu’elle l’embrasse. Il leur dit qu’il faut frapper avant d’entrer. L’un des deux hommes veut récupérer l’argent qu’il a piqué. Leon leur demande s’ils sont vraiment Nigérians car il pense qu’ils en font partie. Candi veut récupérer ses cinq cents dollars et maintenant, ils lui donnent et elle s’en va alors que Leon comprend qu’elle s’est fichue de lui et il pense que c’est sérieux entre eux. Il leur fait savoir que ce n’est pas un crime d’escroquer des escrocs. Mais le Nigérian dit que c’est un crime de découper les boyaux d’un homme pour en faire un chapeau. Leon pense qu’ils ont l’intention de le tuer, au Nigérian, ça lui parait très clair. Mais ce n’est pas une bonne idée et il faut mieux s’en aller car John arrive dans la chambre pour s’en prendre à eux avec Balou à ses côtés. Ce dernier saute sur le lit et lèche le visage de Leon qui n’aime pas ça. John ne veut plus qu’ils se rencontrent dans ces circonstances. Leon est toujours très content de le voir mais John le prévient que si la prochaine fois il refait le coup, il sera peut-être en vacances. Harold conclut que Leon est sain et sauf. En enlevant ses menottes, John considère que Leon n’est pas perturbé d’avoir frôlé la mort. Mais il est effondré car cette femme lui a littéralement déchiré le cœur. Il veut aller boire un verre, qu’il veut se remettre de ses émotions. Mais John doit lui dire au revoir car un nouveau numéro arrive. John dit que c’est la meilleure nouvelle de la journée. Il faut partir tout de suite car il y a de la route à faire, à Atlantic City plus précisément.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l11


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l12


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l13



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l14


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l15


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l16
À Atlantic City, John se trouve dans le casino de la ville. Il veut en savoir plus sur le numéro. Il s’appelle Lou Mitchell, c’est un ancien horloger à la retraite. Il est veuf sans enfant et son épouse est décédée il y a six mois d’un cancer. La photo de Lou ainsi qu’un article sur son épouse apparaît sur l’écran d’ordinateur. Harold lui envoie tout ce qu’il a pu trouver mais que c’est léger. Comme beaucoup de personnes de son âge, Mitchell n’a ni portable ni adresse mail, pratiquement pas d’empreinte numérique. Il faut avoir une approche plus directe. Lou se met à hausser le ton pour avoir un paquet de pop-corn sur leur table de jeu. John remarque que la chance n’est pas avec lui, qu’il a perdu gros. Lou veut savoir où sont les cuisines pour qu’il le fasse lui-même. Son jeu favori serait le baccara, un jeu classique des casinos. Un jeu très simple avec deux mains : le joueur et la banque. Le but est de parier sur celui ou celle qui s’approchera le plus en faisant un total de neuf points. John lui dit qu’il a été espion international et qu’il sait jouer au baccara. Lou perd une partie car c’est la banque qui gagne. Sa défaite lui fait faire des bouffées d’arthrite. La croupière est désolée et que ça ira mieux le lendemain. Lou a l’air d’être un client régulier. Il a peut-être perdu trop d’argent dans l’établissement et qu’il faut vérifier l’état de ses finances. Lou part en se touchant les mains et se mettant à siffler, John le suit.
C’est le deuxième jour qu’il suit Lou et il n’a remarqué aucune menace. Dans la pharmacie, il voit Lou où se trouvent aussi des personnes âgées. Qui pourrait en vouloir à Lou ? Même s’il a fait des erreurs dans  le passé, il est désormais rangé. Lou demande au pharmacien de se dépêcher car il ne veut pas attendre. John demande si Harold a pu accéder à son compte en banque, ce qui n’est pas le cas car il doit pirater directement la banque. Lou s’en va avec sa commande en faisant non de la tête. Il sort dans la rue.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l17



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l18


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l19


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l20
Harold s’aperçoit que tous les comptes sont quasiment vides. Il a retiré presque tout son argent quand sa femme est décédée. Depuis, il vit grâce à l’aide sociale. S’il joue au casino avec l’argent qu’il n’a pas, il a peut-être des usuriers sur le dos. John s’aperçoit qu’il n’a plus de montre et d’alliance. Il a dû peut-être vendre ce qu’il a. La source de ses problèmes pourrait être son addiction au jeu. John remarque qu’il a déjà vu les doigts comme ceux de Lou et qu’ils ont été cassés il y a longtemps à Atlantic City. Il a sûrement eu un problème avec la Mafia. La serveuse vient pour sa commande et elle lui a fait peur. Il dit en rigolant qu’elle veut qu’il se retourne dans la tombe. Son nouveau café n’est pas très bon. Elle le met en garde car elle pourrait le jeter dehors. Il faut qu’elle soit réaliste car il hantera ce café jusqu’à ce qu’il tombe en poussière. Il voit son regard et demande ce qu’il y a. Elle lui répond que le propriétaire a eu une offre d’achat. C’est le patron du casino, un certain Makris qui veut agrandir son parking, donc il va racheter le bar. Lou veut qu’il sache qu’il aura à faire à lui. Il va lui montrer où garer ses voitures. Harold a peut-être quelque chose. Il parle de l’annonce du mariage de Lou dans les archives du New York Journal. Il apporte également quelques extraits dans un grand livre. C’est en 1972. Peut-être des détails intéressants. C’est un ami de Marylin qui l’a conduite à l’autel le jour de ses noces. Si Lou a fait partie de la Mafia, les parents de Marylin ont dû désapprouver le mariage. John va demander à Joss d’en savoir plus et Harold tente de savoir jusqu’à quel point Lou est endetté. Il est possible que son passé de joueur ait fini par le rattraper.



Dans les locaux de la police, Szymanski, qui a le dossier de Lou dans les mains, explique que Lou est fiché dans le crime organisé du New Jersey dans les années 70. Ça ne lui a pas réussi. Dettes de jeu, arrestations, ennuis avec les malfrats. Joss demande s’ils ont encore de l’influence ? Szymanski répond que c’est de l’histoire ancienne. Le ton s’est durci et qu’il y a un gros trafic de drogue autour du casino. L’équipe des stups sont en train de surveiller le patron. Joss le remercie. C’est maintenant Terney qui rejoint Joss pour lui parler du rapport disciplinaire qu’elle veut sur le lieutenant Stills. Il lui fait remarquer que c’est encore un de ses abus de pouvoir. Elle le remercie et retourne à son bureau. Cal la rejoint. À son bureau, elle pose son dossier. Il commence la discussion par Joss ne lui a pas tiré sur lui à Owen Island mais le coupe et ils s’isolent dans une autre pièce. Il explique que c’est peut-être une façon de se dire qu’il faut l’inviter au restaurant. Une table en terrasse au l’Il Cuore. Elle demande si elle peut y réfléchir. Il accepte mais vite car il a déjà réservé pour le vendredi soir. Elle veut savoir que s’il a du temps libre, qu’il puisse l’aider sur l’histoire du casino. Elle s’en va et il se met à sourire.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l21


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l22


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l23



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l25


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l26




Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l27




Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l24
Harold voit John au casino et lui demande si Lou est à une table de jeux. Il y sera bientôt. Mais pour faire quoi ? Il n’a pas d’argent. Mais il en a quand même pour mille cinq cents dollars qu’il vient de tendre à la caissière. Il va encore aggraver ses dettes. Le casino suit l’activité de ses clients réguliers via une carte de fidélité. Des personnes âgées se trouvent dans le casino jouant aux tables de jeu ou à la machine à sous. Si Harold peut accéder à la carte de fidélité, il aura tout l’historique des gains et des pertes de Lou. John demande s’il va pouvoir pirater le système du casino mais c’est ce qu’il tente de faire depuis la veille. Les casinos veillent jalousement sur leur sécurité. En général, leurs pare-feux sont très élaborés. Mais ils ont tous un talon d’Achille. Le leur, c’est l’appât du gain. Le casino a un jeu de blackjack en ligne pour faire perdre de l’argent aux internautes. John y joue mais contre Harold. John lui dit qu’il n’est pas très doué mais que ce n’est pas le but de gagner. Le casino a tellement envie de le laisser jouer que le virus s’est installé comme une fleur. L’écran d’ordinateur se brouille confirmant l’installation du virus et que John espère ne jamais contrarier Harold. Lou dit à un homme qu’il ne faut parier sur lui car ça porte malheur. L’homme lui dit qu’il n’est pas encore sur la paille. John prend une photo de lui pour qu’Harold l’identifie. Il se comporte comme s’il est chez lui. Et c’est le cas car il s’agit du gérant du casino, Darien Makris. Une sorte de vedette locale, le casino lui appartenant. Le lieutenant Carter lui a dit de garder un œil sur lui. La police le soupçonne de diriger un trafic de drogue mais il n’a jamais été inculpé. Le propriétaire fait remarquer à Lou que la chance a tourné. Il lui demande s’il a essayé la machine à sous, alors il lui offre une partie et qu’Eric, son gardien, va lui montrer où elle est. Pendant ce temps, Harold a réussi à s’octroyer un accès sécurisé au casino. Dès que Lou insérera sa carte, Harold pourra voir l’historique de ses paris. Il accède à sa fiche et découvre que Lou a perdu environ deux mille dollars par jour au cours des six derniers mois et que ça dépasse les 320 000 dollars de perte. Comment quelqu’un qui a d’aussi peu de revenus peut accumuler autant de dettes, se demande Harold. La vraie question est de savoir comment il a eu tout cet argent. Lou se met à jouer à la machine.



De retour à la bibliothèque, John fait remarquer que Lou doit emprunter de l’argent et jouer pour éponger ses dettes. Et comme c’est l’homme le plus malchanceux qu’il n’est jamais vu, sa situation ne fait qu’empirer. Harold demande qui lui prête tout cet argent. Il veut savoir si l’un de ses compagnons de jeu ne l’aiderait pas financièrement. Peut-être qu’en définitive, Lou n’est pas aussi innocent qu’il n’en a l’air, une sorte de mafioso camouflé. Harold espère que ce ne soit pas le cas. Harold va le surveiller. John le met en garde, Lou est peut-être dangereux. Harold lui rétorque qu’il refuse de croire que Lou soit dangereux, il a un sale caractère mais il ne ferait pas de mal à une mouche. Ce n’est pas un tueur. Il s’en va.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l28


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l29



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l30


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l31
Dans les locaux de la police, Joss est à son bureau lorsque des policiers arrivent avec Szymanski, menotté. Il tente de se justifier auprès de Joss en lui disant que c’est un coup monté car quelqu’un a mis des preuves pour le faire accuser. Un compte off-shore, un appartement de luxe à Miami et de l’argent planqué dans un coussin. L’agent des affaires internes explique à Joss que cette affaire ne relève pas de son service. Joss veut savoir ce que c’est cette histoire car Szymanski est un bon flic. L’agent lui dit qu’il a eu une information de source sûre et qu’elle s’est avérée exacte. Elle tente de savoir d’où vient la source. Il s’agit d’un indic d’un collègue des stups. Il s’en va avec Szymanski qui dit qu’il est censé témoigner le jour même mais des personnes tentent de le salir pour l’en empêcher.



Au tribunal, l’avocate de Szymanski tente de se justifier face à la juge et parle de Peter Yogorov le chef de la Mafia russe. Il est accusé de meurtre, il est certain qu’il a fait fabriquer de fausses preuves pour empêcher Szymanski de parler. Elle demande un report d’audience pour permettre à Szymanski de parler. Pendant ce temps, des policiers amènent Yogorov dans la prison mais c’est Simmons qui le récupère, il le ramènera dans une heure. Simmons dit à Yogorov que c’est une chance que le procureur a perdu son témoin-clé. Ce dernier lui demande qui il est. Il veut aller faire un tour.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l32


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l33



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l36


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l35
Peter Yogorov est assis à une chaise et Alonzo Quinn arrive, qui lui dit qu’ils peuvent s’entraider. Il demande s’il est de la DRH et qu’il a entendu dire qu’il est fini. Simmons lui dit qu’il ne faut pas croire tout ce que les gens racontent. Yogorov lui fait savoir que le grand patron ne se montre jamais. Le lieutenant Szymanski est la clé de toute l’affaire. Il l’a arrêté, enquêté sur la scène de crime. Désormais, le doute plane sur son intégrité. Tout ce qu’il a fait est remis en question. Quinn peut faire en sorte que son frère et lui n’aient plus jamais à remettre les pieds en prison ni dans une salle d’audience. Il veut quoi en échange ? Il lui dit que tirer les ficelles, cela a un prix. Ils ont besoin d’argent tout simplement. Yogorov veut qu’ils rentrent chez eux et il fera affaire. Quinn tend la main et Peter la prend pour la serrer en guise d’accord.



Harold est dans la pharmacie avec Lou et d’autres clients. Il a un livre dans les mains pour se cacher. Il dit sincèrement que Lou n’est pas difficile à suivre. Il aurait peut-être pu faire carrière dans l’espionnage. Il demande où en est sa mission et John dit qu’il a bavardé avec les plus importants truands de l’État du New Jersey qui lui ont dit que les collègues gangsters de Lou sont morts. Harold demande si c’est de mort violente mais non, de mort naturelle. Lou est le seul survivant. Il veut savoir sur les finances de Lou, est-ce qu’il a des dettes envers les truands ou d’autres personnes du milieu ? Pas à leur connaissance, du coup, ils ne sont pas plus avancés. Avec Lou, il ne faut pas se fier aux apparences. Et il en va de même pour les joueurs qu’ils ont vus au casino. Pourquoi Harold dit ça ? Parce qu’ils sont dans la pharmacie. Et qu’il trouve étrange que Lou vienne chercher des médicaments sur ordonnance deux jours de suite. Il va demander à un spécialiste de les aider à creuser le sujet. John dit qu’il va faire comme lui.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l37



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l38


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l74


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l75


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l77


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l78
Leon, dans un salon de massage, donne des informations sur la pharmacie. Elle appartient aux entreprises Lionwood. Une société-écran. Harold demande qui est derrière. Plusieurs dirigeants mais évidemment injoignables. Il regarde dans les papiers fiscaux et découvre un nom d’un associé qui ne figure pas sur la liste officielle et demande s’il connait Darien Makris, ça lui dit quelque chose. En effet, ça lui dit quelque chose et qu’il l’aide admirablement. Leon s’approche d’Harold et lui dit que s’il souhaite le suivre partout, la moindre des choses c’est de se présenter. Il demande de le suivre s’assoir à sa table. Il veut savoir son nom et Harold lui dit « Harold Quail ». Lou veut savoir pourquoi Harold le suit depuis qu’il est sorti de chez lui le matin. Harold explique qu’il travaille pour le fisc et qu’il fait une enquête sur le casino Venus. Il souhaiterait poser des questions à Lou qui se demande s’il aura des problèmes. Harold répond pas avec lui mais il croit savoir que tout ne va pas si bien. Il pose la question d’où provient l’argent qu’il a. S’il veut des réponses, il n’a qu’à les gagner grâce au baccara, une réponse par main. D’après ce qu’a vu Harold, Lou n’est pas très chanceux qui lui dit tant mieux. Il faut miser. Harold répond joueur. Lou met un deux et un cinq au joueur contre un quatre et un cinq pour la banque. Harold a perdu et il doit une réponse à Lou. Qui demande ce qu’il fait dire que ça ne va pas. Il explique que Lou a perdu 320 000 dollars au cours des six derniers mois. Il imagine qu’il a de sérieuses dettes. Harold veut prendre les cartes mais Lou refuse car c’est lui qui donne. Harold demande banque et Lou donne d’autres cartes mais il a perdu. Lou continue de poser une question qui est qu’il a peut-être une fortune personne. Harold dit qu’il a vu la déclaration d’impôt et le relevé de compte. Il continue en demandant joueur. Lou met un deux de carreau et de pique ainsi qu’un quatre de cœur et un cinq de trèfle, Harold a encore perdu. Harold prend les mains de Lou pour voir s’il ne triche pas, Lou s’offusque en disant que ce n’est pas bien d’être un mauvais perdant. Harold le met en garde parce qu’il est en grand danger. Il veut l’aider. Lou dit que c’est bien connu, quand ça ne va pas, on appelle le fisc. Il laisse la note à Harold qui tente de le raisonner. Kelly donne l’addition à Harold. Lou en profite pour mettre les clés, qu’il a dû prendre dans le manteau d’Harold, dans l’aquarium et lui souhaite bonne pêche. Il les cherche mais évidemment elles sont en train de couler dans l’aquarium.


John dit qu’il a un œil sur Lou et demande où se trouve Harold. Ce dernier est rentré à la bibliothèque après sa chasse dans l’aquarium. Lou lui a filé entre les doigts. Quand Lou a mis les clés dans l’aquarium rempli de crustacés, Harold a la nette impression qu’il n’apprécie pas d’être suivi. Harold remarque que Lou a plus de chance lorsqu’il n’est pas au casino et qu’il fait exprès de perdre sans qu’Harold n’est encore en capacité de comprendre. Darien Makris revient vers Lou pour l’inciter à jouer aux machines à sous mais il préfère jouer aux cartes. Harold lui donne les informations concernant les différents joueurs qui sont au casino. Ils ont de sérieuses dettes. Ce n’est pas une coïncidence et qu’il y a une raison à ça. John demande si tous ces gens font exprès de perdre et pourquoi. Il faut poser la question à l’homme qui dirige le casino et la pharmacie. Si Makris dirige vraiment le trafic de drogue comme le soupçonne la police, il a de l’argent à blanchir. Il se sert de ce groupe de seniors pour le faire. Ils perdent de l’argent au casino chaque jour car la police ne s’intéresse pas à eux au premier abord. Il y a autre chose qui n’éveille pas les soupçons, que des personnes âgées fassent la queue dans une pharmacie. John regarde dans une poubelle et trouve des tubes. John comprend que la pharmacie livre l’argent, comprenant que Makris s’est constitué un troupeau de mules pour transporter ses fonds. Les personnes âgées n’ont pas le profil de trafiquant de drogue. Un pari sûr. Makris les oblige à faire ça. Harold se demande pourquoi ils ont reçu qu’un seul numéro et aussi que Lou soit en danger plus que les autres. Parce qu’il vole de l’argent discrètement et si Makris l'a découvert, il tuerai père et mère pour protéger son argent.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l43


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l44



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l45


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l46



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l47





Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l48



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l49
Dans les locaux de la police, l’agent des affaires internes demande à Szymanski s’il lui a parlé ces derniers jours. Il répond par la négative. Il veut savoir à quand remonte la dernière discussion. Il lui dit que la dernière qu’il l’a vu, ses hommes l’ont tiré dessus. Dans une pièce adjacente, Beecher parle de Szymanski disant qu’il est dans une sale affaire. Joss parle que le tuyau sur Szymanski vient des stups et elle demande de qui ça provient. Cal fait une longue pause pendant ce temps, l’agent parle que c’est un alibi pratique parce qu’il prétend qu’il a été piégé alors qu’il est témoin clé dans un procès. Beecher tente de se justifier alors que Joss comprend que c’est lui qui a balancé. Elle veut savoir le nom de son indic mais il ne veut pas le dire mais pour Joss, c’est juste une excuse. Il n’est pas fier d’avoir eu à dénoncer un lieutenant de police. Mais il y a des preuves. Elle ne veut plus rien ajouter à ce qui a été dit. Elle rejoint le bureau de Lionel alors que Terney l’accoste pour lui parler de l’affaire Stills mais elle n’a pas le temps et va parler à Lionel. Elle veut savoir la vérité sur quelque chose. Le Père Noël n’existe pas. Elle veut être sérieuse. Elle cherche à savoir des choses sur Cal Beecher et si Lionel a entendu des rumeurs à son sujet. Lionel dit qu’ils ont pas mal arrêté de flics pourris. Elle peut le croire, il y en a encore, la DRH n’est pas morte. N’importe qui peut être dans le coup. Par rapport à Beecher, il n’en sait rien. Mais en remontant la piste de l’argent trouvé chez Szymanski, elle pourrait avoir des surprises. Elle hoche la tête, comprenant la situation et rejoint son bureau.



Lou finit par quitter le casino mais il est intercepté par un garde du corps qui lui dit qu’il a son pop-corn. Il tente de partir mais n’y arrive pas car il braque une arme contre lui. Un autre homme arrive derrière. Le garde du corps lui dit qu’il ne faut pas voler le patron. John arrive et s’en prend aux deux hommes qui se trouvent au sol, dont un sur une voiture qui a son alarme qui se met en route. Il dit à Lou qu’il faut partir loin de là. Il peut lui faire confiance car il travaille avec Harold (c’est Lou qui finit la phrase). Ce dernier s’en doute et comprend qu’ils ne sont pas des agents du fisc. Lou doit des explications à Harold et acquiesce.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l51



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l52



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l53



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l54



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l55
Dans la voiture d’Harold, Lou tente de savoir qui est vraiment Harold. C’est sans importance. Mais l’aide qui lui propose tient toujours. Harold veut savoir pourquoi Lou travaille pour Makris. Il lui explique que Marylin a eu un cancer à un stade avancé. Le seul traitement possible est à base de cellules souches mais ils n’ont pas eu les fonds nécessaire. Il a fallu improviser. Harold comprend que c’est en jouant au casino et qu’il a raison. Harold est loin du compte quand il l’a soupçonné de tricherie. Il est le meilleur truqueur de cartes de tout Atlantic City. Il demande s’il a eu l’argent, Lou répondant oui et aussi le traitement. Mais par moments, la chance fait faux bond. Plusieurs jours après la mort de Marylin, Makris a eu accès à une liste ancienne de tricheurs avérés. Ce dernier a vu le nom de Lou sur la liste et est allé le voir pour réclamer son argent. Bien sûr, il ne l’a plus. Makris a pris l’alliance et les bijoux de Marylin en guise de caution et a employé Lou à blanchir de l’argent malhonnêtement. Ce n’est censé que durer que quelques mois mais il a l’impression que c’est un boulot à vie. C’est pour ça qu’il prend quelques jetons. Il perd tout ce que Makris lui demande de perdre, il prend juste un pourboire. Harold craint que Makris voit les choses autrement. Il va faire en sorte qu’il le laisse tranquille une fois pour toutes. En attendant, il faut mieux quitter la ville et Harold lui donne une enveloppe. Il y a un billet et de l’argent pour le séjour. Il y a également un endroit charmant à Chicago. Il ne veut pas s’éloigner de Marylin car il a un lopin de terre juste à côté d’elle, il y a même son nom écrit dessus. Harold explique que c’est difficile de perdre quelqu’un. Lou comprend qu’il a perdu une personne. Il faut avancer et cela doit être pareil pour Lou. Il y a quarante ans, des gens dangereux l’ont vu tricher. Ils l’ont roué de coups, brisé les doigts, ils l’ont laissé pour mort. Une serveuse l’a trouvé dans une benne à ordures derrière la brasserie. C’est Marylin. Il dit qu’il va baisser les bras. Elle lui a donné la volonté de s’accrocher. Grâce à elle, il a arrêté de faire n’importe quoi. Il a utilisé ses mains pour réparer des montres. Il l’a sauvé. Et si elle est, elle lui dirait d’écouter Harold. Des gens se trouvent à côté du bus que doit prendre Lou. Il doit faire froid à Chicago. Ils sortent de la voiture, Harold prenant la valise dans la voiture et Lou tenant l’enveloppe. Harold lui dit que John va veiller à ce que Makris le croit mort. Lou demande s’il peut revenir. Peut-être dans quelques temps. Il lui donne la valise. Lou dit qu’à son âge, il ne fait plus de projet à long terme. Il monte dans le bus tandis qu’Harold s’en va. Le bus quitte sa place.



De retour à la bibliothèque, Harold dit que Lou est en sécurité mais que Makris va vouloir le retrouver car il en sait trop. Et ils ne peuvent pas le laisser exercer des pressions sur toutes ces personnes âgées. John demande s’ils ont des preuves pour l’envoyer en prison. Malheureusement non. Les blanchisseurs d’argent tiennent deux registres. Le registre officiel destiné au fisc et celui avec les vrais chiffres pour avoir une idée de leurs gains illégaux. Pour le moment, ces registres ne sont pas à sa portée. Qu’est-ce qui pourrait les aider à les mettre à leur portée ? Une diversion.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l56



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l57



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l58



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l59



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l60
Leon Tao arrive dans le casino pour pouvoir jouer. Il y a eu un bar à strip-tease, il se sent vaguement ému. En parlant de Makris, Leon parle de lui comme le dealer du quartier. C’est le moins que l’on puisse dire. D’après les informations qu’Harold a pu réunir, les sommes blanchies sont au moins à huit chiffres. Leon se sent jaloux, il se reprend et dit outrer. Il faut arrêter Makris. C’est pourquoi Leon s’appelle désormais Jason Bao, un playboy millionnaire. Makris l’accueille dans le casino et l’amène vers la table de jeu. Quand un flambeur commence à miser gros, Makris et les types de la sécurité s’y intéressent. Pendant qu’ils s’intéresseront à lui, John et Harold auront le champ libre. John s’est rendu dans la pièce et attend comment ça se passe. Makris montre la table de jeu. Leon demande combien il y a et Makris lui répond un million de dollars comme il l’a demandé. Il frappe dans ses mains et demande quelques boissons fortes. John dit qu’Harold a une grande confiance en Leon mais il juge que c’est certainement le prix à payer dans cette affaire. Leon se met à gagner devant les gens qui applaudissent. Pendant ce temps, John s’en va en prenant un badge d’un agent de sécurité. Il voit Harold et lui met le badge sur un chariot, ce dernier va vers une porte privée. Mais dans l’intervalle, John lui souhaite bonne chance mais Harold dit que ce n’est qu’un concept. Il a trouvé les serveurs et que ce ne sera pas long. John lui demande de laisser Leon de s’amuser un peu. Pendant ce temps, Harold prépare le matériel. John est de retour dans la pièce alors que Leon s’amuse toujours autant et que Makris semble appeler quelqu’un. John se tourne et voit Lou à une table en train de jouer en sifflant. Il a cru qu’Harold a envoyé Lou loin du casino et c’est le cas mais il est tout de même là. John a l’impression que Lou est prêt à jouer le dernier jeton qu’il a détourné. Il est en train de gagner. Est-ce qu’il se rend compte de ce qu’il fait ? Makris le croit mort et il ne va pas apprécier de le voir ressortir d’entre les morts et empocher son pognon.



John arrive à la table de jeu de Lou et lui demande de venir car quelqu’un veut lui parler, c’est Harold. Lou lui dit qu’il remboursera le prix du voyage mais Harold lui fait comprendre qu’il est en train de fouiller dans les dossiers personnels de Makris, qu’il cherche une preuve pour le faire inculper et qu’il ne peut pas le protéger en même temps. Il a fait une promesse à Marylin avant de mourir, elle lui a serré le bras et elle a su ce qu’il a pensé. De partir avec elle. Elle lui a dit qu’elle ne l’a pas sauvé la vie pour ensuite la gâcher, ce qui n’est pas le cas. Blanchir l’argent d’un trafic de drogue, est-ce que c’est une vie ? Fuir loin comme un malhonnête. Non, il veut reprendre jusqu’au dernier dollar qu’il lui a permis d’empocher. Il ne veut pas mourir sur un échec. Après avoir réfléchi, Harold veut prendre cette option mais il faut le faire comme il faut et qu’ils peuvent prendre plus que 320 000 dollars. Mais pour gagner gros, il faut miser gros. Il lui fait une avance de fonds en espérant que Lou soit toujours aussi doué.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l61



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l62



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l63



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l64




Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l65



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l66



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l67





Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l68
Lou revient dans la salle de jeux et se frotte les mains, John arrivant derrière lui. Une femme lui apporte deux millions de dollars, elle lui souhaite bonne chance. Un homme trouve que Lou ne fait pas semblant, et un autre trouve ça intéressant. La croupière dit que c’est un neuf naturel et que le joueur gagne. Plus Lou va gagner, plus il va attirer l’attention sur lui, il faudra le surveiller de près. Makris se retourne et voit un attroupement autour de la table de Lou. John demande à Harold de se dépêcher à récupérer les documents. Pendant ce temps, Leon est toujours en train de s’amuser en buvant. Makris voit que les applaudissements continuent autour de la table de Lou, il s’y rend et le voit, surpris. Il tente d’appeler le chef de la sécurité, Eric Boyle mais il en est empêché par John. Les crétins qui ont dû tuer Lou sont dans le coffre d’une voiture en route pour le Vermont. Mais Makris n’a pas peur de John. Pendant ce temps, Harold a trouvé le registre. John demande à Makris de dire à ses hommes d’être gentils, sinon le fisc et le FBI auront accès au registre illégal. Lou continue de gagner et la Machine détecte une erreur et comprend que Lou triche pour gagner. Ses gains sont à plus de quatre millions de dollars. Après plusieurs heures de jeu, Lou est désormais à plus de 18 millions de dollars. Pendant ce temps, Harold a terminé ce qu’il est en train de faire et demande où est Leon. Il est en train de parler à une fille qui lui rappelle une autre, Candi, celle qui l’a manipulé. Lou est toujours en train de gagner en faisant des neuf naturels. Les gens applaudissent tandis que Makris n’a pas l’air à l’aise de voir le casino perdre. Lou se retourne et lève le pouce vers John qui sourit. Lou jette les cartes en l’air qui tombent sur la table de jeu. À la caisse, la caissière a fait le compte et arrive à 20 millions et 320 mille dollars de gain pour Lou qu’il demande de virer sur son compte. Mais elle préfère demander au patron, Darien Makris, l’autorisation de le faire, ce qu’il accepte. Son compte est désormais crédité.


Lou et John sortent du casino. Lou n’en revient pas, il ne pense pas ressortir vivant. John dit à Finch qu’ils sont sortis et qu’ils l’attendent. Mais Makris arrive par derrière et dit qu’ils ont attrapé Finch et Leon. Makris dit qu’on ne dirige pas un casino si on ne sait pas reconnaître un tricheur. Un agent lui prend son arme et le pointe sur lui. Il veut désormais s’amuser et un agent frappe John au visage et s’écroule.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l69



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l70




Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l71



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l72



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l73
John se trouve désormais attaché à une chaise en compagnie d’Harold, Leon et Lou. Makris a été surpris lorsqu’il l’a vu un autre jour. Que le croupier lui a dit que la chance a fini par tourner pour Lou. Qu’il est parti avec cinq cents dollars et c’est là qu’il a réalisé qu’il lui a pris de l’argent. Lou tente de se justifier mais Makris le coupe et lui dit que ce qu’il veut, c’est de perdre l’argent c’est tout. Avant que Lou meure, il doit réaliser qu’il est un perdant, un raté. Il lui détache un lien de la main gauche et prend une arme, lui disant qu’il aime jouer. Il sort toutes les balles. Il met ses bras autour de Lou et le force à mettre la balle à l’intérieur. Makris tourne le barillet. Il peut s’en sortir un tour ou deux. Lou met sa main serrée sous la table car il a pu récupérer la balle. Makris dit qu’à la fin, c’est toujours la maison qui gagne. Il pointe l’arme vers John. Lou dit qu’il va récupérer l’argent mais qu’il ne fasse pas ça. Makris tire mais rien ne vient et dit en rigolant qu’il est vivant, pour l’instant. Il pointe désormais vers Leon. Makris tire mais rien ne vient et donc, ce n’est pas Leon. Il vise désormais vers Harold. John, ne voulant pas le voir mourir, se met à bousculer la table faisant reculer Harold derrière. Il parvient à se libérer de ses liens et s’en prend aux hommes présents en leur frappant dessus et en tirant. Makris se relève et se met à tirer plusieurs fois mais rien ne vient. Lou lui montre la balle et lui dit qu’il a triché, il le frappe au visage et s’écroule. Il secoue sa main parce qu’il a mal.


Le matin, Darien Makris sort de son casino menotter et emmener par deux policiers. Il rentre dans la voiture de police. Leon et John le voient. Leon dit qu’il n’est pas triste à cause de Candi mais que c’est toujours la même histoire. Il rencontre une jolie femme qu’il aime bien, grande, et au bout du compte, il réalise que des tueurs l’ont payée pour se faire menotter au lit. Il faut qu’il se protège lui-même. Peut-être qu’après, il fera comme John, protéger des gens. John lui dit qu’il a raison, que c’est un beau projet. Leon veut prendre un départ, c’est décidé. John tend la main pour récupérer le jeton volé. John le récupère et il vaut cent mille dollars. Et Leon dit que pour protéger des gens, il faut de l’argent.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l79


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l80



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l81



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l82
Terney voit Joss marcher d’un pas décidé. Elle croit que Szymanski a été piégé. Et que Lionel a eu raison pour la piste de l’argent. Les billets marqués que les affaires internes ont trouvés chez Szymanski, le FBI les ont placés dans une bodega dirigée par Elias. Six jours plus tard, la polie y a fait une descente. Mais le rapport ne mentionne pas les billets marqués. Ils ont disparu. Soit Elias les a déplacés, soit quelqu’un de la police les a pris, donnant à la DRH un parfait moyen de tendre un piège à un bon flic. Terner dit qu’elle a fait du bon boulot et que les affaires internes vont pouvoir le lâcher. Ça devrait suffire à faire libérer Szymanski sous caution avant le soir-même et lui permettre de témoigner contre les Yogorov. Cal Beecher tente de joindre Joss mais elle ne prend pas l’appel. Lionel veut lui parler. Il lui dit que quelqu’un a une dent contre Szymanski. Il faut qu’elle fasse attention à elle car elle pourrait être la prochaine sur la liste.


Harold et Lou sont dans le restaurant près du casino. Il a retrouvé son alliance. Il remercie la serveuse. Harold lui dit que les gains sont bloqués en tant que pièces à conviction. Lou trouve ça bien tant que ça serve à ce que Makris reste en prison. Harold lui dit que ça ne le laisse pas indifférent, c’est du bluff. Lou a des projets. Harold sait pourquoi Lou vole de l’argent et dans quoi il veut le mettre. Lou demande dans quoi. Dans une brasserie. Harold voit les deux cadres sur le mur et dit qu’il s’agit de Lou et Marylin. Lou dit que pendant quarante ans, cet endroit est comme une deuxième maison. Le propriétaire menaçant de le fermer. Lou veut que le restaurant puisse vivre mais maintenant que l’offre de Makris ne tient plus, l’affaire est résolue. Jusqu’à une prochaine offre. En fait, rien n’est éternel. Harold montre la montre qu’il a brisée et la donne à Lou, qui remarque qu’elle vaut deux millions de dollars. C’est ce qu’elle vaut avant qu’Harold ne marche dessus. Mais si jamais il souhaite la réparer. Après une pause, Lou évoque la femme perdue d’Harold, qu’il est une perle pour elle et qu’elle lui sourit là où elle est. En regardant Harold, il comprend qu’elle n’est pas morte et que pour un génie, il est nul. C’est trop tard. Tant que tous les deux respirent encore, il n’est pas trop tard. Il faut qu’il la retrouve rapidement, pendant qu’il est encore temps.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l83



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l84


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l85


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l86



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l87
Balou rejoint son maître qui est rentré dans la bibliothèque, il récupère sa balle. Il lui relance vers le poste de travail d’Harold et Balou va la chercher. Harold arrive et John demande si ça va puis parle de la conversation qu’il a eue avec Lou. Il a fait ce qu’il fallait pour la protéger. Mais Lou n’est pas au courant alors que John si. Si jamais Harold retourne à son ancienne vie, Grace risque de le payer de la sienne. Certains couples ne sont pas destinés à vieillir ensemble. Lou est sûrement l’homme le plus chanceux que John connaisse. Harold continuera de vieillir avec elle mais à distance. Pour l’instant, il préfère ne pas y penser. Il profite que John soit parti pour regarder la photo où il se trouve avec Grace.


Peter Yogorov appelle Simmons depuis sa prison pour dire qu’il n’y a plus de marché. Ils n’ont pas classé l’affaire, ils ont même ajouté un autre chef d’inculpation : subordination de témoin. Il n’aurait jamais dû faire confiance à un vieux. Simmons le met en garde qu’il doit montrer du respect envers son patron.Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l88


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l89


Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l90



Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79 2x18_l91
Dans le bureau d’Alonzo Quinn, se trouvent l’adjointe du procureur et Szymanski. Le maire est très investi dans l’affaire contre les Yogorov. Il a chargé Alonzo Quinn, en sa qualité de chef de cabinet, de s’assurer que l’affaire progresse correctement en dépit des récentes péripéties. Ces accusations contre Szymanski porte la marque de la DRH, c’est flagrant. Ça fait presque dix ans qu’elle travaille sur le dossier de la Mafia russe, il est hors de question que les Yogorov leur échappent. Menaces, intimidation, rien ne les arrêtera. Ils vont mettre les Yogorov hors circuit de manière à ce que les petits enfants ignorent leur existence. Quinn se met à rigoler et se lève disant que c’est ce qu’il veut entendre. Il prend une bouteille ainsi qu’une arme et tire sur Wright et Szymanski qui meurent sur le coup. Terney arrive et met ses gants. Il lui dit qu’ils sont d’accord sur l’histoire, que le tireur s’est enfui par derrière. Quinn s’assoit et demande à ce que Terney tire sur l’épaule droite. Il le fait et Quinn s’affale sur sa chaise.

_________________
"Notre ami commun, roman de Dickens, publié entre 1864 et 1865, le roman est axé autour d'une histoire de FAUSSE IDENTITÉ, tu parles d'une coïncidence" Harold Finch, Crise d'Identité
Revenir en haut Aller en bas
 
Résumé détaillé - 2X18 - Crédit : carine79
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [W40K] Les Primarques : Fiches techniques détaillées
» Elements Touch (tableau périodique détaillé des éléments)
» Votre collection de Manga détaillée.
» Notice détaillée GF2
» Ceci est un plan détaillé de composition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Series of Interest :: Person of Interest :: Résumés détaillés :: Saison 2-
Sauter vers: